Web Analytics

- Page 4

  • Vu ailleurs sur le web : Des plans de meubles à fabriquer vous même à vos mesures

    woodself.PNG

    Des plans de meubles par milliers

    Vous souhaitez séparer deux espaces, fabriquer un coffre à jouets, habiller un mur avec une bibliothèque en escalier, ou meubler votre salon avec une table basse ?

    Rien ne manque pour vous permettre de réaliser votre meuble : vues de côté ou de face, détails des pièces, nomenclature, liste du matériel, position des perçages...

    A vous de choisir la forme du meuble, les plans sont sur mesure.

    Osez vous lancer dans un projet de bricolage.

    Pour le site c'est ICI

  • Le jeudi 2 avril , test des sirènes dans l'entité

    Dans certaines situations d’urgence, un avertissement rapide de la population peut être d’une importance vitale. C’est pourquoi l’Intérieur gère un réseau d'environs 570 sirènes.
     
    Sirène
     

    Les sirènes sont installées autour des usines comportant des risques industriels importants  (Seveso seuil haut) et des zones nucléaires à Doel, Mol-Dessel, Tihange, Fleurus, Chooz (France) et Borssele (Pays-Bas).

    Grâce aux panneaux solaires et des signaux radio, une sirène fonctionne de manière totalement autonome. Une sirène pèse 320kg, sa hauteur varie de 1,20m à 6m. Les sirènes sont généralement fixées sur le toit d’un bâtiment public. Certains appareils sont également accrochés à une façade ou un pilier en béton.

    Des canaux d’alerte alternatifs (avertissements par SMS, par exemple) sont en phase de test dans le cadre du projet BE-Alert. L’objectif est de pouvoir alerter autant de citoyens que possible via toute une série de canaux et ce, dans les plus bref délais.

     

    Test de sirènes

    Toutes les sirènes sont testées deux fois par jour. Elles émettent à cet effet un son qui n'est pas audible pour l’oreille humaine. Les divers éléments de la sirène peuvent ainsi être testés. Le bon suivi des réparations donne un taux de fonctionnement supérieur à 98 %.

    Tous les premiers jeudis de chaque trimestre, entre 11h45 et 13h15, un test sonore a lieu pendant 1 minute. Lors de ces tests, la population ne doit entreprendre aucune action.

    En cas de danger réel, les mugissements sont émis plus longtemps et pourraient être répétés plusieurs fois.

    Si une sirène est installée dans votre quartier et que vous ne l'entendez pas, vous pouvez adresser un e-mail à : alerte@ibz.fgov.be.

     

    Source: centredecrise.be

  • La météo de l'IRM de ce 29 mars 2015

    pont-à-celles,nouvelle,gazette,météo,prévision,forecast,irm

    Aujourd'hui, le temps sera gris, pluvieux et venteux. Dans le courant de la matinée, les pluies gagneront l'ensemble des régions depuis la frontière française. Cet après-midi, une relative amélioration se dessinera progressivement sur l'ouest du pays et peut-être également sur le centre. Cependant, des averses gagneront rapidement le pays depuis l'ouest/nord-ouest en fin d'après-midi et en soirée, et seront éventuellement accompagnées d'un orage. Les maxima seront compris entre 7 degrés en Ardenne et 11 degrés en plaine. Le vent de secteur sud-ouest se renforcera pour devenir assez fort à fort dans l'intérieur et fort à très fort à la mer, et s'orientera à l'ouest-sud-ouest. Les rafales seront d'abord de l'ordre de 60 km/h avant d'atteindre 90 km/h en fin de journée, voire localement plus en cas d'orage. 

    Ce soir, on prévoit encore des averses avec un risque d'orage et de forts coups de vent. Cette nuit, la tendance aux averses s'estompera et le temps deviendra généralement sec avec des éclaircies. Les minima varieront entre 2 degrés en Hautes-Fagnes et 6 degrés sur l'ouest. Le vent d'ouest s'affaiblira graduellement et deviendra modéré dans l'intérieur et assez fort à la côte. Pendant les premières heures, les rafales pourront encore atteindre 80 à 90 km/h ou localement plus. 

    Source IRM: meteo.be

  • Sequence émotion : Alexander a adopté son Jo, son passager clandestin, qui avait fait 520 kilomètres «dans» son moteur

    L’histoire a défrayé la chronique en Allemagne. Alexander, un jeune Allemand de passage à Bastogne, n’avait pas remarqué qu’un chat avait embarqué à bord de sa voiture, sous le capot. Il s’en était rendu compte 520 km plus loin ! Mercredi, il a décidé d’aller le récupérer au refuge et de l’adopter !

    C’est une histoire à peine croyable, que nous relations dans nos colonnes la semaine dernière. Alexander Lenaerts, un jeune Allemand (né en Belgique) de 21 ans, avait rendu visite à sa grand-mère et à des amis, à Bastogne, mi-mars.

    En reprenant la route pour Erfurt, il ne s’est pas rendu compte qu’un chat s’était glissé dans son véhicule, en se faufilant par le bas de caisse. Blotti bien au chaud sous le bloc-moteur, quoique dans une position somme toute inconfortable, le félin avait ainsi parcouru plus de 500 kilomètres. Ce n’est qu’en s’arrêtant sur une aire d’autoroute qu’Alexander avait entendu des miaulements. Et avait découvert le chat coincé sous le capot.

    
Après avoir roulé 520 km avec ce chat sous le capot, il l’adopte 
!

    Une femelle appelée « jo »

    Alors que nous interrogions Alexander sur cette histoire incroyable, nous lui avions suggéré d’adopter l’animal.

    Une idée qui a fait du chemin dans la tête du jeune homme. Qui s’est rendu mercredi au refuge Tierheim Erfurt où était gardé le chat originaire de Bastogne, que personne n’a réclamé. «  Je suis allé le chercher mercredi au refuge, confirme Alexander. Ou plutôt « la » chercher, car c’est une femelle. J’ai décidé de l’appeler Jo  ».