- Page 2

  • Coronavirus : Estaimpuis obtient le facteur de risque le plus important de Belgique (173)

    facteur de risque.JPG

    Le site http://www.coronafacts.be/ publait ce matin les dernières info sur le covid 19 en Belgique en date du 27 juin

    Une augmentation de 109% des cas en 1 mois

    les derniers cas dans une des maison de retraite de l'entité ont probablement contribué à cette première place peu enviable

    Une seule commune se situe dans la fourchette 146-174

    • Nouveaux cas le 27-06-2020: 0 (+0%)
    • Nouveaux cas les 3 derniers jours: 16 (+53%)
    • Nouveaux cas la semaine dernière: 18 (+64%)
    • Nouveaux cas le dernier mois: 24 (+109%)
    • Nombre total de cas: 46
    • Cas par 1000 habitants: 4
    • Dernier cas: 26/06/2020
    • Cas par km²: 1.44
    • Facteur de risque: 173
    • Population: 10424
    • Superficie (en km²): 32
    • Habitants par km²: 330
    • Indice de prospérité: 92

    Chez nos voisins de Mouscron

    • Nouveaux cas le 27-06-2020: 0 (+0%)
    • Nouveaux cas les 3 derniers jours: 3 (+1%)
    • Nouveaux cas la semaine dernière: 23 (+5%)
    • Nouveaux cas le dernier mois: 64 (+16%)
    • Nombre total de cas: 454
    • Cas par 1000 habitants: 8
    • Dernier cas: 26/06/2020
    • Cas par km²: 11.35
    • Facteur de risque: 39
    • Population: 58474
    • Superficie (en km²): 40
    • Habitants par km²: 1459
    • Indice de prospérité: 83
  • Les producteurs locaux regrettent la perte de certains nouveaux clients "confinement"

    Fruits et légumes, comment choisir ce qu'il y a de mieux ...

    Pendant le confinement, vous avez été nombreux à vous rendre chez les producteurs locaux pour éviter les files d’attente des grandes surfaces ou pour éviter des contacts rapprochés avec d’autres personnes. C’était la révélation pour beaucoup de Belges habitués des grandes surfaces. L’occasion pour beaucoup de changer leur alimentation, manger des produits locaux avec beaucoup de goût et de plus en circuit-court. En fait un retour aux sources.

    Quelques semaines après le début du déconfinement, la désillusion est grande pour tous ces producteurs de proximité qui constatent qu’une majorité de clients qui leur juraient fidélité pendant le confinement ont abandonné leurs bonnes résolutions pour retourner en grande surface pour leurs courses et racheter souvent des produits de moindre qualité à des prix pas forcément moins chers et qui ont souvent une énorme empreinte carbone vu leur origine de production.

    Beaucoup de petits magasins ou producteurs locaux ont été submergés de demandes de nouveaux clients durant le confinement. Des clients souvent enthousiastes à l’idée de goûter des produits de qualité et de faire les courses en toute sécurité avec les gestes barrière et la distanciation qu’ils jugeaient important à l’époque . Certains juraient même ne plus remettre les pieds en grande surface pour continuer à acheter local et donner un petit coup de pouce à nos agriculteurs et producteurs présents pour eux en cette période de pandémie.

    Hélas certains producteurs ont cru à la loyauté et aux promesses des nouveaux clients et certains ont décidé d’augmenter la production de légumes pour pouvoir satisfaire et ne pas décevoir leur nouvelle clientèle qu’ils espéraient fidéliser. Les produits sont dispo, mais les nouveaux acheteurs se sont évaporés. Heureusement ceux qui apprécient la qualité de produits frais sont restés fidèles et beaucoup d’initiatives locales voient le jour pour mettre à disposition des produits frais de qualité à des prix très abordables.

  • la météo de l'IRM du 29 juin

    Une vaste dépression actuellement centrée sur le nord des Îles Britanniques et transitant vers la mer du Nord dirige vers nos régions de l'air maritime parfois instable dans un flux de sud-ouest assez soutenu. Ce matin, un creux associé à cette dépression achève de quitter la Belgique en direction de l'Allemagne. A l'arrière de ce creux, notre pays se trouvera provisoirement sous l'influence d'une petite crête anticyclonique mobile.

