Web Analytics

- Page 4

  • Un habitant de Warcoing consacre une partie de ses économies au Handbike de Massimo.

    DSC05903.JPG

    Fanny, Ghislain, Massimo et votre blogueur

    Le très joli geste d’un habitant de Warcoing

    Il préfère taire le montant qu’il a offert… par pudeur, parce qu’il est comme ça, Ghislain Demeulemeester. Cet habitant de Warcoing, touché par l’histoire de Massimo, paraplégique suite à un anévrisme, a décidé de rendre le rêve du jeune homme possible : s’offrir un Hanbike adapté pour participer au Beau Vélo de Ravel et boucler la boucle d’un formidable élan de solidarité.

     handbike.jpg

    Plusieurs utilisateurs de Hanbike

    Financer un handbike uniquement à partir de la collecte des bouchons en plastique, c’était l’incroyable défi lancé, en mai dernier, par Massimo et son « fanclub », à commencer par Fanny, son ancienne infirmière originaire de Leuze et désormais amie, Fabienne et Christelle, les profs, les élèves et le personnel de L'Institut d’Enseignement secondaire paramédical Provincial de Tournai, le blog sudpresse Estaimpuis, les Angel's dance de Bernissart, etc....

    l'ecole.JPG

    Bravo au  personnel de IESPP partenaire du projet

    Quelques mois plus tard, le pari est réussi ! Massimo aura bien son Handbike : «Il va falloir que je me remette au sport », commente, les massimo2.JPGyeux pétillants, le jeune homme qui semble ne toujours pas se remettre du sacré don offert par Ghislain. Un habitant de Warcoing qu’il rencontrait, pour la première fois, vendredi dernier : «Quand Fanny me l’a annoncé, je suis tombé des nues… je n’en revenais pas », assure Massimo. «Il y a plein de gens bien sur terre, des gens qui sont prêts à s’investir pour les autres… C’est en vivant le handicap que j’en prends pleinement conscience ». Ghislain, lui, motive son geste très simplement : «J’ai entendu l’appel pour la récolte des bouchons à la radio… Mais réunir 40 tonnes, ça me paraissait énorme. Je me suis dit qu’il y avait certainement d’autres moyens d’aider », se souvient le Pecquois qui envoie alors à Fanny, la Leuzoise, un SMS assorti d’une promesse de don. «Je suis prépensionné », ajoute Ghislain. «Je n’ai pas besoin de plus… je préfère aider quelqu’un d’autre. Mon père aussi était comme ça, il donnait quand il pouvait ».

    fanny et ses filles.JPG

    sur la photo Fanny, Fabienne, Christelle initiatrices du projet

    ET DEMAIN ? PLEIN DE PROJETS

    Une solidarité génétique qui a permis de boucler le financement du handbike de Massimo plus vite que prévu. «On ne s’attendait pas à ce qu’il puisse déjà participer au Ravel cette année », assure Fanny Callens. «Il va falloir t’entraîner maintenant », lance-t-elle à un Massimo, rayonnant et sportif dans l’âme.
    Et pour le motiver, dans ce nouveau défi, il y a la formidable générosité de Ghislain, et celle de nombreux anonymes qui ont versé ce qu’ils pouvaient ou encore de tous ces petits écoliers ou jeunes étudiants qui ont collecté au total plus de 20 tonnes de bouchons. «Ce projet, c’est une foule de belles rencontres », sourit Massimo, «une succession de gens formidables… et cela donne la pêche ». À 37 ans, Massimo grand sportif depuis toujours et paraplégique depuis trois ans, n’a pourtant pas l’intention de cesser la collecte des bouchons : «On va même officialiser notre association… parce que j’ai plein de projets, plein d’envies, d’idées »… pour lui bien sûr, mais aussi pour tous ceux qui vivent, comme lui, dans un fauteuil sans pourtant renoncer à multiplier les défis et les projets d’avenir.

    angels.jpg

    Les Angel's Dance de Bernissart

    Quelques chiffres

    10.000 euros : c’est le prix du handbike que Massimo va pouvoir acheter grâce aux dons et à la récolte de bouchons en plastique.

    20 tonnes et même un peu plus : c’est la quantité de bouchons en plastique collectés en quelques mois par l’association de Massimo et notamment ses relais tournaisiens et leuzois.

    75 points de collecte ont été créés pour récupérer les bouchons pour l’association de Massimo, dans tout le Hainaut mais surtout dans le Tournaisis. L'association recherche d'ailleurs des points de collecte sur Estaimpuis et Mouscron.

    2-3 grammes : c’est à peine ce que pèse un bouchon en plastique. C’est dire l’ampleur de la mobilisation qui a permis de parvenir à ces dix tonnes (soit l’équivalent d’un camion et demi)

    Enfin bon à savoir si vous voulez aider l'association, On recycle désormais aussi les bouchons synthétiques.

    bouchons.JPGÀ côté des capsules en plastique, l’association de Massimo récolte désormais aussi les bouchons de vin en synthétiques (fabriqués en copeaux ou en bambous). Une société de Liège, Nomacorc, qui les fabrique, souhaite les récupérer et financera du coup l’association. Conservez- les donc et pour trouver le point de collecte où les déposer, rendez-vous sur le groupe Facebook : un handbike pour Massimo.

     

    Enfin pour retrouver les précédents articles sur l'opération cliquez sur les liens

    Emouvante rencontre entre Massimo (paraplégique) et les élèves de terminale de IESPP Tournai

    Fanny Callens et IESPP lancent l'opération "bouchons" pour financer l'achat d'un handybike pour Massimo

    Fanny Callens et ses collègues de l’IESPP ont besoin de vous pour relever le défi.

