Web Analytics

- Page 5

  • ESTAIMPUIS - La chasse au (juste) revenu cadastral et au 500.000 euros de l'accord Franco-belge.

    Capture.JPGVos propriétés privées seront réévaluées

    En proie aux difficultés financières, la commune d’Estaimpuis a décidé d’engager un indicateur expert qui sera chargé de rendre l’impôt sur les centimes additionnels plus conforme aux réalités de terrain.

    C’est une façon de faire contribuer les riches Français aux finances communales, car trop de maisons, plus particulièrement des fermettes, ont été aménagées sans une adaptation du revenu cadastral. Le bourgmestre Daniel Senesael compte sur une recette supplémentaire de 250.000 euros par an.

    L’engagement d’un indicateur expert (un gradué avec une ancienneté de 5 ans). Certes cela va coûter 43.000 euros par an à la commune, convient le bourgmestre, mais son travail va rapporter 250.000 euros « de manière récurrente »

    Le nouvel employé va donc réévaluer l’ensemble des propriétés estaimpuisiennes. L’opposition I.C. n’est pas contre la mesure pour lutter contre un problème « dont on parle depuis plus de 20 ans », a rappelé Patrick Van Honacker, mais Bernard Wattez a du mal à avaler que la commune est obligée de faire le travail qui revient normalement à l’Etat fédéral. José Lericque ne dit pas autre chose pour Ecolo : « est-ce le rôle de notre commune de pallier l’absence de contrôle du service régional de l’urbanisme pour réaliser la péréquation cadastrale ? » C’est le prix à payer pour maintenir le personnel communal, la priorité des priorités pour la majorité socialiste, a fait comprendre le bourgmestre.

    La commune attend toujours 500.000 euros de l’accord franco-belge de 2009 chargé de compenser le manque à gagner à l’impôt sur les personnes physiques, soit 500.000 euros de recettes. «Nous sollicitons sans cesse les uns et les autres. En vain », lâche amer le maïeur. Il cite exemple qui éclaire la problématique « un couple de Français, tous deux bénéficiant de revenus appréciables se sont acquittés d’un impôt de… 33 euros ». Cela le laisse « perplexe, voire pantois ».

    source - Sudinfo 26/10/2013 article  D.FCT

  • Deux bonnes nouvelles pour le porte-feuille : Les comptes épargne rapportent à nouveau, et le prix de l'essence au prix d'il y a deux ans

    portefeuille.jpgCompte Epargne


    Depuis quelques années, l’épargne ne rapportait plus rien. La raison, c’est l’inflation, plus élevée en Belgique que les taux proposés par les banques. L’inflation s’est élevée l’an dernier en moyenne à 2,84 % et l’année précédente à 3,53 %. Les rendements d’un compte épargne moyen, alors respectivement de 2,52 et 2,55 %, étaient donc neutralisés par l’inflation plus élevée. Mais selon « De Morgen », on est à un moment charnière. L’inflation a baissé à 1,1 %, soit un pourcentage plus bas que les taux – taux de base et prime de fidélité – accordés par de nombreuses banques.

    Pour info, ce sont surtout les petites banques et les banques en ligne qui proposent les meilleurs tarifs.

    N'hésitez pas à visiter le site http://www.meilleur-taux-epargne.be/livret-epargne.html qui analyse le taux de 28 banques pour le bonheur des clients potentiels.

    Prix de l'essence

     

    Le prix maximum du litre d’essence Super 95 et d’essence Super 98, à la pompe, s’affichera à la baisse mardi, à respectivement 1,58 euro (-0,04 euro) et 1,633 euro (-0,041). Pour la Super 95, il s’agit du prix le plus bas atteint depuis plus de deux ans, selon des données de la Fédération Pétrolière Belge. Le mazout de chauffage diminuera également mardi : 0,8363 euro/l (-0,0308) pour les commandes de moins de 2.000 litres et 0,8097 euro/l (-0,0308) pour les commandes de plus de 2.000 litres.

     

     

  • Technologie - Les médecins recommandent aux adolescents de ne pas rester plus de deux heures par jour sur Internet

    Internet-002.jpgSelon une récente enquête menée dans l’Union Européenne, les adolescents entre 12 et 18 ans passeraient en moyenne près de huit heures par jour sur Internet. Mais selon l’Académie américaine de la pédiatrie, les jeunes ne devraient pas être plus de deux heures par jour sur le web…

    Le Dr Victor Strasburger, auteur de la dernière étude de l’Académie américaine de la pédiatrie, cité par le Daily Mail, recommande  aux jeunes de 12 à 18 ans de passer beaucoup moins de temps sur la toile, que ce soit sur leur PC, leur smartphone ou leur tablette. L’étude propose que les adolescents ne passent pas plus de deux heures par jour sur Internet et demande aux parents de supprimer la télévision des chambres de leurs enfants.

    Article complet du web en ligne ICI

  • Mouscron: contrôles dans les cafés par l'ONEM et la police

    384988849_B971304031Z_1_20131028231831_000_G291EFSUF_1-0.jpgOpération coup de poing dans la nuit de samedi à dimanche. L’ONEM accompagné par une dizaine d’agents de police a procédé à un contrôle de plusieurs cafés de l’entité de Mouscron. Un contrôle pluridisciplinaire qui a permis l’arrestation de quatre personnes recherchées par la Justice.

    Ce coup de filet a permis aux policiers de mettre la main sur des personnes qui n’auraient pas dû se trouver là. Quatre personnes étaient recherchées par les services de police pour des raisons diverses.

    Article complet de Jordan Kasier sur la rédaction en ligne ICI

  • Affaire Younes: la demande de libération de «Manito» rejetée

    1658920022_B971304599Z_1_20131029071417_000_GQJ1EGC80_1-0.jpgLe tribunal de l’application des peines (TAP) de Mons a décidé mardi de rejeter la demande de libération conditionnelle de Mohamed Jratlou, le père du petit Younes dont la dépouille avait été retrouvée le 10 novembre 2009 dans les eaux de la Lys à Comines, quinze jours après sa disparition.