Web Analytics

- Page 2

  • Communication police fédérale :Disparition de Detlef MANHAEVE à Izegem

     

    Disparition de Detlef MANHAEVE à Izegem

    Le lundi 26 septembre 2016 vers 16h00, Detlef MANHAEVE, un homme âgé de 40 ans, a quitté son domicile situé Sint-Jansstraat à IZEGEM. Depuis, il ne s'est plus manifesté.

    Monsieur Manhaeve se déplace dans une Peugeot Partner beige immatriculée TIB 547.

    Il mesure 1m85 et a les yeux verts. Il a les cheveux bruns et courts. Il porte une moustache et une barbe de quelques jours.

    Lien vers l'avis de recherche

    Publié le 29/09/2016 à la requête du Flandre occidentale – division Courtrai,.

     
     

    Témoignages

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

    Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.


    Suivez nous sur Twitter ou Facebook

  • La météo de l'IRM du 29 septembre 2016

    meteo29septembre.JPG

    Aujourd'hui, nous aurons d'abord de larges éclaircies puis la nébulosité augmentera progressivement depuis l'ouest. Quelques éclaircies resteront toutefois possibles l'après-midi dans la moitié sud-est du pays. En fin de journée, on note le risque de faibles pluies au nord de l'Escaut. Les maxima seront compris entre 18 et 22 degrés. Le vent de sud-ouest sera modéré à assez fort et à la côte assez fort à fort. Les rafales atteindront les 50 à 60 km/h.

    Ce soir et cette nuit, une zone de pluies intermittentes gagnera tout le territoire, excepté le sud-est. Dans le nord-ouest, le temps deviendra sec et quelques éclaircies se dessineront en cours de nuit. Minima de 10 à 14 degrés sous un vent de sud-ouest faible à modéré ou, à la mer, parfois encore assez fort.

    Vendredi, le ciel sera très nuageux dans l'ensemble avec encore quelques pluies surtout au sud du sillon Sambre et Meuse. Ailleurs, le temps sera généralement sec même si une averse restera possible par endroits. Un temps plus sec avec des éclaircies gagnera, depuis le littoral, les autres régions dans l'après-midi. Seule une faible averse isolée sera encore possible.
    Maxima de 12 ou 13 degrés sur les hauteurs ardennaises jusque 17 à 19 degrés ailleurs. Vent généralement modéré de sud-ouest à ouest-sud-ouest.

    Ce week-end, le temps sera variable et frais avec quelques averses. Samedi, ces dernières concerneront d'abord le littoral et l'extrême sud-est avant de s'étendre aux autres régions. Les maxima ne dépasseront pas les 14 à 18 degrés sous un vent faible à généralement modéré de sud à sud-ouest. Dimanche, le vent augmentera à assez fort à la mer et modéré dans l'intérieur, il fera un peu plus frais et les averses pourront être accompagnées d'un coup de tonnerre.

    Lundi débutera sous la grisaille et la brume, avec une dernière averse possible. L'après-midi, il fera sec et graduellement ensoleillé à partir de la côte. Maxima jusqu'à 18 degrés dans le centre. Vent faible de secteur nord-est à est.

    Mardi et mercredi, il fera sec et ensoleillé avec parfois quelques voiles d'altitude. Les maxima atteindront les 16 à 20 degrés en journée mais les nuits seront assez fraîches. Le vent de sud-est sera parfois modéré.

  • Un nouveau «chef» pour la zone de police du Val de l'Escaut

    
En intervention.

    Le nom du prochain commissaire divisionnaire de la zone de police du Val de l’Escaut est connu, pour autant que son nom soit avalisé par le conseil de la zone qui se tiendra le 25 octobre prochain. Il devrait s’agir de Dominique Debrauwere, 47 ans.

    Il est actuellement directeur des opérations à la zone de police de Mouscron, l’un des deux bras droits du commissaire divisionnaire Jean-Michel Joseph. M. Debrauwere, qui possède le brevet de direction depuis 3 ans, était le seul candidat en lice pour succéder au commissaire divisionnaire Jean-Pierre Lejeune qui partira à la retraite début mars 2017. Selon toute vraisemblance, le nouveau « chef » de la police de la zone du Val de l’Escaut devrait rejoindre Pecq dans les prochaines semaines, bien avant le départ de Jean-Pierre Lejeune. M. Debrauwere est arrivé à Mouscron en 2009, en provenance de la zone du Tournaisis où il était déjà adjoint depuis 2002, des commissaires Mine et Hooreman. Il était responsable du service d’intervention à Tournai. Mais c’est dans l’armée qu’il a fait ses armes. C’est après une mission en Ex-Yougoslavie en 1992 qu’il a décidé de rejoindre la police en 1994, à Mouscron. Depuis, il a gravi tous les échelons.