Web Analytics

Trois motards Estaimpuisiens sont partis pour un trip de 5000 km en Russie. (photo et vidéo)

depart trip pour trois motard.jpg

Motard depuis de nombreuses années, Eric Demarque a effectué de nombreux périples “ classiques “ à moto à savoir : la Corse, la Sardaigne, l’Allemagne, les Vosges, l’Auvergne, la Bretagne , les Alpes, etc...

Tous ses voyages ont été effectués en compagnie de son ami motard Stéphane Cleenwerck et, depuis six ans maintenant, son fils Julien est également de la partie pour ces trips.

Julien le plus jeune, est mordu de moto et s’occupe des tracés gps. Ingénieur de formation il est le plus débrouillard des trois, il est en outre un excellent mécanicien capable de démonter et de remonter un moteur. Ses deux collègues d’expédition lâchent même « Avec lui nous irions jusqu’au bout du monde les yeux fermés. »

« Depuis plusieurs années, on souhaitait effectuer un grand trip et on avait déjà évoqué quelques destinations lointaines telles que l’Inde, la Thaïlande, les USA, mais sans jamais concrétiser la chose. De plus ces trips paraissaient de plus en plus formatés pour touristes et le fait qu’il fallait à chaque fois louer une moto sur place nous séduisait moins que de partir avec nos propres motos. » nous confie Éric

Un élément a tout déclenché 

Il y a exactement un an, Éric a été hospitalisé subitement et a frôlé la mort durant quelques semaines. Secrètement il a réalisé qu’il était temps de réaliser les projets qui lui plaisaient lui et ses compagnons de route.

C’est lors du Mondial de foot 2018 que l’idée a germé. La Russie était mise au-devant de la scène et nous nous sommes posé la question « Pourquoi ne pas s’y rendre à moto ? »

C’est Julien le plus jeune de l’équipe qui a mis la machine en route. Le défi à réaliser n’est pas aussi simple qu’il y parait «   Il faut effectuer de nombreuses démarches, toutes les compagnies d’assurance n’assurent pas les véhicules pour la Russie, de même, outre un Permis de conduire international, il faut une attestation de couverture d’assurance rapatriement en cas de problème médical, plus les formalités pour les points de passage aux frontières, etc.. » reprend Éric.

Ce mercredi matin c’était le départ du grand voyage et pour nos Estaimbourgeois de nombreuses rumeurs restent sans réponse « On nous évoque des tracasseries aux frontières, des contrôles fréquents sur les routes, de l’insécurité routière. De plus nous, nous ne connaissons aucun motard dans notre entourage qui a réalisé ce trip et qui peut nous relater son vécu ».

Ce mercredi Éric, Stéphane, Julien ont pris le départ, impatients de découvrir MOSCOU et SAINT PETERSBOURG de la sorte.

Nous allons suivre le trip et vous informer et vous faire découvrir régulièrement des photos.


Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel