Web Analytics

  • Ecolo des râleurs ? Non, juste des gardiens de l’éthique !

    Résultat de recherche d'images pour "depenses"

    Le 26 novembre 2018, Ecolo Estaimpuis introduisait une réclamation auprès de la commission de contrôle des dépenses électorales et des communications du Parlement wallon. Ils n'avaient qu’un seul souhait, veiller à ce que les règles soient appliquées par tous.

    Pour Tatiana Stellian co-présidente " La réclamation visait l’utilisation par Daniel Senesael, Jean-Michel Nottebaert et Quentin Huart de la revue communale L’Estaimpuisien à des fins de propagande électorale. Les numéros en cause étaient ceux de septembre et octobre 2018 où dans chacun des numéros le Député-Bourgmestre apparaissait une trentaine de fois en photos sur 27 pages, où Quentin Huart était largement mis en avant dans sa fonction de président du CPAS et où un article intitulé « Nul n’a le monopole du …vert ! » de M. Nottebaert attaquait clairement le groupe Ecolo alors que les partis de l’opposition n’avaient pas eu l’occasion de s’exprimer "


    Pour la co-présidente le verdict de la comission est clair  "Ce 26 février, la commission a rendu son verdict et a estimé que M. Senesael avait bien utilisé l’Estaimpuisien à des fins électorales. Elle lui a donc imputé des dépenses supplémentaires au prorata du nombre de pages incriminées. Ceci correspond à une somme de 1.596,05€. Cette somme provient des deniers publics et a été utilisée à des fins personnelles, ce que condamne clairement notre groupe. Ces 1.596,05€ s’ajoutent aux 849,57€ déclarés par M. Senesael. Ce qui porte à 2.445,62€ le montant total des dépenses électorales du bourgmestre, soit 1.195,62€ de plus que la limite autorisée par candidat. M. Senesael a donc reçu un blâme de la commission. A noter que ce chiffre particulièrement important est à l’image des dépenses totales du groupe PS-LB lors de la campagne électorale. Pour une petite commune comme la nôtre, celles-ci s’élèvent à 20.789,86 € contre 5.856 € pour « Pour Vous » et seulement 1.851 € pour Ecolo."

    M. Nottebaert a été rappelé à l’ordre pour son article. La commission ayant jugé que ce dernier comprenait une référence et un message politiques clairs et devait donc être comptabilisé parmi les dépenses électorales du candidat. Ceci fait donc passer ces dernières de 579,67€ à 644,48€, soit une dépense de 64,81€ prélevés sur les derniers publics.  La demande concernant M. Huart n’a, quant à elle, pas été jugée recevable.

    Le groupe Ecolo réclame une toute autre optique, beaucoup plus citoyenne et éthique, pour L’Estaimpuisien. S’il leur arrive de critiquer, ils insistent sur le fait que pour eux il est surtout habituel de proposer. Notamment :

    1) qu’un comité de rédaction pluraliste soit mis en place,

    2) que le directeur de publication soit un membre a-politique de l’administration,

    3) que les citoyens et les associations bénéficient d’un espace d’expression dans la revue,

    4) que chaque parti de la minorité dispose d’une page entière (ce qui ferait 2 sur 28) pour pouvoir développer ses idées.

    Ils demandent donc plus d’ouverture démocratique pour un outil de communication financé,  par l’ensemble des Estaimpuisiens. Et, concernant les sommes citées,Ecolo ne doute pas un seul instant de l’honnêteté des principaux intéressés... Sachant d’ailleurs que M. Senesael aime les citations ecolo est persuadé,  "qu’ils  rendront à César ce qui appartient à César ».

  • A la une de votre Nord Eclair de ce jour

    Edition Tournai

    Edition Mouscron

  • la météo de l'IRM du 28 février - De la pluie au menu des vacances de carnaval

    Ce jeudi, la nébulosité augmentera à partir de l'ouest et de la frontière française. En cours d'après-midi, une zone de pluie s'enfoncera sur le pays à partir de la région littorale. Le temps devrait encore temporairement rester sec sur l'est. Il fera plus frais avec des maxima de 8 degrés en Hautes Fagnes et 13 ou 14 degrés en Flandre. Le vent sera modéré, et à la mer assez fort, de sud-ouest tournant plus tard vers l'ouest à ouest-sud-ouest. Rafales jusqu'à 50 km/h dans l'intérieur du pays et 60 km/h à la mer. 

    Cette nuit, il fera très nuageux avec des périodes de pluie ou quelques averses. Un coup de tonnerre isolé n'est pas exclu, surtout dans les régions proches de la France et sur le sud du pays. Minima de 4 à 6 degrés en Ardenne et de 6 à 8 degrés dans les autres régions. Le vent est modéré et s'oriente entre l'ouest et le nord-ouest. Le long du littoral, le vent est assez fort de nord-ouest avec des pointes de 50 km/h.

    Vendredi, il fera généralement très nuageux avec parfois un peu de pluie ou une averse. Les maxima seront compris entre 5 et 10 degrés. Vent faible à modéré de secteur nord-ouest.

    Samedi, il fera très nuageux avec par moments de faibles pluies. Le vent sera modéré à assez fort de sud à sud-ouest. Les maxima seront proches de 12 degrés dans le centre.

    Dimanche, le ciel sera très nuageux avec assez bien de pluie ou des averses. Maxima jusqu'à 12 degrés.