estaimpuis

  • Situation du covid 19 dans la région le mercredi 22 juillet (encore 2 nouveaux cas à Mouscron) : Au national les contaminations augmentent encore et deviennent inquietantes

    Coronavirus en Belgique: voici le nombre de cas de Covid-19 détectés dans votre commune avec les chiffres de ce vendredi 10 avril (podcasts)

    Mouscron dépasse le seuil d’alarme d’infection

    Le CNS va durcir les mesures: «Certaines personnes n’ont pas compris que pour éviter une deuxième vague il faut respecter les comportements»

    Coronavirus en Belgique: 192 nouvelles contaminations en moyenne par jour, soit une augmentation de 91% par rapport à la semaine précédente!

     

    Estaimpuis

    Nouveaux cas le 22-07-2020: 0 (+0%)

    Nouveaux cas les 3 derniers jours: 1 (+2%)

    Nouveaux cas la semaine dernière: 2 (+4%)

    Nouveaux cas le dernier mois: 25 (+86%)

    Nombre total de cas: 54

    Cas par 1000 habitants: 5

    Moyenne quotidienne la semaine dernière: 0

    Dernier cas: 20/07/2020

    Mouscron

    Nouveaux cas le 22-07-2020: 2 (+0%)

    Nouveaux cas les 3 derniers jours: 7 (+1%)

    Nouveaux cas la semaine dernière: 13 (+3%)

    Nouveaux cas le dernier mois: 62 (+14%)

    Nombre total de cas: 504

    Cas par 1000 habitants: 9

    Moyenne quotidienne la semaine dernière: 2

    Dernier cas: 22/07/2020

    Tournai

    Nouveaux cas le 22-07-2020: 0 (+0%)

    Nouveaux cas les 3 derniers jours: 0 (+0%)

    Nouveaux cas la semaine dernière: 4 (+2%)

    Nouveaux cas le dernier mois: 24 (+10%)

    Nombre total de cas: 257

    Cas par 1000 habitants: 4

    Moyenne quotidienne la semaine dernière: 1

    Dernier cas: 19/07/2020

     

     

     

  • info santé : Rappel Fleuron de Bruges

    Produit : Fleuron de Bruges
    Allergène non mentionné sur l'étiquette : Œufs.


    Lors d'un contrôle interne, nous avons constaté que l'emballage du «Fleuron de Bruges Delhaize» portait une mauvaise étiquette, à savoir celle de la «Bûche de Tradition Cendrée». Par conséquent, l’allergène «Œufs» n'est pas mentionné. Cela peut constituer un risque pour les personnes qui y sont allergiques.

    Delhaize a donc décidé, en concertation avec l'AFSCA, de retirer du marché tous les produits portant la mauvaise étiquette et d'informer les consommateurs.

    Info produits :

    • Nom de produit: Fleuron de Bruges
    • Nom indiqué sur l’étiquette : Bûche Tradition Cendrée
    • Marque : Delhaize
    • Numéro de lot : Lot 38
    • Date de péremption : 28/02/2020
    • Période de commercialisation : 11/02/2020 – 12/02/2020

    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits.

    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Delhaize demande aux clients qui ont acheté ce produit et qui sont allergiques aux œufs, de ne pas le consommer. Les clients ont la possibilité de rapporter le produit en question au point de vente où ils l’ont acheté. Le remboursement de chaque article incriminé est garanti.

    Conseils et informations destinés aux consommateurs :


    Que faire si vous avez déjà acheté le produit ?


    Si vous êtes allergique aux œufs, veuillez ne pas consommer ce produit et le retourner au magasin.

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit : 0800/95 713

    Informations de presse

    Roel Dekelver – External communications Manager Delhaize Belgique
    Tél. : +32 (0)2 412 84 51 – E-mail : rdekelver@delhaize.be

    source afsca

  • Mouscron : Retour des brocantes couvertes du Centr'Expo

    Ces 9 et 10 novembre, de 9h à 18h, mais aussi les 16 et 17, allez chiner quelques trésors au Centr’expo, rue de Menin à Mouscron. L’entrée est gratuite

    Aucune description de photo disponible.

