Web Analytics

- Page 5

  • Bailleul : Atelier Clowns

    Les Clowns ! C’est la rentrée !!

    L’image contient peut-être : plante, herbe, nature et plein air

    Écoute, découverte, pédagogie du plaisir, improvisation.
    Rire et faire rire…
    Cet atelier est un voyage à la recherche d’un personnage clownesque, sans norme, hors limite, enfoui quelque part à l’intérieur de soi.


    De septembre à décembre, deux dimanches par mois

    Prix en fonction du revenu

    Possibilité de covoiturage et d'hébergement à la bonne franquette

    Pas de près requit, l’atelier est tous niveaux, tous terrains.
    Première fois ou désir d'approfondir un personnage ? Tout est possible n’est ce pas, sur la planète ?

    Plus d’information dans ce lien
    http://www.theatrecroquemitaine.com/-Reprise-de-l-Atelier-Clown-de-septembre-a-decembre-2019-.html

    Théâtre Croquemitaine
    Place Abbé César Renard, 15b, 7730 Bailleul, Hainaut, Belgium

  • Pour nos collègues de la voix du Nord : Dix à quinze mille emplois de caissières supprimés en dix ans à cause des Caisses automatiques

    Image associée

    Une batterie de caisses en libre-service, à côté desquelles une « animatrice de caisse » prodigue des conseils au client : le modèle se répand comme une trainée de poudre, menaçant un métier né avec l’essor de la grande distribution dans les années 60.

    C’est entré dans les mœurs, la moitié des magasins sont équipés de caisses automatiques 

    Les caisses automatiques se sont traduites par moins d’heures de travail pour les caissières. Et il n’y a malheureusement pas plus de vendeurs dans les rayons. Ça tue le boulot, les gens qui les utilisent pour aller plus vite ne se rendent pas compte . La mutation du métier de caissière semble inéluctable, posant un défi de formation. N'oublions pas que c’est un des derniers métiers accessibles sans expérience ni qualification.

    Depuis une dizaine d’années, le nombre de caissières a baissé de 5 à 10 %, avec 150 000 emplois équivalents temps plein aujourd’hui, selon la Fédération du commerce et de la distribution

    Plus d'infos sur le site de la vois du Nord ICI

  • Bailleul : Venez fêter les allumoirs

    Résultat de recherche d'images pour "allumoirs estaimpuis"

    BAILLEUL ALLUMOIRS :

    Jeudi 26 septembre (20h00)

    Départ et arrivée du cortège Place communale

  • ALTEO, en collaboration avec le service Transport des malades de la Mutualité chrétienne recherche des chauffeurs bénévoles (h/f) pour les régions d’Estaimpuis

    Devenez Volontaire Transport-accompagnement mouscron.png

    Recherchons bénévoles

    ALTEO, en collaboration avec le service Transport des malades de la Mutualité chrétienne recherche :

    • des chauffeurs bénévoles (h/f) pour les régions d’Estaimpuis

     

    Vous disposez d’un peu de temps ? Vous êtes dynamique et aimez les contacts ? Ou vous connaissez une personne que cet engagement pourrait intéresser ?

    Venez rejoindre notre équipe de bénévoles pour conduire des personnes malades ou invalides à leur consultation ou traitement médical, leur permettre de rendre visite à une personne hospitalisée, de faire des courses, …

    Le service coordonne, encadre, forme, assure les bénévoles et leur rembourse leurs frais de déplacement.

    Conditions : -Etre détenteur du permis depuis minimum 3 ans

                          -Avoir au moins 21 ans

                          -Etre attentif au bien-être des bénéficiaires

     

    Renseignements : Nadia Ouled-jilali au 056/39 15 14.

  • Herseaux : Qui a vu Felix?

    IMG_2525.JPG

     

    PERDU

       
     

    Chat mâle noir et blanc de 2 ans et demi, castré et identifié par le biais d’une puce électronique.
    Felix n’est pas rentré depuis le 11/09/2019 (secteur Herseaux Gare), il nous manque terriblement.
    Pourriez-vous nous aider à le retrouver en nous contactant si jamais vous l’apercevez SVP ? Merci infiniment pour votre aide.

