Web Analytics

À la suite d’un souci technique : L’eau colorée est à nouveau sortie des robinets à Estaimpuis

Ça faisait longtemps que le sujet dégoulinant de l’eau pas toujours très claire sortant des robinets de l’entité d’Estaimpuis ne s’était plus invité au conseil communal.
 
Un « manque » qui a été corrigé, lundi, par le conseiller communal Écolo Xavier Adam. « Depuis plusieurs semaines, à plusieurs endroits de l’entité, nous pouvons apercevoir que des purges sont réalisées sur le réseau de la SWDE. A quoi servent-elles et où en sommes-nous avec les problèmes liés aux eaux brunes connues cet été ? », a demandé le conseiller communal. « Ce week-end encore, j’ai pu lire sur les réseaux sociaux que plusieurs personnes avaient à nouveau eu la désagréable surprise de recevoir des eaux brunes. »
 
Durant quelques heures
 
C’est le Premier échevin Quentin Huart qui a répondu à la question, précisant tout d’abord que la SWDE tentait de remettre le réseau au clair, c’est cas de le dire, depuis le mois de mars dernier. « Depuis juin, le problème est vraiment pris à bras le corps par la SWDE et des solutions ont été rapidement envisagées avec les services techniques. Depuis le mois d’août, le réseau semble se stabiliser », s’est réjoui Quentin Huart. « Récemment, l’eau a toutefois de nouveau jauni à Néchin mais très peu de plaintes sont arrivées à la SWDE. Néanmoins, cette dernière a non seulement organisé des purges afin d’évacuer l’eau colorée mais elle a aussi déposé des bouteilles d’eau chez les personnes qui se plaignaient. »
Si l’eau coulant du robinet a une fois encore pris des couleurs, ce week-end, c’est apparemment à cause d’un souci technique qui n’a plus permis, durant quelques heures, le traitement de la colorisation de l’eau. Le Premier échevin s’est toutefois voulu rassurant par rapport aux derniers résultats effectués. « La SWDE fait des purges et des analyses tous les vendredis et les résultats des derniers prélèvements réalisés ce vendredi 22 novembre ont permis de ne plus constater de non-conformité, comme ça avait encore été le cas le vendredi d’avant, avec une norme en fer de 200 μg/litre », a précisé l’échevin Huart, avant de conclure que des purges et des analyses relatives à la qualité de l’eau allaient continuer d’être opérées.
source : article N. Rz

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel