Web Analytics

sncb

  • Ce 15 décembre nouveau plan de transport SNCB (les horaires au départ de Mouscron, Herseaux et Tournai à consulter sur votre blog)

    sncb-plan-de-transport.png

    En semaine

    Trains au départ de Mouscron ICI

    Trains au départ de Herseaux ICI

    Trains au départ de Tournai ICI

     

    Le Week-end

    Trains au départ de Mouscron ICI

    Trains au départ de Herseaux ICI

    Trains au départ de Tournai ICI

  • Le dernier accident mortel en gare d'Herseaux largement médiatisé n'a pas été entendu: un étudiant qui voulait traverser les voies a été heurté par un train à Liège, il aurait les membres sectionnés

    accident train.jpg

    La circulation des trains a été fortement perturbée vers 7h00, ce mercredi, à la gare de Liège-Guillemins, indiquent Infrabel et la SNCB. Un jeune étudiant qui se trouvait sur les voies a été heurtée par un train à la sortie de la gare. Les services de secours sont sur place.

    Selon nos premières informations, la personne percutée serait un étudiant qui voulait traverser les voies. Il aurait les bras et les jambes sectionnées suite au choc avec le train.

    La victime a été évacuée et les services de secours ont donné leur autorisation pour la reprise du trafic. Seule la voie où s’est produit l’accident reste obstruée.

    Combien de morts encore avant que certains étudiants prennent conscience du danger que représente la traversée non autorisée des voies ?

    Plus d'infos ICI

  • Estaimpuis : Daniel Senesael questionne le Ministre des entreprises publiques sur la fiabilité des trains DESIRO

    desiro.jpg

    Les Desiro, les nouveaux trains de la SNCB, sont touchés par une panne tous les 8.000 kilomètres, ce qui signifie que chaque rame se voit confrontée à un problème technique une fois par semaine. Dans une interview accordée à nos confrères de Knack, Jo Cornu, le CEO de la SNCB, qualifie ce problème d'inacceptable.

    La fiabilité des trains constitue, selon lui, "un des plus gros problèmes actuels". En moyenne, un train tombe en panne tous les 30.000 kilomètres alors que les Desiro connaîtraient une avarie tous les 8.000 kilomètres. "Le manque de fiabilité des trains pèse sur nos chiffres de ponctualité: dans 35% des cas où un train est en retard, cela est dû à du matériel peu fiable." Ces retards à répétition pèsent également dans les comptes de la société.

    Le député Bourgmestre Daniel Senesael qui est un habitué des voyages en train et qui connait les soucis journaliers de pas mal de navetteurs a décider d'intervenir auprès du ministre Jean-Pascal Labille Ministre des Entreprises Publiques en espérant obtenir les réponses aux questions que pas mal d'utilisateurs de la SNCB se posent.

     

    Question de Daniel Senesael à Jean-Pascal Labille

    Ministre des Entreprises Publiques

     

     Objet : Fiabilité des trains Desiro

     Monsieur le Ministre,

    Dans une interview accordée la semaine dernière, Jo Cornu, le CEO de la SNCB, nous apprenait que les nouveaux trains Desiro, fabriqués par la firme allemande Siemens Transport étaient trop peu fiables. Et pour cause, il apparaît que ces trains, dont une dernière livraison est, semble-t-il, attendue pour 2015, tombent en panne tous les 8.000 kilomètres alors qu’en moyenne, l’ensemble des trains tend à rencontrer un problème technique tous les 30.000 kilomètres.

    Les conséquences de pannes si fréquentes sont nombreuses, tant pour les usagers qui doivent subir les retards qui y sont liés que pour la SNCB dont l’image de marque et les finances se retrouvent à nouveau écornées.

