Web Analytics

LEERS / ESTAIMPUIS: Percuté puis sauvé par un élan de générosité

Renversé par une voiture, Balto risquait l’euthanasie. La mobilisation citoyenne lui a sauvé la vie 

Balto peut pousser un « wouf » de soulagement. Le chien de Jessie et Christian est passé par la grande porte. Renversé par une voiture vendredi soir à quelques mètres de sa maison, il a été découvert par un voisin dans un piteux état. Il n’aura fallu que quelques secondes d’inattention pour que l’accident ait lieu. Ses blessures : une fracture au tibia et une au bassin laissaient craindre le pire. « Nous l’avons emmené d’urgence chez notre vétérinaire pour qu’il établisse un diagnostic », précise Jessie.
Arrivé dans son nouveau foyer en décembre en provenance de la SPA et âgé d’à peine deux ans, Balto est gravement atteint. La SPA conseille l’euthanasie. « Notre vétérinaire nous demandait 3.200 euros pour remettre Balto sur pied », une somme colossale pour les Leersois qui manquent de moyen pour sauver leur chien.
 
Une cagnotte « éclair »
 
Mis au fait du triste sort qui attend Balto si rien ne bouge, Dehlia Vandendriessche décide d’agir. La figure de proue de l’ASBL Silence Animal intervient et trouve une clinique vétérinaire à Ronchin où l’on demande 2.000 euros pour opérer le cairn terrier. Très vite (car l’état de santé de Balto requiert une intervention urgente), une cagnotte se met en place. « Nous avons réuni 600 euros, dont 300 proviennent de l’union des commerçants de Leers-France qui s’est mobilisé pour nous », détaille Jessie. « Quand Dehlia l’a su, elle a décidé d’agir également. »
 
Silence Animal intervient régulièrement pour les cas désespérés. De son côté, la « Sainte-Rita » des animaux de la région lance sa cagnotte. Mise en ligne lundi, elle recueillait déjà plus de 800 euros mardi après-midi. « La mobilisation est souvent impressionnante dans ce genre d’histoires. J’ai bon espoir d’atteindre le seuil des 1.400 euros mercredi », constatait Dehlia mardi matin.
 
La mobilisation impressionnante autour du cas touchant de ce cairn terrier devrait lui permettre de retrouver auprès de Jessie et Christophe une vie plus paisible, après être passée sur le billard. « Il était opéré de sa fracture du tibia mardi matin et le sera normalement en début de semaine prochaine pour le bassin. C’est un sacré soulagement pour nous », reprend Jessie. « Nous avons imaginé le pire, nous pouvons attendre le meilleur désormais pour Balto. »
 
source : article Nord Eclair de ANTOINE PONTRANDOLFI
 
« Il n’a que deux ans »
 
Quant à l’élan de générosité, la Leersoise n’en revient toujours pas. « J’ai été surprise par l’ampleur de la mobilisation. À vrai dire, on ne croyait pas réunir autant d’argent en si peu de temps. Euthanasier notre chien aurait été un crève-cœur, il n’est âgé que de deux ans. Grâce aux interventions, on espère qu’il pourra retrouver une vie normale. »
Si Balto en avait conscience, il prendrait le temps de remercier tous les anonymes qui ont participé à son sauvetage. Quant au conducteur qui l’a percuté vendredi, il a pris la fuite sans demander son reste. Jessie avait lancé un appel à témoin pour le retrouver. Un appel qui s’est révélé infructueux. «Nous ne lui en voulons pas », conclut-elle. Pour remercier l’implication de Dehlia, Jessie envisage de devenir bénévole pour Silence Animal…

Les commentaires sont fermés.