intestins

  • Attention risque d’intoxication alimentaire : La bactérie E. coli de retour.

    Comme votre Blog vous l'annonçait en primeur cet après midi Carrefour confirme la présence de la bactérie E.coli dans certains de ses produits (article ICI)

    bacterie ecoli.gif

    Onze préparations de viande vendues par Carrefour sont potentiellement dangereuses à la consommation. En cause: la présence de la bactérie E.coli. La chaîne a retiré les produits de ses magasins dès samedi mais vous en aviez peut-être déjà acheté. Dans ce cas, soyez prudents, ne la mangez pas!

    C’est un contrôle du producteur lui-même qui a permis d’identifier la présence possible d’E. coli dans certaines préparations de viande hachée. Il s’agit essentiellement de filet américain, dont du «Martino», et des hamburgers, produits chez Westvers (Westvlees), une grande boucherie basée à West-Rozebeke près d’Ypres. Cette boucherie fournit tous les magasins Carrefour du pays. Tous les clients sont donc concernés et, c’est certains, des viandes ont été vendues…

    Alertée par ce contrôle, la chaîne Carrefour a aussitôt retiré les viandes douteuses des rayons et a fait placer des affiches en magasin pour indiquer qu’il ne fallait pas la manger. Onze produits, avec dates de péremption allant du 26 au 29 mars, sont concernés par ce rappel. À ce jour, aucun malade ne s’est manifesté. Les symptômes? Une forte diarrhée et des troubles intestinaux.

    «Carrefour n’a pas attendu les résultats définitifs pour retirer la viande, précise Jean-Paul Denuit, porte-parole de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). S’agissant de produits à date de péremption très courte, elle n’avait pas le temps d’attendre. Elle a agi par précaution et c’est ce qu’il fallait faire. On ignore encore la nature exacte de la bactérie E. coli: la grande majorité de ces bactéries sont inoffensives».

    L’E.coli peut attaquer les reins

    «Par contre, il en existe de très dangereuses, poursuit-il. Celle qui se développe dans la viande de bœuf par exemple peut dégager des toxines (O 157) très dangereuses, qui peuvent s’attaquer aux reins. Pour les enfants, les personnes âgées et les malades, cette toxine peut même être mortelle si on n’intervient pas».

    Carrefour n’a pas pu nous dire combien de kilos ou de tonnes de viande sont concernés par cette alerte. En revanche, tout a été mis en œuvre pour ne pas pénaliser le consommateur dans ces achats. «Les viandes dont la date de péremption va au-delà du 29 mars sont propres à la consommation. Nous continuons donc à les vendre sans problème».

    Les rayons des magasins n’étaient donc pas vides hier.

    Chaque année, une soixantaine de produits alimentaires sont rappelés suite à un contrôle ou suite à un auto-contrôle (comme ce fut le cas cette fois-ci). En 2012, l’Afsca a recensé 330 intoxications touchant 1450 personnes.

    «En mai dernier, une grosse intoxication à l’E.coli avait frappé des enfants dans la région de Genk et plusieurs d’entre eux avaient dû être placés sous dialyse», rappelle M. Denuit.

    Contamination fécale

    L’E.coli est une bactérie d’origine fécale. Lors de l’abattage, une contamination de la viande peut se faire avec le contenu des intestins. Une mauvaise hygiène des mains peut aussi contaminer les préparations.

    sudpresse+ F. DE H.