  • Estaimpuis : Facebook pour les commerçants

    facebook3.jpg

    Le premier échevin organise une formation aux réseaux sociaux 

    Voici quelques mois, Quentin Huart, Premier échevin de la commune d’Estaimpuis ayant le Commerce dans ses attributions a décidé de mener une série d’actions visant à dynamiser davantage le commerce de proximité au sein de l’entité d’Estaimpuis.
     
    Une autre formation est prévue le 6 novembre.  
     
    C’est ainsi qu’après quelques rencontres avec les commerçants, l’idée est née de mettre en place une formation aux réseaux sociaux. « Nous avons décidé avec quelques commerçants d’initier cette formation afin qu’ils puissent se familiariser avec le réseau social numéro 1 dans le monde », explique Quentin Huart.
    La première formation se déroulait au sein de l’administration communale d’Estaimpuis et permettait aux élèves du jour de prendre connaissance des règles de base de Facebook et notamment de son fameux algorithme.
    Le but est de dynamiser davantage le commerce de proximité dans cette entité rurale et de créer du réseau entre commerçants. Il est important pour l’échevin du Commerce de donner tous les outils aux commerçants afin de se faire une place face aux grandes enseignes : « Notre volonté affichée est de permettre aux commerçants de se faire une place et d’exister et on sait que de nos jours les réseaux sociaux sont importants ».
    La prochaine formation qui aura lieu sur la création d’une page Facebook pour votre commerce se déroulera le 6 novembre à 18h30 au sein de l’administration communale. Réservations obligatoires au 0473/45.70.32. ou via quentin.huart@estaimpuis.be
  • Estaimpuis : Facebook pour les commerçants

    facebook3.jpg

    Le premier échevin organise une formation aux réseaux sociaux 

    Voici quelques mois, Quentin Huart, Premier échevin de la commune d’Estaimpuis ayant le Commerce dans ses attributions a décidé de mener une série d’actions visant à dynamiser davantage le commerce de proximité au sein de l’entité d’Estaimpuis.
     
    Une autre formation est prévue le 6 novembre.  
     
    C’est ainsi qu’après quelques rencontres avec les commerçants, l’idée est née de mettre en place une formation aux réseaux sociaux. « Nous avons décidé avec quelques commerçants d’initier cette formation afin qu’ils puissent se familiariser avec le réseau social numéro 1 dans le monde », explique Quentin Huart.
    La première formation se déroulait au sein de l’administration communale d’Estaimpuis et permettait aux élèves du jour de prendre connaissance des règles de base de Facebook et notamment de son fameux algorithme.
    Le but est de dynamiser davantage le commerce de proximité dans cette entité rurale et de créer du réseau entre commerçants. Il est important pour l’échevin du Commerce de donner tous les outils aux commerçants afin de se faire une place face aux grandes enseignes : « Notre volonté affichée est de permettre aux commerçants de se faire une place et d’exister et on sait que de nos jours les réseaux sociaux sont importants ».
    La prochaine formation qui aura lieu sur la création d’une page Facebook pour votre commerce se déroulera le 6 novembre à 18h30 au sein de l’administration communale. Réservations obligatoires au 0473/45.70.32. ou via quentin.huart@estaimpuis.be
  • Un parcours semé d’embûches puis un village spécial au Domaine de Bourgogne pour Halloween

    Résultat de recherche d'images pour "halloween estaimbourg"

    D’affreuses créatures et de redoutables monstres vont envahir le parc du Domaine de Bourgogne, à Estaimbourg, ce vendredi 1er novembre, à l’occasion du désormais traditionnel événement «Halloween» organisé pour la cinquième année consécutive par le MJS (ou Mouvement des jeunes socialistes) d’Estaimpuis. Avec ses petits chemins escarpés entourés d’arbres, le parc du Domaine de Bourgogne se prête assurément bien à un tel rendez-vous, fixé cette année de 16 à 20 heures.
    Au programme, les participants seront d’abord invités à emprunter le sentier du village parsemé d’embûches et hanté de sensations étranges, avant de rejoindre le village des citrouilles enchanté par les potions des sorcières et le mystère des fantômes. L’an dernier, pas moins de 4.000 personnes avaient osé affronter ce parcours de la terreur! Si l’activité est toujours gratuite, il n’est plus nécessaire de s’inscrire préalablement cette fois. Vous pouvez commencer à trembler...