    Monsieur le Ministre, alors que la dette de la SNCB s’élève à présent à 2,7 milliards d’euros et que le nouveau plan de transport de la SNCB prévoit un rallongement des temps de trajet en vue de limiter les retards, il est évident qu’une telle situation ne peut perdurer. Quelles mesures comptez-vous prendre afin de remédier à cette situation ? Qui prend en charge des réparations ? Et pour quel coût ? Avez-vous eu des contacts avec Siemens Transport ? Sont-ils prêts à s’engager à prendre en charge le montant des réparations liés à ces problèmes techniques trop précoces ? Cette situation remet-elle en cause la commande des derniers trains Desiro prévue pour 2015 ?

    Je vous remercie,

    Daniel Senesael

     

    Député Fédéral

     

  • Estaimpuis - Opération "touche pas à mon train" en gare de Herseaux

     

     

    DSC04138.JPGC'est sur le coup de 17h00 qu'à la surprise des navetteurs on pouvait voir sur les quai de la Gare d'Herseaux le député Bourgmestre d'Estaimpuis et la députée Annick Soudoyer en train de distribuer des tracs expliquant leur action du jour dénommée " Touche pas à mon train - j'aime ma gare"

    Daniel senesael quel est le but de votre opération de sensibilisation de ce jour ?

    "La SNCB propose un nouveau plan de transport et de mobilité. Les propositions avancées vont une fois de plus vers une moins bonne mobilité… En effet, ce sont les « grandes » gares qui seront privilégiées au détriment des gares rurales. En Wallonie picarde, certains temps de parcours seront rallongés vers la capitale et des trajets seront considérés comme secondaires… En outre, des trajets directs comme Herseaux – Bruxelles seront supprimés… Et la liste est loin d’être exhaustive !

    gare01.jpg

    A l’heure où l’on prône les réductions d’émissions de CO2, la mobilité multimodale et où l’on tente d’éviter le tout à la voiture, ce nouveau plan de transport déforcera encore une fois les gares rurales au profit des « grandes gares » pour les navetteurs en général et les personnes fragilisées en particulier.

    Concrètement, ce nouveau plan représenterait une diminution de 23% de l’offre générale alors même qu’au cours de ces dix dernières années on constate une augmentation de près de 60% des usagers.

    Encore une fois, ce sont les usagers des zones rurales (Estaimpuis, Dottignies, Herseaux…) qui seront lésés. Et la gare d’Herseaux, déjà menacée par le nouveau Schéma de Développement de l’Espace Régional, en pâtirait à nouveau.

    gare02.jpg

    En effet, si ce plan venait à se confirmer, la gare d’Herseaux verrait une réduction de 50% des trains en direction de Bruxelles. Par ailleurs, il n’y aurait plus de train direct entre cette gare et la capitale.

    A l’heure où l’on veut nous inciter à délaisser la voiture notamment par le biais de taxes injustes (taxeDSC04142.JPG kilométrique,…) voilà qu’on fragilise encore nos transports publics. C’est inacceptable ! Où est la cohérence ?

    A côté de cela, ce nouveau plan prévoit une augmentation générale des temps de parcours avec la perspective illusoire d’améliorer ainsi la ponctualité.

    La mise en œuvre de ces dispositions fragilisera inévitablement les plus précaires qui auront encore plus de mal à se rendre au travail et devront passer plus de temps encore dans les transports au détriment de leur vie de famille ! DSC04136.JPG

    Ailleurs en Wallonie picarde, des gares seront déforcées. Ainsi les trains Ath – Mons comptent actuellement 32 minutes de trajet. En décembre 2014, on dénombrera 50 minutes de trajet avec des arrêts de 16 min à Jurbise. Le trajet voiture est de 45 minutes…

    Le premier départ d’Ath vers Lessines et … la Flandre est à 06h24. Ce qui empêche les travailleurs régionaux d’avoir un emploi de journée en Flandre… auparavant le 1er train arrivait à 05h41.