    Le Team Angel's de Bernissart offre 150 kg de bouchons à l'association "un handbike pour Massimo"

    source : article Sarah Courcelle Nord Eclair

     

  • Idée sortie : Journée découverte au CHwapi

    chwpi.JPG

    Le CHwapi organise une après-midi « portes ouvertes » le samedi 28 février de 14h30 à 17h sur le site de Notre- Dame, à Tournai. Deux circuits sont prévus toutes les 30 minutes.

    Circuit 1 : coronarographie et imagerie médicale.

    Circuit 2 : laboratoire et biologie clinique.

    À travers ces deux circuits, chaque participant pourra découvrir, non seulement les nouveaux équipements médico- techniques récemment acquis par le CHwapi (la salle de coronarographie, les appareils radiologiques hypo-ionisants et la chaîne robotisée du laboratoire), mais aussi les coulisses des examens réalisés dans ces services.

    Le public aura également des réponses à toutes les questions qu’il se pose sur l’intérêt de ces techniques, les radiations, les prélèvements sanguins et bien d’autres choses encore. Les visites seront encadrées par des professionnels de la santé. Elles sont gratuites et ouvertes à tous.

  • ESTAIMPUIS/MOUSCRON: 13 cellules validées au Quevaucamps

    quevaucamps.JPG

    Les travaux continuent sur le site du Quevaucamps à Estaimpuis où on érige un nouveau centre commercial.

    Si les travaux et les préparations ont un peu traîné, on est désormais passé à la vitesse supérieure. « Depuis un mois, les négociations se passent très bien. La 1ère phase est complètement attribuée. Cela représente 13 cellules », commente Philip Vanmarcke, CEO de la société ABLI.

    Les 13 cellules de cette première phase ont donc trouvé preneur. « CHAUSSURES ERA »

    Voici un mois, nous vous avions cité cinq enseignes, à savoir Intermarché Super, Shoe Discount, Wibra, Zeeman et Kruidvat.

    On peut en citer deux autres : le magasin de chaussures Era et l’enseigne Trafic. Par contre, pour les six autres enseignes qui ont confirmé leur participation à ce projet, il faudra encore attendre un peu.

    « Cette première sera terminée pour juin normalement », reprend Philip Vanmarcke. « La livraison provisoire aux locataires devrait pouvoir se faire à cette période », ajoute-t-il. Une deuxième phase suivra très rapidement. «Nous nous concentrerons sur les aménagements, notamment en terme de parking avant de procéder à la deuxième phase. » Une deuxième phase qui accueillera d’autres enseignes. « La deuxième phase fera environ 5.000 mètres carrés. Il y aura de la place pour six cellules. » Les négociations continuent pour les autres cellules.

    Rappelons que le centre commercial devrait ouvrir au mois d’août. Une date doit encore être décidée avec les différentes enseignes. Pour les candidatures à propos des emplois, elles sont seront bientôt ouvertes.

    source : article YC Nord Eclair

  • Herseaux : Bientôt la salle d'attente de la gare ouverte à partir de 7h, c'est beaucoup trop tard.... tard ?

    gare herseaux.JPG

    La Ville de Mouscron est donc parvenue à un accord avec la SNCB pour la location de l’ancienne gare d’Herseaux. La durée est du bail emphytéotique est de 30 ans à raison de 3.600 euros par an, ce qui est de l’aveu de tous les élus communaux, une somme plutôt raisonnable.
    La commune va donc entreprendre des travaux afin de rendre l’endroit habitable par une sorte de concierge qui paiera un loyer modique en échange de ses services.

    Et la salle des pas perdus sera à nouveau ouverte afin de permettre aux navetteurs d’attendre leur train à l’abri.

    Le groupe Ecolo a manifesté son accord pour le projet, mais pointe deux écueils. « La gare sera ouverte à partir de 7h du matin, cela nous paraît un peu tard », fait remarquer Luc Tiberghien. Puis, ajoute-t-il, le risque n’est-il pas que la SNCB ne récupère la gare, totalement réaménagée et rénovée, au bout du bail de 30 ans ? Il pointe « la déresponsabilisation très forte » des chemins de fer sur ce point. Le bourgmestre Alfred Gadenne a pu le rassurer sur ce point : la SNCB et la Ville ont un accord verbal pour pouvoir acheter purement et simplement la gare.

    Pour le Parti Socialiste, la Ville « ne fait pas une mauvaise affaire », a commenté Christiane Vienne : « pour le quartier, ce sera infiniment plus sécurisant ». Le bâtiment avait en effet été complètement fermé en juin 2013 après des actes de vandalisme. Il devait initialement rester ouvert après la fermeture du guichet, mais cela n’avait pas été possible faute de surveillance. Le concierge va pouvoir jouer le rôle de gardien.
    La réouverture de la salle des pas perdus est un soulagement pour les 600 navetteurs qui fréquentent par jour la gare d’Herseaux.

    source : article NE D.FCT

  • Idée sortie : Chez nos voisins de Wattrelos le ludoparc attend les enfants

    ludoparc.JPG

    Le ludoparc attend les enfants
    La Ville propose aux enfants de 3 à 12 ans un parc de jeux couvert à la salle Roger Salengro du samedi 21 février au dimanche 1er mars de 13 heures à 18 heures : manège, trampoline, accrobranche, châteaux gonflables, animations...
    Prix unique de 8 € pour les enfants de 3 à 12 ans.

  • Idée sortie:Chiffonnades Pecquoises

    chiff 2015.jpg