• Estaimpuis : réalisation zone anti-stationnement à l'aide de balises Flex à Famiflora

    Mercredi passé, une zone anti-stationnement a été réalisée à Famiflora à Mouscron, le plus grand centre de jardinage de Belgique. C'est pour ce géant de la jardinerie que l'entreprise Herphelin a réalisé un marquage routier en posant des balises Flex85.

     

     

     

     

  • Bailleul : Vandalisme sur les travaux de rénovation de la place

     

    Cette nuit, des irrespectueux ont saccagé le travail de réfection de la place de Bailleul en déchaussant les pavés avec leur véhicule. Le pavage venait juste d être entrepris. Honteux et inadmissible! Merci aux riverains qui  ont alertés pour leur vigilance! 

     

  • Estaimpuis : Suite aux annonces fédérales et régionales liées à la situation sanitaire, le Collège communal a décidé de plusieurs mesures au niveau local

    Estaimpuis : Réponse du Bourgmestre aux questions de P Van Honacker(cdH)  lors du conseil communal du 30 mai - Blog Estaimpuis
     
    Suite aux annonces fédérales et régionales liées à la situation sanitaire, le Collège communal a décidé de plusieurs mesures au niveau local :
     
    - Les écoles, l'accueil extrascolaire et l'accueil de la petite enfance restent pour le moment ouverts.
     
    - Les complexes sportifs et la piscine seront quant à eux fermés jusqu'au 19 novembre au moins.
     
    - La maison communale reste ouverte mais les services ne seront accessibles que sur rendez-vous. Une exception sera faite pour le service Population mais les rendez-vous seront prioritaires et privilégiés.
     
    - Le Conseil communal de ce lundi est maintenu avec public mais se réunira au sein du complexe sportif de Néchin.
     
    - En ce qui concerne les événements : le concert Made in Belgium de demain est maintenu mais sera limité à 40 personnes. La marche nocturne du 30 octobre est annulée.
     
    - Les expositions sont annulées jusqu'à la fin de l'année. Tout comme les cérémonies des nouveaux habitants et des mamans.
     
    - Les entraînements de Je Cours Pour la Forme sont annulés jusqu'à la fin de l'année.
     
     
     

  • Estaimpuis : Un abri de jardin visité rue de la Gare

    Les voleurs ont-ils une conscience ? | dobi.be
    Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 octobre dernier. Dans la rue de la Gare, on signale qu’un abri de jardin a été visité pendant la nuit. Le vol a été signalé, mais on ignore le montant du préjudice.

  • Estaimpuis : Un abri de jardin  visité rue de la Gare

     
    Les voleurs ont-ils une conscience ? | dobi.be
    Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 octobre dernier. Dans la rue de la Gare, on signale qu’un abri de jardin a été visité pendant la nuit. Le vol a été signalé, mais on ignore le montant du préjudice.

  • HERSEAUX : Deux démarcheurs interpellés

     
    Attention arnaque ! Lundi matin, la Zone de Police de Mouscron a été avertie par un habitant de la rue Frontaliers à Herseaux, d’agissements suspects. Après avoir reçu la visite, en fin de matinée, de deux couvreurs (supposés) qui souhaitaient réparer (ou pas) sa toiture, l’Herseautois a directement avisé les services de police. « Grâce aux informations communiquées par ce riverain alerte (description des individus, véhicule utilisé, échelle) au commissariat central, une équipe de patrouille dans le secteur a eu l’attention attirée par des travaux en cours chez une habitante du boulevard Behaeghe, toujours à Herseaux », précise le communiqué de la Zone de Police.
     
    « Après quelques renseignements glanés auprès de la propriétaire de cette deuxième habitation, il s’est avéré que les deux individus s’étaient présentés chez elle et lui avaient proposé leurs services pour réparer la toiture de la maison. Sans attendre l’accord de l’intéressée, ils avaient alors entamé les prétendus travaux sur base d’un devis de 2.500 euros, soit un montant anormal pour la prestation proposée. L’arnaque était proche. » Les deux individus ont été interpellés et ramenés au commissariat central pour diverses vérifications. Ils font l’objet d’une procédure pour travail frauduleux.
     
    On saluera donc l’excellent réflexe du citoyen accosté lundi matin dans la rue des Frontaliers, qui a fait remonter l’information très rapidement aux policiers. Un geste qui a probablement permis à l’habitante du boulevard Beheaghe d’éviter de se faire plumer. Il n’y a pas de saison pour les agissements suspects. Même dans une période de crise sanitaire, les délits ne s’arrêtent pas, il faut donc rester vigilant. Les victimes de ce type d’arnaques sont souvent âgées, soyez donc attentifs pour vos aînés. Si vous pensez avoir affaire à un ambulant douteux, contactez directement la police