    Par ailleurs, il n’y a aucune adaptation des cadences des trains entre Ath et Mons pour les week-ends alors que le parc Pairi Daiza va générer un flux important de voyageurs…

    Pour toutes ces raisons, nous disons NON à ce plan. Nous sommes CONTRE la politique de la rentabilité que la SNCB veut imposer mais POUR la défense d’un véritable service public. gare03.jpg

    Si on ne veut pas être obligé, lorsqu’on a les moyens de s’en payer un, d’utiliser nos véhicules pour nous déplacer, il faut nous défendre. C’est pourquoi il est essentiel de mobiliser le plus grand nombre afin de nous faire entendre. Ensemble nous sommes plus forts ! C’est pourquoi nous avons besoin du soutien des usagers ! Il faut répondre présent pour affirmer notre désaccord par rapport à ce plan 2014 et sauver nos gares."

     

  • Herseaux : La Ville veut louer, voire acheter, la gare .

    gare fantôme.jpgLa Ville de Mouscron a l’intention de louer, voire d’acheter, la gare d’Herseaux qui a été désaffectée par la SNCB en dépit du nombre de navetteurs quotidiens. Elle veut ainsi éviter que le bâtiment ne devienne un nouveau chancre en proie au vandalisme et à l’insécurité. Le bourgmestre Alfred Gadenne souhaite même voir la gare occupée par un concierge qui l’ouvrirait aux heures de circulation des trains.

    La gare d’Herseaux défraie régulièrement la chronique ferroviaire. S’est longtemps posée la question de la fermeture du guichet tout en maintenant l’arrêt des trains. C’est le cas depuis juin 2013 : le bâtiment a même été complètement fermé au public suite à des actes de vandalisme alors qu’initialement, la salle d’attente devait rester ouverte pour les navetteurs. En 2011 déjà, lors de la fête d’Halloween, quelques manifestants l’avaient recouvert draps et de fausses toiles d’araignées pour dénoncer ce qui allait effectivement devenir une gare fantôme. Cette année, ce vendredi 14 février, pour «la Saint-Valentrain», le groupe Ecolo va installer une tonnelle devant la gare, entre 6h30 et 8h, pour symboliser«une salle d’attente provisoire» avec café et biscuits.

     

    Le conseiller écologiste Simon Varrasse avait d’ailleurs interrogé le bourgmestre sur l’avenir de la gare d’Herseaux lors du dernier conseil communal. Alfred Gadenne nous a confirmé ce qu’il lui avait répondu : «notre intention est de louer, voire d’acheter par la suite, le bâtiment, car nous ne pouvons pas le laisser inoccupé en raison des actes de vandalisme dont il fait l’objet. C’est une gare très fréquentée, sur un axe important». La Ville n’a pas encore d’idées précises de l’affectation du bâtiment, mais le bourgmestre pense le confier à un concierge ou un locataire qui laissera les portes ouvertes pendant les heures de circulation de train.

    Alfred Gadenne explique avoir pris langue avec les responsables de la SNCB il y a quelques mois déjà, mais qu’il n’avait plus de nouvelles depuis. La société de chemin de fer nous a confirmé les premiers contacts. Elle est même d’accord pour la signature d’un bail emphytéotique avec la Ville de Mouscron, mais elle est confrontée à un comité d’acquisitions débordé. « Le comité d’acquisitions est overbooké », nous a expliqué le porte-parole de la SNCB. « Il ne fait plus d’estimations pour les gares en Belgique. Nous avons donc ouvert un appel d’offres pour un expert immobilier. Loi sur les marchés publics oblige, cela prendra deux mois. Mouscron n’aura pas de réponse avant fin mars». La SNCB se dit cependant OK pour une location. La SNCB nous a promis de prévenir le bourgmestre.

    Daniel Foucart

  • Accident à un passage à niveau sur la L94.

    pn.JPGCe mardi matin vers 8h, un accident s’est produit à hauteur du passage à niveau situé au Vieux Chemin d’Ath à Havinnes. Une voiture a été percutée par le train. Heureusement, la conductrice a eu le temps de sortir de son véhicule. En tout cas difficile d'identifier une Opel dans ce qui reste de la voiture

    IMG-20140121-00352.jpg

    IMG-20140121-00351.jpg

    IMG-20140121-00353.jpg