Web Analytics

Sequence émotion : Alexander a adopté son Jo, son passager clandestin, qui avait fait 520 kilomètres «dans» son moteur

L’histoire a défrayé la chronique en Allemagne. Alexander, un jeune Allemand de passage à Bastogne, n’avait pas remarqué qu’un chat avait embarqué à bord de sa voiture, sous le capot. Il s’en était rendu compte 520 km plus loin ! Mercredi, il a décidé d’aller le récupérer au refuge et de l’adopter !

C’est une histoire à peine croyable, que nous relations dans nos colonnes la semaine dernière. Alexander Lenaerts, un jeune Allemand (né en Belgique) de 21 ans, avait rendu visite à sa grand-mère et à des amis, à Bastogne, mi-mars.

En reprenant la route pour Erfurt, il ne s’est pas rendu compte qu’un chat s’était glissé dans son véhicule, en se faufilant par le bas de caisse. Blotti bien au chaud sous le bloc-moteur, quoique dans une position somme toute inconfortable, le félin avait ainsi parcouru plus de 500 kilomètres. Ce n’est qu’en s’arrêtant sur une aire d’autoroute qu’Alexander avait entendu des miaulements. Et avait découvert le chat coincé sous le capot.


Après avoir roulé 520 km avec ce chat sous le capot, il l’adopte 
!

Une femelle appelée « jo »

Alors que nous interrogions Alexander sur cette histoire incroyable, nous lui avions suggéré d’adopter l’animal.

Une idée qui a fait du chemin dans la tête du jeune homme. Qui s’est rendu mercredi au refuge Tierheim Erfurt où était gardé le chat originaire de Bastogne, que personne n’a réclamé. «  Je suis allé le chercher mercredi au refuge, confirme Alexander. Ou plutôt « la » chercher, car c’est une femelle. J’ai décidé de l’appeler Jo  ».

Les commentaires sont fermés.