Web Analytics

A Pecq et Mouscron : Deux personnes âgées escroquées

Résultat de recherche d'images pour "faux demarcheur"

Une victime née en 1934 a reçu la visite vendredi dernier (entre 10h et 10h25) à son domicile, situé dans la rue de Tournai, à Pecq, d’un homme déclarant qu’un morceau de zinc de sa cheminée était tombé. Le visiteur lui a alors demandé 300 euros pour enlever le morceau. Une fois la somme remise, quatre autres personnes sont entrées dans l’habitation. Elles ont alors déclaré que la charpente du grenier était pourrie et qu’il fallait effectuer des réparations de toute urgence. Ces derniers ont déclaré que les frais allaient s’élever à 20.000 euros, mais qu’ils pouvaient réparer au noir, pour la somme de 15.000 euros. La victime a alors rédigé deux virements papiers de 7.000 et 8.000 euros. Les individus ont ensuite quitté les lieux.

Durant la même matinée (à 10h30), c’est une victime âgée de 77 ans qui s’est fait escroquer dans son habitation, située dans la rue Vanoverschelde, à Mouscron. Elle a reçu la visite de deux personnes qui l’ont tout d’abord informé que des travaux devaient être effectués sur la toiture. En confiance, la victime laisse rentrer les deux hommes à l’intérieur de sa maison. Après avoir constaté qu’un morceau de zinc était manquant sur la toiture, la victime leur a remis un acompte en liquide afin de réaliser des réparations. Pendant que son attention était détournée, le portefeuille de la victime (qui se trouvait dans la poche avant de son pull) a été subtilisé. Elle s’est cependant rendu compte du méfait et a alors demandé de récupérer son bien. L’un des auteurs lui a remis, en prétextant la perte du portefeuille. La victime a ensuite demandé aux auteurs de quitter les lieux. Ils se sont alors exécutés. Après leur départ de la maison, la personne visitée a constaté que de l’argent qui se trouvait dans son portefeuille avait été dérobé.

Les commentaires sont fermés.