Web Analytics

- Page 7

  • MOUSCRON: Frissonnez avec les activités d’Halloween

    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, texte

    Vous pouvez vous apprêter à trembler, les fantômes, vampires, sorcières et autres créatures terrifiantes vont envahir le Risquons-Tout, ce samedi 26 octobre, de 19h à 22h, à l’occasion d’Halloween. Le cortège d’Halloween du CCRT (Centre commercial du Risquons-Tout): c’est un événement qui attire chaque année beaucoup de monde avec le programme de la peur! Fan de Star Wars… La troupe de Order 62sera présente pour animer un char. Il sera possible de prendre une photo avec votre personnage préféré, ce samedi dès 19h. Voici le parcours emprunté par les chars lors du cortèged’Halloween : Parking du Risquons-Tout, rue du Général Fleury, rue du purgatoire, chaussée de Lille, rue Henri Duchâtel, rue du Théâtre, rue des Près, Parking du RisquonsTout. Le parcours dure plus ou moins 1h30, c’est très accessible avec des enfants. N’oubliez pas de prévoir des sacs pour la récolte de bonbons. Venez déguisé pour faire la photo dès 17h30, à l’école Saint-Paul au Risquons-Tout, afin d’immortaliser ce moment et avant le cortège du CCRT. La maquilleuse Nénie nous rejoindra vers 18h15 pour quelques maquillages de dernières minutes à des prix démocratiques.

  • MOUSCRON: Marché aux puces des enfants

    Résultat de recherche d'images pour "marche aux puces des enfants"

    L’association de parents des Frères Maristes (APFM) organise, le dimanche 27 octobre, de 9h à 14h, sa 5e édition du marché aux puces des enfants! Ceci dans la cantine des primaires, donc au sec et au chaud! Ouvert à tous ceux qui souhaitent faire de bonnes affaires en jouets et livres. Adresse: Frères Maristes, rue des Étudiants, 2 à Mouscron

  • A la une de votre Nord Eclair de ce jour

    Edition Tournai

    Edition Mouscron

  • la météo de l'IRM du 25 octobre

    Aujourd'hui vendredi, quelques faibles pluies ou bruines résiduelles pourraient encore toucher le sud-est du pays en début de journée. Ensuite, le temps sera sec avec un ciel partiellement nuageux et assez bien de nuages élevés. Quelques passages nuageux plus importants pourraient déborder l'après-midi sur l'ouest du pays avec possibilité d'une petite averse. Temps doux avec des maxima de 12 à 14 degrés en Ardenne et de 15 à 17 degrés dans les autres régions. Le vent de sud à sud-ouest sera modéré à parfois assez fort sur l'ouest du pays.

    Ce soir et la nuit prochaine, le temps sera sec avec un ciel partiellement nuageux et toujours assez bien de nuages élevés. Minima de 8 degrés sur les hauts plateaux de l'est à 14 degrés en bord de mer. Le vent de sud à sud-ouest restera modéré dans l'intérieur du pays et assez fort en bord de mer.

    Demain samedi, le temps restera sec avec parfois beaucoup de nuages élevés. En fin de journée, la nébulosité augmentera à partir du nord-ouest à l'approche d'une zone de pluie. Les pluies atteindront la côte en soirée puis s'enfonceront sur le pays au cours de la nuit suivante. Le temps restera doux avec des maxima de 15 et 19 degrés. Le vent sera modéré à parfois assez fort de sud à sud-ouest.

    Dimanche, la zone de pluie s'attardera sur le pays durant une grande partie de la journée. En fin d'après-midi, le temps deviendra plus sec sur l'ouest puis sur le centre du pays avec possibilité de quelques éclaircies. A l'arrière du front pluvieux, Il fera sensiblement plus frais avec des températures qui ne dépasseront plus 12 degrés. Le vent sera faible à modéré  et s'orientera entre le nord et le nord-ouest.

    Lundi, le temps sera calme et assez frais avec par moments du soleil. Quelques débordements pluvieux pourraient remonter sur le sud du pays. Maxima de 7 à 12 degrés avec un vent faible de directions variables.