    Ce matin, les dernières pluies ou averses quitteront l'est et le sud-est du pays vers l'Allemagne avec la possibilité d'un coup de tonnerre. Sur le nord-ouest, le temps sera généralement sec avec d'abord de larges éclaircies avant le développement de nuages cumuliformes. Ailleurs le ciel sera partiellement à très nuageux et généralement sec. L'après-midi, la nébulosité deviendra variable sur l'ensemble du pays avec un temps sec. Les températures seront comprises entre 16 degrés en Hautes-Fagnes, 18 degrés au littoral et 22 degrés sur le centre. Le vent sera modéré à assez fort dans l'intérieur des terres et fort au littoral, de secteur ouest-sud-ouest. Les rafales pourront atteindre 65 km/h, voire localement un peu plus.

    Ce soir, il y aura d'abord de larges éclaircies sous un temps sec. En cours de nuit, la nébulosité augmentera et le risque d'une averse au littoral deviendra plus important. Les minima seront compris entre 8 degrés en Hautes-Fagnes et 14 degrés en plaine. Le vent d'ouest à sud-ouest sera faible dans l’extrême sud du pays, modéré ailleurs, mais toujours assez fort à fort au littoral.

    Demain matin, on observera d'abord des éclaircies, mais à partir de l'ouest la nébulosité augmentera vite. Une perturbation, avec des périodes de faibles pluies ou bruines, atteindra l'ouest du pays vers midi et traversera ensuite les autres régions. Les maxima seront compris entre 17 degrés en haute Ardenne et 21 degrés dans le centre. Vent modéré à parfois assez fort, assez fort à la côte, de sud-ouest avec des rafales jusqu'à 55 km/h.

    Mercredi, en matinée, il fera souvent très nuageux avec surtout sur la moitié nord du pays, des pluies parfois modérées. Sur le sud, il fera probablement plus sec avec davantage d'éclaircies. Dans le courant de l'après-midi, les précipitations concerneront l'entièreté du pays. Elles s’intensifieront et tomberont plutôt sous forme d'averses potentiellement orageuses. Les maxima seront compris entre 19 et 24 degrés sous un vent faible à modéré de secteur ouest à sud-ouest.

  • Facebook durcit sa politique de modération des contenus

    Sous pression, Facebook durcit sa politique de modération des contenus

    Facebook a pris un tournant vendredi sur la modération des contenus : le réseau social va interdire davantage de types de messages haineux dans les publicités et prévoit d’ajouter des avertissements aux publications problématiques qu’il laisse en ligne.

    La plateforme retirera désormais les publicités qui affirment que les personnes de certaines origines, ethnies, nationalités, genre ou orientation sexuelle représentent une menace pour la sécurité ou la santé des autres, a indiqué le patron Mark Zuckerberg dans un discours sur son profil Facebook.

    Le réseau fait face depuis plusieurs semaines à une pression croissante de la part de la société civile, ainsi que d’une partie de ses employés, utilisateurs et clients pour mieux réguler les contenus haineux.

    source sudinfo ICI

  • La saga des masques suite et pas fin....: 30 millions de masques commandés par le gouvernement fédéral se sont avérés insatisfaisants

    Belga

    Près de 30 millions de masques buccaux, achetés par le gouvernement fédéral depuis la crise du coronavirus pour les hôpitaux, médecins et secteur médical, ont été refusés. Concernant les 20 millions de masques FFP2 qui ont été livrés au secteur médical, plus de la moitié se sont révélés insatisfaisants. Enfin, un masque chirurgical sur 10 ne correspondait pas aux normes.

    Selon De Tijd, le ministre Philippe De Backer, qui dirige l’équipe des achats depuis la crise du coronavirus, admet que de nombreux masques fournis se sont avérés insatisfaisants. Mais il souligne toutefois les conditions difficiles dans lesquelles les commandes ont été passées. «Pour tous les dossiers dans lesquels la qualité n’était pas au rendez-vous, une procédure a été lancée», précise-t-il.

