Web Analytics

Estaimpuis : Le diamant est éternel pour Nicole et Jacques

L’image contient peut-être : 18 personnes, personnes souriantes, personnes debout, mariage, maison et plein air

Famille, amis et autorités communales ont fêté M. et Mme Alluin-Decroix, en leur coquet domicile de la rue de l’Armistice, à l’occasion de leurs 60 années de mariage. Nicole Decroix est née à Estaimpuis, le 14 septembre 1939. Elle a d’abord travaillé dans l’industrie textile, comme bobineuse, au Sartel à Wattrelos, chez De Poortere et finalement à la Sainte-Union, parmi le personnel d’entretien. Jacques Alluin est né à Mouscron, le 29 janvier 39 et est originaire du hameau du Petit Voisinage, à Herseaux. Sa première expérience professionnelle est particulière puisque, dès 14 ans, il est envoyé à la mine, à Hensies. Il y restera 3 jours ! Deux en surface et un au fond, ce qui lui vaudra, à l’âge de la retraite, une rétribution unique de 5 euros! C’est comme mécanicien textile qu’il trouvera l’épanouissement professionnel, quelques mois à Ruien puis, pratiquement toute sa carrière, à la Herseautoise où il terminera contremaître. C’est là que son épouse le rencontrera pour la première fois et le trouvera assez distant. En fait il était simplement concentré sur son travail et c’est un tout autre aspect de sa personnalité qu’elle découvrira ensuite, au « Cinégare », au point de l’épouser après six mois de « fréquentation ». Leur bonheur actuel, contrarié par des difficultés motrices pour Jacques, se poursuit néanmoins avec optimisme. Ils sont entourés de l’amour des leurs : Bernard et son épouse, leur fils, Cédric et Jessika, leurs petits-enfants et enfin Enzo et Kelia, la 4ème génération. 

Alain Verlinden Nord Eclair

Les commentaires sont fermés.