ESTAIMPUIS Mise au point : La commune ne voulait pas payer 20.000 € à l’AIS pour un seul logement et Anne-Noëlle Vervaet était bien présente lors des réunions .

notte.jpgEtonné de lire que l’AIS, l’Agence immobilière sociale, de Mouscron larguait la commune d’Estaimpuis, notamment à cause de l’absence du représentant de la commune lors des réunions, Bernard Wattez, conseillé communal IC s’en est inquiété lors du conseil communal d’Estaimpuis lundi soir. « Nous ne sommes concernés que pour un logement », a tenu à rappeler le bourgmestre Daniel Senesael. En effet, depuis 1995, l’AIS de Mouscron gérait un logement sur Evregnies. « L’AIS connaît des difficultés financières et elle aurait voulu que les cotisations des communes passent à deux euros par habitant. Pour Estaimpuis, cela revenait donc à 20.000 pour un seul logement. Mon côté économe a pris le dessus et j’ai proposé au collège que l’on se retire de l’AIS de Mouscron », explique Jean-Michel Nottebaert, échevin en charge du logement à Estaimpuis. Ce dernier rappelant également que la gestion des AIS devrait bientôt être transférée vers les sociétés de logements publics. La majorité réfute également les accusations selon lesquelles il n’y avait aucun représentant de la commune lors des réunions de l’AIS. « Anne-Noëlle Vervaet était bien présente lors des réunions », affirme Daniel Senesae

Les commentaires sont fermés.