Web Analytics

- Page 12

  • La météo de l'IRM du 14 février 2017 (Saint Valentin)

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,météo,prévision,forecast

    Aujourd'hui, nous profiterons à nouveau d'une belle journée ensoleillée. Cet après-midi, nous prévoyons quelques champs nuageux le long de la frontière franco-belge. Les températures seront douces avec des valeurs comprises entre 7 degrés en Hautes-Fagnes et localement 12 ou 13 degrés dans le centre. Le vent sera d'abord faible à modéré en région de plaine et modéré à assez fort sur le relief, de secteur est-sud-est. En journée, il deviendra généralement faible et s'orientera au sud-est.

    Ce soir et la nuit suivante, le temps restera sec avec des éclaircies mais aussi quelques passages nuageux, principalement sur la moitié ouest du pays. Sur l'est, le ciel restera pratiquement serein. Il y aura risque de brume ou éventuellement de quelques bancs de brouillard par endroits. Les températures minimales seront comprises entre -1 degrés en Haute Ardenne, autour de 2 ou 3 degrés dans le centre et 5 degrés à la côte. Le vent sera généralement faible à parfois modéré de secteur sud-est, virant au sud.

    Mercredi, le temps sera très doux et assez ensoleillé avec parfois des passages nuageux. Les maxima seront compris entre 9 degrés en Hautes-Fagnes et 14 degrés en plaine. Le vent sera modéré de secteur sud.

    Jeudi, le temps deviendra très nuageux avec un risque de quelques faibles pluies. Les maxima seront compris entre 8 et 12 degrés, sous un vent modéré d'ouest à sud-ouest.

    Vendredi, le temps restera aussi souvent nuageux mais généralement sec. Plus tard durant la journée, quelques éclaircies pourront se développer. Maxima autour de 9 degrés dans le centre.

    De samedi jusqu'à lundi, nous serons à nouveau sous l'influence de faibles perturbations. Le mercure sera proche de 10 degrés.

  • Joyeuse Saint Valentin

    Un petit truc sympa pour ne pas vous tromper dans le nombre de roses à offrir

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,saint,valentin

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,saint,valentin

  • ATTENTION INFO PLP MOUSCRON : Arnaque via mail au nom de "luminus" => prudence

    luminus.jpg

    Reçu par un Mouscronnois : une énième tentative d'arnaque au nom de "LUMINUS" par mail
    => NE PAS RÉPONDRE MÊME SI VOUS ÊTES CLIENT LUMINUS

    5 trucs pour détecter un mail frauduleux : 
    - Lisez le texte attentivement et regardez l'orthographe (souvent approximative) ;
    - Regardez l'adresse mail de l'expéditeur ; 
    - Des informations personnelles doivent le rester ;
    - Faites attention aux liens inclus dans ces mails => ici vers un site de paiement non sécurisé (le lien est encore actif);
    - Si c'est trop beau… c'est que c'est trop gros (en cas de gain à une loterie par exemple).

    L’équipe PLP Mouscron et Police de Mouscron

     

  • INFO P.L.P Estaimpuis : Chers Séniors, prenez garde au vol par ruse !

    Résultat de recherche d'images pour "vol a la ruse"

    Le VOL PAR RUSE : mieux le connaître, mieux le prévenir.

    Depuis quelques années déjà, un phénomène particulier a fait son apparition. Il est décrit sous le vocable vol par ruse. Il s'agit d'un vol perpétré de manière insidieuse au domicile de seniors (le plus souvent) par une personne usurpant l'identité d'un policier, ou d'un ouvrier d'une compagnie d'eau ou d'électricité (dans la majorité des cas recensés). Ces autres profitent du prestige que leur confère leur fausse qualité pour faire subrepticement introduire un complice dans l'habitation et ainsi commettre un vol.

    Ce phénomène recouvre de multiples modes opératoires, qui vont du faux agent de police, aux faux travailleurs, en passant par l'utilisation de prétextes fallacieux. C'est une des raisons pour lesquelles ces faits sont difficilement détectés. Néanmoins, la prise de certaines mesures simples de prévention peuvent considérablement diminuer le risque d'un tel acte.

    Le dépliant est un excellent memo de ces quelques mesures.

    La brochure éditée par le Service Public Fédéral de l'intérieur vous les commente en détails.

    Conseils préventifs : comment éviter le vol par ruse?

    • Ne laissez pas paraître sur la sonnette que vous vivez seul(e) (par exemple: veuve X). 
    • Mentionnez uniquement votre nom de famille.
    • Il est recommandé tout d'abord d'installer une chaîne à la porte. Il s'agit d'un premier obstacle pour les voleurs et cela permet à l'occupant de l'habitation de parler avec une personne qui se présente d'une manière relativement sûre.
    • Méfiez-vous des colporteurs qui vous montrent leur marchandise à l'entrée de votre porte (tapis, draperie, ...). Ce subterfuge est souvent utilisé pour camoufler la perpétration d'un vol.
    • Méfiez-vous des inconnus qui sonnent à votre porte et demandent quelque chose à boire ou à manger. Ne les laissez surtout pas entrer chez vous.
    • Exigez la carte de service de votre visiteur (s'il ne la montre pas automatiquement). N'hésitez pas à lui demander de la glisser sous la porte. S'il n'a pas de carte de service, refusez toujours l'accès.
    • Gardez le numéro de téléphone de la police locale près de votre téléphone. Quand quelqu'un sonne à votre porte et prétend être de la police, téléphonez à la police et demandez si le nom que donne l'agent en question existe et si cet agent est de service.
    • Ne téléphonez surtout pas au numéro de téléphone que vous donne l'agent. Il peut s'agir du numéro d'un complice.