    Mardi, temps calme et frais avec par moments du soleil. Les températures ne dépasseront pas 11 degrés avec un vent faible à modéré d'est à nord-est. Faibles gelées au sol probables la nuit et le matin.

  • Estaimpuis : les derniers peupliers du canal sont abattus

    L’opération s’étend de l’automne 2017 au printemps 2020. Découpée en trois parties, elle a entamé sa dernière phase fin septembre. Pourtant, ce n’était pas dans le plan initial. Les travaux devaient avoir lieu d’une seule traite. Mais la commune d’Estaimpuis a fait le forcing pour répartir le chantier sur trois ans. « D’un point de vue écologique, nous devions respecter des contraintes, pour la faune locale », estimait Daniel Senesael dans nos colonnes l’an dernier. « En scindant le chantier en trois périodes distinctes, les animaux peuvent se rabattre sur les parties boisées. Si le chantier se déroulait d’une traite, ça aurait été plus problématique. »

    De la frontière française (entre Leers et Leers-Nord) jusqu’à Saint-Léger, les tilleuls ont supplanté les peupliers. Il ne restait plus qu’un seul tronçon à aménager, celui qui débute à hauteur de la rue d’Evregnies et s’achève à la frontière linguistique. « C’est un tronçon de 2,5 kilomètres », précise le bourgmestre. « Il concerne entre 650 et 700 peupliers. Ceux-ci avaient dépassé leur durée de vie, qui est d’une quarantaine d’années environ. Ils devenaient dangereux pour les promeneurs. Nous les remplaçons par des tilleuls qui peuvent tenir une centaine d’années. »

    Un éclairage intelligent sera installé sur les rives du canal, à hauteur de Saint-Léger, entre la rue d’Evregnies (où la phase trois a commencé) et la rue du Château-d’Eau. « Un dispositif qui permettra aux marcheurs, aux coureurs et aux cyclistes de profiter plus longtemps des berges du canal », poursuit Daniel Senesael. On connaît l’attachement du bourgmestre d’Estaimpuis pour le canal de l’Espierre et son histoire (son grand-père a été satcheu au siècle dernier). «  Quand je suis arrivé à la commune, l’état du canal était déplorable. On hésitait à en faire un égout à ciel ouvert ou une voie rapide entre Courtrai et Tournai. Je me suis battu pour sa réhabilitation et j’ai eu la chance d’être entendu  », détaillait Daniel Senesael au début des travaux. Il faudra attendre jusqu’au printemps pour que les travaux prennent fin. « Les tilleuls vont arriver à partir du mois de février. Ça va être un magnifique canal », prévoit déjà le bourgmestre. Ils sont plantés tous les dix mètres, sur environ sept kilomètres.

    Le SPW a tenu à maîtriser l’empreinte écologique des travaux (les branches et copeaux sont évacués par bateau et les tilleuls, acheminés par voie d’eau), et profite de l’aubaine pour rénover le chemin de halage qui borde les rives du canal. Pour 3,2 millions d’euros, le lifting du canal entame sa dernière ligne droite À l’heure actuelle, les piétons et cyclistes qui souhaitent emprunter les rives du cours d’eau sont déviés par le centre du village de Saint-Léger.

    source : article ANTOINE PONTRANDOLFI

  • Dans la région : Conférence gesticulée - J'ai tant ri à Gaza

    L’image contient peut-être : 1 personne

    Sur le plateau, Philippe Dumoulin, comédien et Marianne Blume, professeure à l’université de Gaza pendant 10 ans et aussi, virtuellement ou réellement pour autant que le blocus imposé par Israël le permette, deux comédiens gazaouïs, Jamal El Rozzi et Hossam Al Madhoun. Ces quatre regards posés sur les mêmes situations dévoileront avec humour et force les réalités rencontrées là-bas comme ici, hier comme aujourd’hui. Vues au travers du prisme des émotions, elles rendront sensibles la vie dans l’ étroite bande de terre de Gaza qui est non seulement un enfer mais aussi une prison à ciel ouvert.

    GRATUIT