Web Analytics

manque medecin estaimpuis

  • INQUIETANT : Mouscron-Estaimpuis et Comines manquent de généralistes!

    docteur.jpgC’est grave docteur? Oui, très! Les habitants de l’arrondissement risquent d’être victimes de la raréfaction des médecins de famille si le fédéral n’encourage pas les vocations. Trop de médecins mouscronnois, cominois et estaimpuisiens approchent de la retraite mais il manque les remplaçants.

    Trois médecins sur les 16 que compte la commune ont dépassé l’âge de la retraite. Ils continuent de s’occuper des malades faute de relève. La pénurie de médecins guette bel et bien notre arrondissement. L’hémorragie atteint tous les pays occidentaux. Président de l’association des médecins généralistes de Mouscron-Estaimpuis, le docteur Alain Lippinois convainc que ses statistiques ne sont pas du tout fantaisistes. « Les chiffres alarmants reposent sur la pyramide des âges: plus de la moitié de nos praticiens ont plus de 50 ans, une dizaine plus de 60. Sur un effectif de 47, c’est intenable à moyen terme.» On parle de 2019-2020 mais le cri d’alarme n’est pas prématuré.

    Profession en crise

    Il faut neuf ans pour faire un généraliste: 6 ans d’études et 3 de stage. C’est donc dès à présent que la tendance doit s’inverser, sous peine de voir apparaître des villages de campagne sans professionnel de première ligne. La féminisation de la profession, la mauvaise réputation du métier, la durée de la formation, les années de galère avant de vivre confortablement, l’attrait des disciplines hospitalières aggravent la pénurie annoncée. « Pour avoir une bonne ventilation de soins, la norme sanitaire prévoit un généraliste pour un bon millier d’habitants. On s’en éloigne de plus en plus», calcule Alain Lippinois.

    CB sudpresse