     

  • Bonne nouvelle : La Wapi va enfin avoir un appareil PET Scan

    Les patients atteints d’un cancer ne devront plus courir à Courtrai ou Bruxelles pour faire l’examen

    Résultat de recherche d'images pour "petscan"

    C’est un examen qui permet d’évaluer l’évolution d’un cancer, voire d’en repérer un : le PET Scan est donc très utilisé en oncologie mais actuellement, les patients ne peuvent pas l’effectuer en Wallonie picarde. Une lacune qui sera comblée dans quelques mois puisqu’un appareillage sera installé sur le site de l’hôpital Union, à Tournai. Il sera accessible non seulement aux patients du CHWapi mais aussi à ceux du centre hospitalier de Mouscron et d’Epicura.

    « L’arrivée d’un PET Scan à Tournai est une excellente chose ! Cela fait longtemps que nous attendions cet appareil permettant un examen très intéressant dans le bilan et la décision thérapeutique » se réjouit le Dr Jean-Marie Vandenbulcke, oncologue au CHWapi. « Pour le personnel médical ce n’est pas nécessairement un plus car vous imaginez bien qu’on n’a pas attendu d’avoir un appareil pour effectuer les demandes d’examens ! Beaucoup d’entre eux se font à Courtrai mais certaines demandes concernaient Saint-Luc, Erasme, voire Jolimont. C’est donc pour les patients que l’avantage sera réel : le fait de pouvoir passer cet examen à Tournai va nettement améliorer leur confort ».

    TROIS CENTRES HOSPITALIERS

    Se rendre à Courtrai ou à Bruxelles représente effectivement une fameuse contrainte pour certains malades du cancer déjà très affaiblis par le traitement. D’ici quelques mois, ces personnes pourront passer l’examen à Tournai, sur le site du nouvel hôpital de l’Union. « Nous faisons tout pour que le centre soit déjà opérationnel à la fin de cette année 2017 mais nous sommes tributaires de contraintes administratives comme la procédure sur les marchés publics », explique le Dr Luis Doalto, chef du service de médecine nucléaire et directeur médical au CHWapi. Par ailleurs, l’arrivée des appareils permettant de réaliser le PET Scan nécessite de gros travaux à l’étage -1 de l’Union. « Nous couplons cette arrivée avec la réunification des deux services de médecine nucléaire du CHWapi ».Il faut en effet faire de la place pour installer ce nouveau centre d’examens qui sera fréquenté non seulement par des patients tournaisiens mais aussi par des malades des régions athoise et mouscronnoise. L’agrément du centre et de l’appareillage PET Scan qui vient d’être donné par la Région wallonne ne concerne pas seulement le CHWapi. Le ministre Prévot l’a attribué à une association hospitalière constituée du Centre Hospitalier de Mouscron, du Centre Hospitalier de Wallonie Picarde (Chwapi) et d’EpiCURA. Dans les faits, comment s’organisera la « cohabitation » ? « Les négociations sont toujours en cours et les détails de l’organisation ne sont pas finalisés, répond le Dr Doalto. Mais sachez que les patients venant des différentes institutions seront vus sur place par les médecins de leur centre qui assureront aussi leur protocole ». Autrement dit, les spécialistes du CHM et d’Epicura seront dépêchés à Tournai et des plages horaires seront déterminées pour chaque institution. Quelques places seront laissées ouvertes au quotidien pour les urgences.« Au départ, nous espérons pouvoir accueillir 11 patients par jour et atteindre par la suite une quinzaine d’examens quotidiens ». Le projet estimé au total à 3,65 millions d’€ (hors TVA) va donc se concrétiser au travers d’une association interhospitalière à l’échelle de la Wallonie picarde. Une première ! Dans le contexte économique actuel, quelque chose nous dit que ce ne sera pas la dernière.

    Le PET Scan combine deux formes d’imagerie

    docteur.JPGLe PET Scan est un appareillage coûteux mais très performant parce qu’il combine deux formes d’imagerie comme nous l’explique de façon simplifiée le Dr Jean-Marie Vandenbulcke, oncologue à Tournai. « Quand vous faites un scanner, vous faites une image. Cet examen permet de localiser la tumeur, de mesurer sa taille, etc. mais ne donne pas une idée de l’activité qu’il peut y avoir dans la tumeur primaire et/ou la ou les métastase(s) ». Le PET Scan, lui, va bien plus loin puisqu’il combine le scanner avec la TEP. « Il permet de connaître cette activité métabolique des cellules tumorales », poursuit l’oncologue. Et d’expliquer le principe de cet examen d’imagerie qui repose sur l’injection dans le sang d’un traceur radioactif. « On injecte dans l’organisme du patient un produit qui est généralement du sucre marqué avec du fluor. Les cellules tumorales ayant une activité plus importante que les cellules normales, elles vont consommer plus de sucre et par conséquent de fluor marqué. Le principe est donc de rechercher tous les foyers où s’est accumulé ce fluor marqué ». L’oncologue tournaisien précise que le PET Scan est notamment très utile pour des personnes chez qui un diagnostic de tumeur est déjà confirmé par une biopsie mais pour qui on s’interroge sur la nécessité d’une intervention chirurgicale. -

    Source : article  MARIE BRAQUENIER NE