Web Analytics

  • Chez nos voisins de Mouscron : 12 ème nuit du Blues by Marc Lelangue

    Samedi 3 décembre à 20h30

    12ème nuit du blues concoctée par Marc Lelangue.

    Infos 056/860-160 Fnac et Ticketmaster

  • Idée sortie : Braderie de l'Art chez nos voisins de Roubaix

    La Braderie de l'Art réunit plus de 150 designers et artistes internationaux. Face à eux un « hyper stock » d'objets et matériaux de récupération en tous genres en provenance des Emmaüs et des entreprises locales regroupées sous le label RE-COLLECTE.

    Les créateurs « transformeurs » créent «en live » et vendent eux-mêmes leurs pièces entre 1 & 300 euros.
    Vaste atelier temporaire, la Braderie de l'Art est un espace de création libre dédié au recyclage artistique. Les créateurs y revisitent les formes anciennes pour susciter de nouvelles formes et de nouveaux usages et donnent au public l'occasion de vivre une expérience artistique hors-norme.

    FOCUS Beyrouth *** Dans le cadre de l'ouverture de l'Institut du Monde Arabe à Tourcoing, la BDA acueille 4 jeunes designers de BEIRUT MAKERS.

    La Condition Publique
    14 place Faidherbe, 59100 Roubaix

    Les horaires : de 19h samedi à 19h dimanche - fermeture de 2h30 à 8h30 dans la nuit

    Entrée libre

    ** Personnages "métal " by Arnaud Labarge

  • Appel à Témoin de la police : Bagarre au couteau à Courtrai

    Bagarre au couteau à Courtrai

    Date:
    27.08.2016
    Lieu:
    Courtrai

    La police cherche à identifier un des auteurs de l'attaque au couteau qui a été commise le samedi 27 août 2016 à Courtrai.
    Durant plusieurs jours, deux groupes de jeunes se sont affrontés en pleine journée devant les passants. Les personnes impliquées ont été identifiées, excepté un individu.
    Ce dernier a porté un coup de couteau, blessant grièvement un jeune d'origine d'africaine.

    Il est âgé entre 18 et 25 ans et mesure environ 1m75. Il pourrait être d'origine afghane.Il a une corpulence normale et porte une courte barbe.
    Au moment des faits, il portait une casquette « Emporio Armani », un pantalon de sport de la marque « Adidas » et un t-shirt gris-brun avec des motifs de fleurs de couleur orange. Il a sorti son couteau d'un petit sac bandoulière.

    Publié le 22/11/2016 à la requête du le parquet de Flandre Occidentale division Courtrai.

     

    Témoignages

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

    Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

  • Les sacs de caisse en plastique à usage unique, qu’ils soient gratuits ou payants interdits en Wallonie à partir du 1er décembre 2016.

    L’interdiction d’utiliser des sacs de caisse en plastique à usage unique, qu’ils soient gratuits ou payants, entre en vigueur en Wallonie à partir du 1er décembre 2016.
    Résultat de recherche d'images pour "interdiction sac plastique wallonie"
     
    Pourquoi cette mesure ?

    L’impact environnemental de l’usage des sacs en plastique n’est plus à démontrer. Les « mers » de plastique formées par les courants marins témoignent de ce désastre écologique comme la présence des sacs dans les déchets sauvages ramassés en Wallonie.
     
    « Une seconde pour fabriquer un sac plastique. 20 minutes d’utilisation. Des décennies de pollution. Voilà qui résume la raison d’être de cette mesure » du Ministre wallon de l’Environnement.
     
    Quels sacs interdits à partir du 1 er décembre 2016 ?

    A partir du 1er décembre 2016, l’usage de sacs de caisse
    en plastique léger est interdit.  Par sac de caisse, on entend celui utilisé pour regrouper et transporter les achats lors du passage à la caisse, qu’il soit gratuit ou payant, quel que soit le type de commerce (alimentaire ou non) et le lieu de vente (petits commerces, supermarchés, marchés…).  
     
    L’interdiction vise l’utilisation de sacs en plastique tant par le commerçant lorsqu’il emballe lui-même les achats que par le client.
     
    Par « léger » il faut entendre une épaisseur inférieure à 50 microns, quels que soient le type de plastique et les caractéristiques (incinérable, biodégradable, compostable, …).
     
    Le papier plastifié utilisé pour l’emballage de morceaux de viande, du poisson ou du fromage ne constitue pas un sac en plastique et reste autorisé.
     
    Les commerçants pourront écouler leur stock de sacs personnalisés achetés avant le 9 juillet 2016 (date de publication du décret au Moniteur belge) jusqu’au 1er décembre 2017.
     
    Les autres sacs ?

    Les sacs autres que ceux de caisse seront également visés par une interdiction. Cela vise par exemple les sacs utilisés pour emballer les fruits et légumes ou les denrées humides au point de vente, qu’ils soient gratuits ou payants. Les modalités d’entrée en vigueur et les alternatives seront fixées à l’issue de la consultation en cours avec le secteur du commerce.
     
    Les alternatives ?

    Lorsqu’un conditionnement est nécessaire, les sacs en tissu ou en papier, les cartons, le traditionnel panier ou cabas, les bacs et paniers en plastique réutilisables conçus pour et destinés à être utilisés de nombreuses fois, le sac  à dos, … sont autant d’alternatives aux sacs de caisse à usage unique. 
     
    Limiter la consommation de sacs en plastique, et par là-même la production de déchets plastiques et la présence de déchets plastiques dans les déchets sauvages sont les objectifs de cette mesure.
     
    Dans ce cadre une collecte des sacs prochainement prohibés est organisée sur le stand du Service public de Wallonie au salon du Réemploi, de la Réutlisation et de l’EcoDesign, RECUPère, à Namur Expo.
     
    Ceux-ci seront découpés, filés et crochetés en direct en cabas réutilisables par les « Filandières de Wallonie ».
     
    Plus d’infos : www.recupere.be

  • Leers-Nord: Incivilité quand tu nous tiens .........

    incivilité.jpg

     

    Le manque de places de parking  pour ceux qui doivent se rendre à l’Administration communale d’Estaimpuis est bien connu des habitants de l'entité, d’ailleurs une extension du parking avec la démolition de l'ancien garage est prévue pour dans quelques mois par les autorités communales.

    Alors quand on voit dans un document reçu que certains se permettent de prendre les deux places de parking à durée limitée avec une seule voiture et devant le commissariat de police, on est en droit de se demander si des cours de savoir-vivre ne devraient pas faire leur apparition dans le programme scolaire.

    Pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu voici le projet d'extension du parking

    garage2.jpg

    Le parking actuel situé à l’arrière de la Maison communale de Leers-Nord possède actuellement une capacité maximale de douze véhicules, or on remarque que celui-ci est habituellement saturé et oblige le personnel communal et les citoyens à aller se garer sur la Place de Leers-Nord voire sur le contour de l’Église. Dès lors, la capacité de parking sera augmentée à vingt véhicules par la démolition de l’actuel garage et à des menus travaux d’aménagements. Un budget de 30.000 euros a été débloqué pour financer l’opération.