    Environ 8 millions de masques chirurgicaux qui ne répondaient pas aux normes médicales ont été utilisés comme «masques de confort» pour les fonctionnaires fédéraux.

    Sur les milliers d’offres reçues par le gouvernement fédéral depuis l’apparition de la crise du coronavirus, pour l’achat de masques, 90% ont été jugées frauduleuses.

  • la météo de l'IRM du 28 juin

    Le centre d'une vaste dépression se situe actuellement sur le nord des Îles Britanniques. Associée à ce centre dépressionnaire, une faible perturbation a quitté notre pays par l'est en matinée. Nous nous retrouvons alors sous l'influence d'une masse d'air maritime plus frais et légèrement instable dirigée par un flux de sud-ouest assez soutenu.
    Cette nuit, un creux dépressionnaire traversera principalement le sud et l'est du pays avec un temps temporairement plus perturbé sur ces régions.
    Demain, notre pays se trouvera sous l'influence d'une petite crête anticyclonique mobile, se déplaçant d'ouest en est. Celle-ci influencera un peu plus favorablement notre temps.

    Cette après-midi, une dernière averse sera d'abord possible au littoral, puis le temps deviendra sec avec de larges éclaircies. Ailleurs, la nébulosité sera plus variable, mais il fera souvent sec sauf en Ardenne où le risque de l'une ou l'autre averse se maintiendra. Les maxima seront compris entre 16 degrés en Hautes-Fagnes, 21 degrés sur le centre et 22 degrés en Campine. Le vent d'ouest-sud-ouest sera modéré dans l'intérieur du pays et assez fort voire temporairement fort au littoral. Des rafales de 50 à 60 km/h sont toujours possibles.

    Ce soir, après une dernière averse en Ardenne, les éclaircies deviendront larges sur toutes les régions. En début de nuit, la nébulosité augmentera depuis la frontière française avec le passage d'une perturbation au sud du sillon Sambre-et-Meuse donnant des pluies faibles à modérées. En fin de nuit, un coup de tonnerre n'est pas exclu sur le sud du pays. Sur l'ouest et le centre, le temps devrait rester sec avec même de larges éclaircies par moments. Les minima seront compris entre 10 degrés en Hautes-Fagnes et 14 degrés sur le nord du pays. Au sud du sillon Sambre-et-Meuse, le vent deviendra faible à modéré de secteur sud ou de direction variable. Au nord du sillon, il sera faible à modéré, assez fort au littoral, de secteur sud-ouest.

    Lundi matin, les dernières pluies quitteront l'est du pays vers l'Allemagne. Sur le centre, le temps sera généralement sec avec d'abord de larges éclaircies avant le développement de nuages cumuliformes assez rapidement. Sur l'ouest, l'une ou l'autre averse sera possible le long du littoral. L'après-midi, le temps deviendra partout partiellement à très nuageux, mais il fera souvent sec. Les températures seront comprises entre 16 degrés en Hautes-Fagnes, 18 degrés au littoral et 20 ou 21 degrés sur le centre. Le vent sera modéré à assez fort dans l'intérieur des terres et fort au littoral, de secteur ouest-sud-ouest. Les rafales pourront atteindre 60 km/h, voire 70 km/h au littoral.


    Lundi soir, il y aura d'abord de larges éclaircies avec un temps sec. Ensuite, il fera partiellement nuageux et le risque d'une averse au littoral deviendra plus important. Les minima seront compris entre 8 degrés en Hautes-Fagnes et 14 degrés au littoral. Le vent d'ouest à sud-ouest sera faible dans le sud, modéré ailleurs, mais toujours assez fort à fort au littoral.

    Mardi matin, on observera d'abord des éclaircies, mais à partir de l'ouest la nébulosité augmentera vite. Une perturbation, avec des périodes de faibles pluies ou bruines, atteindra l'ouest du pays vers midi et traversera ensuite les autres régions. Les maxima seront compris entre 18 et 21 degrés. Vent modéré et parfois assez fort de sud-ouest avec des rafales jusqu'à 55 km/h.