violence

  • Chez nos voisins de Tournai : Conférence gratuite - Des violences faites aux femmes

    L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes et texte

    CONFÉRENCE "Des violences faites aux femmes" par Valérie Rey-Robert. Celle-ci travaille dans une entreprise de modération de contenus sur Internet. Elle est par ailleurs militante féministe depuis une vingtaine d’années et spécialisée dans les questions des violences sexuelles et physiques contre les femmes. Son premier essai Une culture du viol à la française est sorti en 2019 (Ed. Libertalia).

    En Belgique, une centaine de viols sont commis chaque jour et 40 femmes sont tuées chaque année, même s’il n’y a pas encore de chiffres officiels établissant le nombre de féminicides. Comment lutter contre les violences faites aux femmes ? Faut-il éduquer, réprimer, punir ?

    > Le 6/11 à 18h, maison de la culture, gratuit sur réservation : billetterie@maisonculturetournai.com

  • Mouscron : Deux vols avec violence ce week-end

    vol en rue.JPGDeux vols avec violence ont eu lieu ce week-end à Mouscron. Le premier a eu lieu vendredi après-midi, dans la rue du Laboureur. La victime marchait dans la rue. Elle était suivie par deux personnes, l’un à pied, l’autre à vélo. La personne à pied en a profité pour voler le sac de la victime et partir en courant vers la chaussée du Risquons-Tout. L’autre suspect est resté en place et s’est ensuite rendu sur le parking du magasin Lidl. Il a rejoint ensuite l’auteur du vol un peu plus loin dans la rue. Les deux suspects ont pris la fuite avec le vélo. Un peu plus tard, rue du Manège, un des auteurs a jeté le vélo dans un buisson et le portefeuille a été balancé par-dessus des garages. Un des auteurs a pris la fuite tandis que l’autre a été interpellé par des ouvriers. Le deuxième vol avec violence a eu lieu dimanche, vers 5h10 dans la rue Aloïs Den Reep. La victime se promenait en compagnie de deux personnes qu’elle ne connaît pas. L’un des deux est monté dans un véhicule immatriculé en France. Le second s’est retourné et a arraché la chaîne en argent blanc autour du cou de la victime. Le véhicule  a ensuite pris la fuite vers la gare.