Idée sortie avec les enfants à Estaimpuis :« Le plus beau jour de magie » par Max Daivy

Ce samedi 27 août

A ne pas rater avec les enfants et C'EST GRATUIT

18h00-18h45 Spectacle familial, « Le plus beau jour de magie » par Max Daivy au chapiteau rue de l'Eglise.

En savoir un peu plus sur Max Daivy

Évidemment, un magicien ne pouvait naître un autre jour ! Le 1er avril 1987 à Mouscron (en Belgique), une cigogne dépose le petit Max Daivy au sein d’un jeune couple de musiciens. Maman à la basse, papa au piano : ambiance assurée à la maison !

Dès le berceau, Max se prédestine à devenir magicien puisqu’il y fait déjà disparaître sa tétine. Un premier tour qui énerve, surtout quand il décide de le présenter à ses parents…à 4 heures du mat’. Et comme tout bon magicien, il ne cesse déjà de répéter.

Cinq ans plus tard, Max accueille sa petite sœur qui apprend plus vite à danser qu’à marcher. Grâce à elle, il apprend la manipulation pour se disculper lors de chamailleries. Un duo de fortes personnalités qui jouera encore de nombreux tours à leurs parents. Tantôt espiègles, tantôt complices, les deux bambins transforment régulièrement le grenier en théâtre pour vendre leur petit spectacle à la famille, aux amis et aux voisins. Ils viennent de faire leur premier pas dans le monde du show-business.

À 7 ans, Max découvre réellement la magie quand ses parents invitent un magicien lors d’une fête. Ça y est, le virus l’a définitivement atteint ! Décidé, il retrousse alors ses manches pour s’attaquer aux traductions approximatives des coffrets de magie qu’il achète avec ses modestes économies.
Chaque occasion est bonne pour présenter un petit spectacle. Curieux, Max s’essaie aussi au solfège, à la percussion, au sport et au dessin. Mais, après bien des tours et des détours, il comprend rapidement qu’il préfère divertir qu’être diverti.

À 14 ans, il se rend au « Festival International des Jeunes Magiciens » au Mont-de-l’Enclus.
Une nouvelle fois, c’est une révélation ! Un lieu magique où il cherche à parler avec l’un des jurys pour tenter d’entrer dans ce milieu si secret. Une rapide démonstration suffit pour convaincre le « Professeur Dumbledore » de propulser Max dans différents clubs de Belgique et du Nord de la France.
Mensuellement, il observe, apprend, achète et partage des secrets qu’il peaufine seul chez lui le reste du temps.

Un an plus tard, il monte son premier spectacle et remporte la sélection pour le gala final du « Casting des Jeunes Talents » à Mouscron : un véritable tremplin afin de se faire connaître.

À 18 ans, parallèlement à ses études de commerce, Max devient responsable d’une équipe chargée de l’animation magique sur le campus universitaire de Louvain-la-Neuve. Son diplôme en poche, il décide de tenter sa chance à l’étranger et s’envole pour Montréal.
Il y décroche un contrat avec l’entreprise « Juste pour rire » dans le cadre de la 30ème édition du plus grand festival international d’humour au monde. Un nouveau moment magique bercé par de belles rencontres.
Depuis son retour en 2012, il sillonne les routes de Belgique et de France pour le plaisir des petits et des grands. Grâce à une famille et à un public qui le soutiennent, Max Daivy a déjà de nombreuses expériences à son actif !

Les commentaires sont fermés.