gsm

  • Herseaux - Il agresse un jeune à la gare et se cache

    vol-avec-violence 2.jpgLes vols avec violence dans les gares sont des faits courants, hélas. Et les petites gares comme celle de Herseaux n’échappent pas au phénomène.
    Le 4 décembre 2013, un jeune garçon en a été victime en gare de Herseaux. Kévin, âgé de 14 ans, attendait son train, quand il a été accosté par un autre jeune, plus âgé et plus costaud que lui. Ce dernier, Giovanni (26 ans) n’avait pas cessé de le suivre. Il avait remarqué que Kévin avait un beau téléphone portable, le genre de téléphone qui peut aussi permettre à son propriétaire d’écouter de la musique ou de jouer.
    Giovanni a attendu un certain moment avant de passer à l’action. Il fallait qu’il puisse s’approprier le téléphone sans être vu par des témoins. Quand il est passé à l’action, il a usé de sa force en le poussant sur le sol pour mieux le détrousser. Une fois qu’il eut le téléphone en main, Giovanni a relevé le pauvre Kévin et lui a crié «Barretoi maintenant ! ».
    En pleurs, Kevin a couru vers la maison de son père, qui vit non loin de la gare, pour lui raconter les faits. Fou de rage, le père a emmené son fils à la gare et ils ont retrouvé Giovanni qui se cachait derrière un buisson, à proximité des voies. Entre-temps, la police avait été avertie de l’agression.
    Lundi, le ministère public a requis 11 mois de prison contre Giovanni et ne s’est pas opposé à un sursis. Car, si ce jeune Roubaisien a déjà été condamné 15 fois en France (dont trois ans de prison pour vol avec violence à Lille, un an et demi pour stupéfiants à Lille, un an et demi pour vol avec violence à Lille et un an pour coups à Thonon-les-Bains), il n’a pas d’antécédents judiciaires en Belgique.
    Présumé innocent, Giovanni sera jugé le 10 février

    C.K sudpresse