Web Analytics

- Page 6

  • A la une de votre Nord Eclair de ce jour

    Edition Tournai

    Edition Mouscron

  • la météo de l'IRM du 25 novembre

    Ce matin, le temps deviendra très nuageux sur l'ouest assez rapidement. Ailleurs, quelques éclaircies locales persisteront bien qu'en Ardenne, il y aura des nuages bas avec un risque de bancs de brouillard. En cours de journée, le ciel se couvrira à partir du littoral et de faibles précipitations sont attendues. Le temps sec et les éclaircies persisteront probablement jusqu'en soirée dans l'est du pays. Maxima de 6 degrés en Hautes-Fagnes à 10 ou 11 degrés dans le centre et le nord-est. Vent devenant partout modéré de sud-sud-est. En Lorraine belge, il restera souvent faible.

    Ce soir et cette nuit, la nébulosité sera abondante avec des périodes de pluie ou quelques averses. En Ardenne, il fera brumeux et du brouillard sera présent sur les sommets. Minima de 4 degrés en Hautes-Fagnes à 9 degrés sur l'ouest. Vent modéré de sud à sud-ouest.

    Demain, le ciel sera d'abord partiellement à très nuageux mais le temps deviendra temporairement plus sec. L'après-midi, le risque de quelques pluies ou d'averses augmentera à nouveau. Les précipitations devraient être plus marquées la nuit suivante. Les maxima seront compris entre 7 degrés sur les hauteurs ardennaises et 11 degrés en plaine, sous un vent généralement modéré de secteur sud.

    Mercredi, à l'approche des restes de la dépression tropicale Sebastian, le temps deviendra très nuageux avec des périodes de pluie ou des averses. Il fera également plus venteux avec un vent assez fort à fort de secteur sud, s'orientant au sud-ouest. Les rafales pourront atteindre localement 80 km/h. Les maxima seront compris entre 7 et 12 degrés.

    Jeudi, le temps sera variable avec des averses. Les maxima se situeront entre 5 et 11 degrés. Le vent sera modéré, d'abord de secteur ouest à sud-ouest, virant ensuite au secteur ouest à nord-ouest.

  • Idée sortie : Démonstration et dégustation de cougnolles au Moulin de Moulbaix

    Aucune description de photo disponible.

    Démonstration de fabrication et dégustation de cougnolles et brioches de fête!
    Animé par Gaston et Francine, en continu de 9h à 16h.

    Pas de réservation, gratuit

    Samedi 7 décembre 2019 de 09:00 à 16:00
    Moulin de Moulbaix
    rue du moulin de Moulbaix 20, 7812 Moulbaix, Hainaut, Belgium

  • Attention s'il vous reste une taxe téléredevance non payée : 100.000 ménages wallons risquent la visite d’un huissier, encore 25 millions d’euros à récupérer!

    Même si vos dettes sont anciennes, le fisc ne lâche pas le morceau
!

    La téléredevance perçue en Wallonie a disparu depuis l’année d’imposition 2018. Mais elle continue à donner des insomnies à 100.000 ménages, à qui le SPW continue de réclamer des sous. A ce jour, il reste encore 25,6 millions d’euros d’arriérés à récupérer.

    Vous n’avez pas payé votre téléredevance ? Soit 100 € par an pour un détenteur d’un poste de télévision. Pas de chance… Le fisc wallon continue à pourchasser les mauvais payeurs, ceux qui avaient « oublié » de payer leur redevance du temps où elle existait encore. Soit jusqu’octobre 2018 pour les contribuables dont le nom commence par une lettre comprise entre K et Z.

    Et l’addition peut être lourde pour certains contribuables qui l’avaient zappée durant plusieurs années.

    « Selon une estimation du SPW, au 16 novembre 2019, il reste encore 25,6 millions d’euros à récupérer », précise Nicolas Yernaux. Et le service public de Wallonie compte bien mettre tout en œuvre pour récupérer ses millions. Les mauvais payeurs risquent fort de recevoir la visite d’un huissier de justice.

