Web Analytics

Mouscron-Herseaux -Estaimpuis : Les navetteurs de la région sont à bout.

garemouscron.JPG

Certes, les usagers de la SNCB sont malheureusement habitués aux retards quotidiens. Les mandataires Écolo n’ont d’ailleurs pas manqué de pointer les aspects négatifs du nouveau plan de transport. Ils ont par exemple remarqué qu’en janvier 2014, 85.3 % des trains qui ont effectué la liaison Lille Flandres via Tournai- Namur sont arrivés à l’heure contre 81,9 % en 2015.

Le fameux plan de la SNCB qui comptait améliorer le confort des voyageurs semble avoir du mal à arriver à destination. Et lorsqu’on rajoute un accident sur les voies, on frise la crise de nerfs.
Mercredi matin, le train de 9h qui reliait (ou était censé relier) Mouscron à Tournai, accueillait quelques naufragés de la ligne Lille – Tournai qui n’avaient pas d’autre choix que de passer par Mouscron pour rejoindre la cité des cinq clochers (Les trains belges n’assurent plus la liaison entre Lille et Tournai). Sauf qu’au lieu de mettre une heure à faire les 24 kilomètres les séparant de Tournai, ce sont trois bonnes heures qu’ils ont gaspillées sur les voies.


Le train a marqué un long, très très long arrêt en gare d’Herseaux car il n’y avait plus de tension sur la ligne. Une heure et demie plus tard, un bus est arrivé pour amener les passagers à Tournai. «Les problèmes entre Mouscron et Tournai arrivent souvent : on a beaucoup de retards et pas mal d’accidents », expliquait un jeune navetteur qui tentait de rejoindre Mons, «ce matin, c’est une fois de plus » à ajouter au triste palmarès de la ligne picarde

source article Nord Eclair C.L

Les commentaires sont fermés.