Web Analytics

  • Promesses électorales ou réalité ? Les patrons flamands veulent relever les bas salaires de 100 euros par mois... et revoir l’indexation automatique

    Wouter De Geest, président du Voka. (Belga)

    Le Voka, la fédération patronale flamande, plaide pour une nouvelle baisse des charges orientée sur les salaires inférieurs à 2.500 euros brut par mois. Il suggère également de se pencher sur l’indexation automatique et les augmentations barémiques.

    Selon le journal l’Echo, la fédération patronale a présenté lundi soir, à l’occasion de sa réception de Nouvel An, son mémorandum en vue des prochaines élections fédérales et régionales. Sous le titre «Osez choisir, osez entreprendre», le Voka a esquissé quatre chantiers prioritaires.

    Sur le plan des réformes stucturelles d’abord. «Le marché du travail, le climat, l’enseignement, la mobilité, la transformation digitale sont autant de domaines où les réformes doivent se poursuivre», explique Wouter De Geest, président du Voka. Au passage, Wouter De Geest lance «un appel chaleureux à l’adresse des partenaires sociaux» pour qu’ils s’impliquent dans cette dynamique.

    Se pencher sur l’indexation des salaires...

    Le Voka souhaite aussi une nouvelle baisse des charges au niveau flamand, ciblée sur les bas salaires. Concrètement, il est proposé d’augmenter de 100 euros net les salaires inférieurs à 2.500 euros brut. Le tout sans augmenter le coût salarial brut pour l’employeur. Wouter De Geest y ajoute une suggestion: «Le coût salarial doit rester sous contrôle. Si une nouvelle baisse des charges n’est pas envisageable, il faudrait à tout le moins se pencher sur l’indexation automatique et les augmentations barémiques.»

    Plus d'infos ICI

  • la metéo de l'IRM du 8 janvier

    irm8janvier.JPG

    Aujourd'hui, de larges éclaircies alterneront avec des champs nuageux accompagnés d'averses. Dans l'extrême ouest, le temps resterait sec. En Ardenne, les averses se transformeront en averses hivernales ou averses de neige en fin de journée. Les maxima seront proches de 3 degrés en haute Belgique, de 7 degrés dans le centre et de 8 degrés à la côte. Le vent sera modéré ou assez fort d'ouest-nord-ouest, virant au nord-ouest, avec des rafales de 60 à 70 km/h. 

    Ce soir et cette nuit, il fera partiellement nuageux avec des averses, sous forme de neige fondante et neige en Ardenne. Minima de -1 degré en haute Belgique, de 3 degrés dans le centre et de 5 degrés à la côte. Le vent sera d'abord encore modéré à assez fort de nord-ouest. Ensuite, il deviendra modéré de nord-nord-ouest. Surtout en début de la nuit, des rafales entre 50 et 70 km/h seront encore possibles. 

    Mercredi, il fera partiellement nuageux avec des averses, de neige en haute Belgique. En cours de l'après-midi, le temps deviendra plus sec. Les maxima seront compris entre 0 et +4 degrés au sud du sillon Sambre-et-Meuse et entre 5 et 7 degrés ailleurs. Le vent sera modéré de secteur nord. En Ardenne, il fera parfois assez fort et au littoral même très fort. Dans ces régions, des rafales de 60 à 70 km/h seront possibles. 

    Jeudi, le temps restera sec sous un ciel partagé entre nuages et éclaircies. Au sud du sillon Sambre-et-Meuse, les températures resteront négatives toute la journée. Elles atteindront des valeurs proches de 3 degrés dans le centre et de 5 ou 6 degrés au littoral. 

    De vendredi à lundi, la nébulosité redeviendra généralement abondante avec des périodes de (faibles) pluies ou des averses. Les températures maximales progresseront pour osciller autour des 8 degrés dans le centre. Vendredi matin, les précipitations pourront encore adopter un caractère hivernal au sud du sillon Sambre et Meuse. Ce risque disparaîtra par la suite.