Web Analytics

- Page 7

  • Evregnies :Titoun a de nouveau disparu

    Titoun.JPG

    Titoun a disparu pour la seconde fois.
    Maintenant il est âgé de 11 mois.
    Il est Puce et castré
    Il a disparu depuis dimanche soir.
     
    si vous le retrouvez laissez un message au blog qui transmettra
    ou
    Mp à sa propriétaire ICI
     
  • Ecolo confirme la mauvaise qualité des services rendus par la SNCB dans la région.

     simon.jpg

    PONCTUALITÉ DU RAIL

    La Wallonie picarde toujours dans le dernier wagon

    Comme à leur habitude, les écologistes de Wallonie picarde ont épluché les chiffres de la ponctualité publiés par Infrabel1 pour le mois de février. Si la ponctualité à l'échelle nationale s'améliore quelque peu (94,9 % contre 93,3 % un mois plus tôt), nous avons constaté que les résultats sont à nouveau très décevants pour notre région.

    Ainsi, la ligne 94 (Tournai-Bruxelles) gagne le prix peu enviable de « La pire des 10 lignes principales à destination de Bruxelles » avec une ponctualité de 84,9 % contre 85 % un mois plus tôt. Encore pire, la ponctualité à l'heure de pointe du matin n'atteint qu'un score médiocre de 68,7 %. Au grand désespoir des navetteurs et des employeurs …

    Sur la dorsale wallonne la situation n'évolue pas non plus et reste catastrophique. L'IC 19 Lille-Namur enregistre un score de 81,8 % (0,1 % de moins qu'en janvier 2015). L'IC 25 Mons-Liège passe quant à lui de 85,1 % à 85,2 %.

    Enfin, signalons un chiffre éloquent à l'échelle nationale : 1339 trains ont été supprimés en février 2015 (soit 1,4 %) contre 899 un an plus tôt (soit 0,8%).

    Ces chiffres de ponctualité nous prouvent notamment qu'un problème spécifique à notre région existe bel et bien. Ecolo Picardie réitère sa demande d'affecter des managers de ponctualité à la dorsale wallonne et la ligne de Mouscron vers Bruxelles. Nous interrogerons prochainement la ministre Jacqueline Galant à ce propos. Le service doit être profondément amélioré, pour le bien-être des voyageurs et pour faire face au défi climatique.

    Simon Varrasse 0473 94 73 60 Conseiller communal à Mouscron

  • Vu ailleurs sur le web : La Leaf phosphorescente brille sur autoroute

     leaf.JPG

    Nissan a emmené sa Leaf phosphorescente sur l’autoroute expérimentale testée aux Pays-Bas, elle-même équipée de bandes phosphorescentes.

    Pour faire le test de sa Leaf phosphorescente, Nissan s’est rendu aux Pays-Bas, le pays faisant également des recherches dans ce sens, celui de mieux voir et d’être mieux vu dans la nuit. Une "Smart Highway" (autoroute intelligente), c’est le nom du projet, y est ainsi testée depuis quelques mois. Imaginée par le designer Daan Roosegaarde, elle teste des marquages phosphorescents au sol, qui restituent la lumière emmagasinée au cours de la journée jusqu’à 8 heures durant.

    plus d'infos sur le site autoplus ICI

  • A la une de votre Nord Eclair

    Edition Mouscron

    unemou26mars.JPG

    Edition Tournai

    unetou26mars.JPG

  • La météo de l'IRM de ce 26 mars 2015

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,météo,prévision,forecast,irm

    Depuis l'ouest, la nébulosité augmentera. Déjà avant le midi, il pleuvra à la côte et ensuite, cette zone de pluie traversera le pays. Les températures maximales varieront entre 3 et 6 degrés en Ardenne, autour de 10 degrés au littoral et autour de 7 ou 8 degrés ailleurs. Le vent de sud à sud-ouest se renforcera progressivement pour devenir modéré à parfois assez fort avec des pointes de 50 km/h. 

    Ce soir et cette nuit, le front pluvieux s'évacuera rapidement vers l'est et la nébulosité redeviendra variable avec quelques averses, surtout sur le nord et l'est du pays. En fin de nuit, le temps redeviendra plus sec avec davantage d'éclaircies. Le vent basculera à l'ouest en restant soutenu. Les températures redescendront entre 0 et 2 degrés en Ardenne et entre 3 et 6 degrés dans les autres régions. 

    Source IRM: meteo.be

  • Attention : vols de chihuahuas dans la région , un petit butin mais un gros chagrin

     

    chihuahu.jpg

    Le plus petit chien du monde est devenu une cible de choix pour les voleurs. Ces derniers mois, plus d’une vingtaine ont disparu en Wallonie, dont un à Tournai. Une tentative de vol a récemment échoué à Blandain.

    Neuf chihuahuas volés à Huy pendant une courte absence du propriétaire, un à Bouffioulx après que ses maîtres aient été agressés chez eux la nuit, cinq à Florennes après un vol avec effraction, un à Liège et un à Tournai, le 9 mars dernier, disparu d’un jardin de la chaussée de Douai... Les vols de chiens ont toujours existé, pour des raisons qui vont du coup de cœur inconscient aux motivations les plus crapuleuses. Mais ces derniers temps, le chihuahua semble avoir la cote auprès des voleurs. On parle d’une centaine de vols en Belgique en quelques mois.

    Il faut dire que le petit chien, réputé intelligent, courageux et doté d’un sacré tempérament, est à la mode. Un chiot se négocie de 800 à 1.000 euros, voire bien plus si son pedigree comporte quelques noms de champions. Il peut donc devenir un butin très intéressant pour des gens sans scrupule.

    Encore doivent-ils être organisés: un chien ne s’écoule pas comme un vulgaire GSM. Le mode d’action des voleurs montre qu’ils le sont, et qu’ils préparent soigneusement leur méfait. Les vols sont en effet souvent commis lors d’une brève inattention ou absence du propriétaire. Les chiots sont évidemment une cible de choix, surtout s’ils n’ont pas encore été pucés (dotés d’une puce électronique insérée sous la peau qui permet une identification immédiate de l’animal, notamment par un vétérinaire). On pense dès lors à des bandes organisées, et dès lors certains regardent vers les pays de l’Est, traditionnellement actifs dans le trafic de chiens.

    Récemment, une dame de Blandain a été victime d’une tentative de vol de son chihuahua dans son jardin. Dans son témoignage, elle a évoqué une jeune fille de type rom... Mais rien pour l’instant n’a permis aux enquêteurs de privilégier une piste ou l’autre.

    JME sudinfo+