    Tel : (0033) (0) 621848031

    Mail : retrouverfelix@outlook.com

    Capture.JPG

  • Nouveau à Saint-Léger : Découvrir l’art en s’amusant à Estaimpuis pous les enfants dès 3 ans

    Entre son travail et sa vie de famille, Pauline Vercleven a toujours réussi à trouver une place pour dessiner, peindre, colorier. Habile de ses mains et dotée d’une créativité débordante, elle a constamment envie de partager son côté « artiste » avec les autres. « Plus particulièrement avec les enfants qui ont cette spontanéité que les adultes n’ont pas », souligne Pauline. Elle a fait ses armes à Saint-Luc, à Froyennes, puis aux Beaux-Arts à Mouscron. Avec ses enfants déjà, et maintenant avec son filleul, elle n’hésite pas à mettre les mains dans la colle, la pâte ou encore dans la peinture pour réaliser un bricolage, décorer les murs de leurs grands-parents ou créer un cadeau pour leur institutrice en fin d’année. « Ma maison prend souvent des allures d’atelier. »

    Puis, il y a eu ce déclic. « J’ai eu envie de continuer ce partage avec d’autres enfants. » Il aura fallu plusieurs années avant de faire le grand saut et surtout s’assurer que cela soit compatible avec un planning déjà bien rempli. « J’ai la chance que mon employeur me laisse l’occasion de vivre cette aventure et que la commune d’Estaimpuis a été directement emballée par mon projet. »

    Des ateliers dès 3 ans

    Pour pouvoir accueillir ses élèves, et leur laisser un espace de liberté créative, elle a pu disposer de l’école des Arts, située rue de Pecq à Saint-Léger. C’est là, dès le 5 octobre prochain, que Pauline et l’atelier Colibri prendront leur envol. « En tant que maman, je me suis aperçue que ce n’était pas simple de trouver une occupation pour ses enfants, en dehors du sport. Puis, ça évite aussi qu’ils passent ce temps libre sur un smartphone, une tablette ou devant la télévision. Ils ont des mains et des têtes, il faut les exploiter pour qu’ils puissent s’exprimer, s’évader… Tout en gardant à l’esprit que les loisirs créatifs doivent rester avant tout un jeu. »

    Au programme, des ateliers créatifs pour les enfants de 3 ans à 12 ans. Mais pas question de parler de cours. « Je veux que les enfants apprennent, mais je veux aussi qu’ils s’expriment comme ils l’entendent. »

    Pour toutefois garder une ligne conductrice et éviter que ça ne s’égare dans tous les sens, la « prof » partira d’un projet de départ. « Pour cette première année, le thème sera les animaux. C’est un thème rassembleur mais aussi suffisamment vaste pour s’amuser. Bien entendu, je ne ferai pas la même chose avec des enfants de 3 ans ou de 12 ans. C’est d’ailleurs pour ça qu’il y aura une section 3-6 ans et une autre de 6 à 12. »

    Pour les petits, Pauline envisage plutôt de découvrir l’art petit à petit. Des couleurs aux matières, ils feront grandir l’artiste qui sommeille en eux, à leur rythme. Quant aux plus grands, ils auront l’occasion d’apprendre différentes techniques artistiques. « Cela va du fusain, à la sculpture, mais aussi le modelage, le dessin et le pliage (origami). »

    En fin d’années, l’heure sera au bilan et les parents auront l’occasion de découvrir l’univers de leur enfant au travers, non pas d’un bulletin de notes, mais d’une exposition où les différents projets seront montrés. ►« Quoi qu’ils fassent, il faut qu’ils soient fiers d’eux. Ça aide à avancer dans la vie et ça leur permet aussi de continuer à vouloir aller plus loin. »

    Plus d’infos à info@lateliercolibri.be ou par téléphone au 0472/33.58.51.