ieg

  • Mouscron Piscine - Tarif préférentiel fini pour Comines et Estaimpuis.

    piscine mouscron.JPG

    Depuis janvier, il n’y a plus que les Mouscronnois qui bénéficient d’un tarif préférentiel à la piscine des Dauphins. Les Estaimpuisiens et les Cominois doivent désormais payer un euro de plus, pourtant ils font partie de l’IEG qui gère la piscine. Mais ce n’est pas si simple…

    Le problème a été soulevé par Pauline Trooster (Ecolo) lors du conseil communal d’Estaimpuis jeudi soir : les Estaimpuisiens ne bénéficient plus d’un tarif préférentiel à la piscine des Dauphins de Mouscron. «Pourquoi devons nous payer plus alors que la piscine est gérée par l’IEG et que nous en faisons partie ? », a-t-elle demandé au collège communal, qui n’a pu lui fournir de réponse claire, n’étant pas au courant de cette « nouveauté » dans les tarifs.
    Contact pris avec la direction de la piscine, il apparaît que les tarifs ont augmenté depuis le premier janvier. «Ils ne l’avaient plus été depuis 10 ans. Et je pense qu’ils ne le seront plus avant environ 10 ans », précise Fabien Adams, sous-directeur de la piscine. Les entrées pour les adultes sont ainsi passées de 3 à 4 euros pour les Mouscronnois (du grand Mouscron) et de 4 à 5 euros pour les non-Mouscronnois. Et depuis le 23 décembre dernier, les Cominois et les Estaimpuisiens ne bénéficient plus du même tarif que les Mouscronnois alors qu’ils font partie de la zone de l’intercommunale IEG.

    Du côté des groupes scolaires, il en va de même. Les élèves de Mouscron paieront 1,20 euro dès septembre, les élèves « étrangers » 2,50 euros. «Mais nous n’avons, durant les heures scolaires quasiment que des écoles de Mouscron. Pour les autres, ce sont plutôt des internats qui viennent le mercredi après-midi. » À première vue ces différences de prix semblent injustes puisque le bassin des Dauphins est géré par l’IEG. Mais c’est en fait logique car «le déficit du compte de résultat de la piscine est pris en charge par Mouscron », explique Fabien Adams. Comme les autres communes ne participent pas, le comité de direction de l’IEG a décidé de supprimer le tarif préférentiel pour les habitants de Comines et Estaimpuis. Comines a aussi une piscine de l’IEG, Aqua-Lys, plus petite que celle des Dauphins. Mais là, aucun tarif préférentiel n’est pratiqué. «Chacun a sa propre autonomie de gestion. Au niveau technique, nous avons des choses en commun. Mais au niveau des tarifs, ce sont des gestions séparées », insiste le sous-directeur de la piscine des Dauphins. Le sous-directeur rappelle également qu’il y a des tarifs plus avantageux que la simple entrée, grâce aux différentes formules d’abonnement existantes.

    SARAH LIBBRECHT