  • Néchin : Action "Petits Fruits"

    2x Groseilliers à maquereaux : « Hinnonmäki Grün » + « Hinnonmäki Röd » - Arbuste fruitier - Racines nues

    Le dernier week-end de novembre, Ecolo offrira des plants d’arbustes à petits fruits (groseilliers à maquereau, groseilliers blancs, framboisiers, vignes à raisin blanc et vignes à raisin rouge.

    De nombreux aliments arrivent dans nos assiettes après avoir parcouru des milliers de kilomètres et être passés entre les mains de nombreux intermédiaires. Des aliments pas toujours de qualité, avec des risques pour la santé, une délocalisation de l’emploi et un impact considérable pour notre planète.

    Avec cette distribution, Ecolo sensibilise à une production locale et de qualité, qui fait vivre les agriculteurs et les producteurs de nos régions. Du champ à l’assiette, de l’étable à la table.

    Le circuit court est un mode de production et de commercialisation qui vise à rapprocher le producteur du consommateur. Tout bénéfice pour :

    L’ÉCONOMIE : Une production locale et diversifiée qui assure un revenu décent au producteur et un juste prix au consommateur.
    LA SANTÉ : Une alimentation saine et savoureuse, diversifiée et de qualité.
    L’ENVIRONNEMENT : Un impact réduit sur le transport, et du soutien à la biodiversité.
    LA CONVIVIALITÉ : De nouvelles formes de dialogue et de solidarité, de la transparence et de la confiance.

    organisé par Ecolo Estaimpuis

     

  • Info emploi : Des milliers d’emplois libres en Flandre

    Résultat de recherche d'images pour "jobday en flandre""

    Des «job days», le Forem en propose des dizaines sur l’année. Il y en a eu dans les métiers de l’IT, pour l’armée, la SNCB, le Club Med… Rien qu’en novembre, on dénombre 9 de ces journées de recrutement, un peu partout en Wallonie. Pour ne prendre qu’un exemple: le 26 de ce mois, on recherche des accueillantes d’enfants à domicile à Nivelles. Un job day organisé avec l’ONE et pour lequel il y a 30 postes à pourvoir. Mais, dès ce lundi, commence aussi la «werk-week» (semaine de l’emploi), qui associe le Forem et son pendant flamand, le VDAB. Parce qu’il y a énormément d’emplois en Flandre qui peuvent intéresser des Wallons. Aujourd’hui, ils sont déjà 51.000 à travailler de l’autre côté de la frontière linguistique. Et depuis le début de cette année, plus de 21.000 demandeurs d’emploi ont été recrutés dans une entreprise flamande, selon des chiffres fournis par la Forem. C’est une augmentation de 10% par rapport à l’année passée. Pour le Forem, cette «semaine de l’emploi en Flandre» est une occasion de «s’informer sur les opportunités de travail en Flandre, de rechercher des offres d’emploi ou même de recevoir des propositions concrètes d’emploi en Flandre; de faire le point sur son niveau en langue et s’informer sur les formations possibles; s’inscrire comme demandeur d’emploi sur le site du VDAB et recevoir ainsi des offres d’emploi de Flandre; rédiger un CV et une lettre de motivation en néerlandais; faire des simulations d’entretien d’embauche et de contacts téléphoniques; participer à un job day réunissant près de 100 entreprises en Flandre…»

    BILINGUE? MÊME PAS BESOIN

    Celui-ci aura lieu à Genk le 21 novembre. De très nombreux secteurs qui embauchent seront représentés à ce job day: industrie, construction, bois, secteur vert, transport, logistique, entretien-nettoyage, soins de santé, commerce, pouvoirs publics… Le Forem précise aussi qu’il ne fait pas avoir de crainte de postuler en Flandre, même si on ne parle que peu, voire pas du tout le néerlandais. Il est toujours possible de suivre une formation en langue et, précise le Forem, «80% des offres d’emploi diffusées sur le territoire wallon concernant un job en Flandre ne demandent pas ou peu de connaissance du néerlandais