Web Analytics

ÉVREGNIES : Une rentrée scolaire au milieu des travaux

C’était la rentrée des classes, ce lundi ! Un moment très particulier de l’année scolaire, pas seulement pour les élèves et leurs parents, mais aussi pour tous les enseignants. À l’école communale d’Evregnies, cette rentrée a sans doute été encore plus spéciale qu’ailleurs, car la petite école de village est actuellement en travaux...  
 

 

Le jour de la rentrée est toujours un jour à part ! Dans tout le pays, les élèves « qui aiment l’école » ont retrouvé leur cour de récréation, leurs copains et leurs profs avec le sourire aux lèvres, tandis que les autres, ceux qui auraient bien prolongé leurs deux mois de vacances de quelques jours, y sont allés avec des pieds de plomb.
 
Du côté de l’école communale d’Evregnies, le premier jour de l’année scolaire 2019-2020 a sans doute été encore plus exceptionnel qu’ailleurs. Car oui, la petite école de village (elle n’accueille qu’une petite centaine d’élèves) est actuellement en plein travaux. Et une rentrée au milieu des pelleteuses et des monticules de gravier, ça n’arrive pas tous les jours !
 
Une salle de sport, enfin !
 
Ce lundi, notre collègue du Nord Eclair s'est rendu sur place, afin de prendre le pouls. Alors, elle était si cauchemardes que que ça, cette rentrée ? Si l’on en juge par les nombreux visages souriants que nous avons pu croiser, pas vraiment !
 
Tandis que les ouvriers s’activaient à l’avant de l’école, rue de Saint-Léger, les petits bouts retrouvaient le bonheur de la récréation à l’arrière, sous l’œil attentif de leurs institutrices, ravies de retrouver leurs petits monstres.
 
Malgré cette situation plutôt originale, les quatre institutrices du primaire, M mes Sandrine, Stéphanie, Alexia et Catherine ont apprécié leur rentrée. « Oui, il y a des travaux, mais on va mordre sur notre chique pendant encore quelques semaines. D’ici deux mois, nous aurons une école au top ! Et puis il y a pire, il y a bien des écoles qui ferment », s’exclament-elles. « Les enfants sont eux aussi contents de voir que les travaux avancent. Tout le monde apprécie en tout cas que l’école dispose enfin d’une salle de sport. Avant, nous devions prendre le bus pour aller jusqu’à Néchin, ce qui nous faisait perdre beaucoup de temps. »
 
Si le matériel à disposition est plutôt rudimentaire, actuellement, rassurez-vous, les élèves ne doivent pas écrire sur leurs cahiers à même le sol. Certains bancs manquent toujours à l’appel, mais les enfants sont installés sur des tréteaux. « Ils ont un copain à gauche, un autre à droite, et sont très contents. Nous avons tout ce qu’il faut pour pouvoir travailler », ajoutent les institutrices.
 
Habitant non loin de l’école, les institutrices n’ont pas pu résister à la curiosité de venir voir l’état d’avancement des travaux durant les vacances scolaires. « Nous passions régulièrement, quasiment tous les jours. Tout n’est pas terminé, c’est sûr, mais ça a tout de même bien avancé par rapport au dernier jour de l’année scolaire précédente », précisent-elles.
source : Article Nicolas Roze Nord Eclair
 
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel