Web Analytics

- Page 4

  • Mouscron: une remorque défaillante cède sous le poids de 15 tonnes de jambons qui finiront... à la poubelle!

    viande.jpgmercredi, vers 17h dans la rue du Plavitout, un routier roumain transportant du jambon, venu tout droit de l’abattoir Goemaere, a eu la peur de sa vie. Sous le poids de sa cargaison, un flan de la remorque a cédé. Ce matin, le camion était toujours là. L’AFSCA a décidé que tous les jambons devaient être jetés.

    jeudi matin, les services de l’AFSCA et la police de Mouscron encadraient le camion éventré. A l’intérieur, des centaines de jambons pendaient dans la remorque. Même si les conditions climatiques assez fraîches auraient pu permettre de les sauver, pour l’AFSCA ils devront toutefois être jetés à la poubelle. « Ils ont été contaminés notamment par la mousse isolante qui peut s’avérer toxique en cas de consommation », nous a-t-on indiqué sur place. Au total ce sont plus de 15 tonnes de jambons qui sont devenus impropres à la consommation. Il n’est pas impossible, une fois avoir fait l’état des lieux, qu’une partie de la cargaison puisse être sauvée.

    Sudpresse +  du 28/11/2013 article de Jordan Kasier

  • Estaimpuis - Formation informatique groupée : « Windows Movie Maker »

    miniature-movie-maker.jpgDu mardi 10 au vendredi 13 décembre 2013 Bibliothèque Estaimpuis

    Formation informatique groupée :

    « Windows Movie Maker »

    Création d'un montage vidéo de vos vœux avec Windows Movie Maker.

    Gratuit - accès sur rendez-vous et aux heures d'ouverture de la bibliothèque.

  • MOUSCRON – DEPOORTERE - Une quarantaine de licenciements ?

    depoortere machines.JPGHier, la direction de l’entreprise Louis De Poortere a rencontré les syndicats représentant les travailleurs. Il était question du futur de l’entreprise. Pour rappel, celle-ci est en réorganisation judiciaire et à la fin du mois de décembre, le tribunal du commerce décidera si l’entreprise est en cessation d’activité ou en faillite.

    « Durant la réunion, qui a duré quatre heures, la direction nous a fait part d’une offre de reprise par Dry Tex One, du groupe Depoortere, mais avec une coupe dans les emplois  », explique Fabrice Delahaye, secrétaire de la FGTB textile. Une quarantaine d’emplois sur les 79 seraient ainsi menacés. Avec cette annonce, l’ambiance est loin d’être au beau fixe au sein de l’entreprise. Qui sera licencié si le plan de reprise est accepté par le tribunal du commerce ? C’est l’incertitude. Un tel climat est évidemment très difficile pour les travailleurs. Les travailleurs seront d’ailleurs appelés par la direction ces jeudi et vendredi. « La direction s’est engagée à communiquer avec chacun. En attendant, les travailleurs sont mis en chômage économique  », précise Fabrice Delahaye. Les syndicats auront, eux, la liste des travailleurs qui seront licenciés, et donc le nombre exact, ce lundi. Les réunions avec la direction et le repreneur sont particulièrement délicates puisqu’il s’agit d’une réorganisation judiciaire. « Nous n’avons pas d’accord sur la convention », explique Eric Lheureux, secrétaire de la CSC du Hainaut occidental. «C’est vraiment  un dossier particulier. Ce ne sont pas des négociations « classiques ». Ici, on ne peut pas négocier comme on le fait habituellement. C’est plutôt un dialogue entre nous et le repreneur. Nous sommes consultés. » Et même si les syndicats ne sont pas d’accord avec la proposition de reprise, celle-ci sera introduite auprès du tribunal de commerce au début du mois de décembre par Me Olivier Mercier. Par ailleurs, le dossier sur les prépensions est également en cours. C’est l’un des objectifs de la société. «Ils planchent sur les dossiers de prépension pour 2013, 2014 et 2015 », explique Fabrice Delahaye. Eric Lheureux précise de son côté que «trois travailleurs sont concernés par la prépension en 2013. » Ce dernier se dit satisfait que ce soit le groupe Depoortere qui fasse une offre de reprise. Il regrette évidemment la perte d’emplois. Mais il espère tout de même que le groupe Depoortere apportera son dynamisme économique.

    SL Edition Nord Eclair du 28/11/2013

  • AC Estaimbourg - Le nouvel entraîneur des U15-1A est entré en fonction ce mercredi

    estaimbourg.PNGLors d'une réunion qui a réuni l'ensemble des joueurs U15-1A, du staff, des parents et quelques membres du Comité, un nouvel entraîneur a été présenté à nos U15.

    Cyril DARRAS a donc été nommé entraîneur des U15-1A lundi soir au cours d'une réunion en interne et a été présenté ce mercredi à l'ensemble de son noyau et de leurs parents.
    Cyril est arrivé chez nous en juin dernier et s'occupait depuis le début de la saison des cours de psychomotricité de U7 à U13 inclus.
    Il reprend l'équipe avec pour ambition de continuer la formation d'un noyau réceptif et prometteur et continuera à travailler avec Guillaume MESSIAEN, déjà T2 depuis le début de saison.
    Nicolas BELIN reste bien évidemment délégué officiel de l'équipe.

    L'AC Estaimbourg, son AC'Adémie et l'ensemble de son Comité souhaitent pleine réussite à son nouvel entraîneur et à l'ensemble de son staff et espère qu'ils pourront, ensemble, poursuivre au mieux l'écolage et l'apprentissage de ces jeunes pousses prometteuses.

  • Le Dessin du jour par Samuel

    sam29nov.JPG