foodzor

  • Une application géniale : Foodzor, l’appli anti-gaspi qui permet aux traiteurs de ne plus jetter leurs invendus

    froz.jpgManger de bons petits plats de traiteurs bruxellois mais à petits prix? C’est désormais possible grâce à une application mobile qui vient d’être lancée sur la marché belge: Foodzor. Elle permet aux traiteurs de Bruxelles de mettre en vente leurs surplus quotidien à des prix avantages et de les proposer aux utilisateurs de l’application, luttant ainsi contre le gaspillage alimentaire

    30% de la production alimentaire mondiale finit à la poubelle. Consternés par ce triste constat, Serge et ses deux associés, Benjamin et Laurent, tentent d’y remédier à leur échelle en lançant une toute nouvelle application mobile, Foodzor.

    Le principe? Mettre en vente à prix réduits les invendus des traiteurs bruxellois. «On s’est rendu compte que beaucoup de gens n’aiment pas cuisiner parce que ça prend du temps.

    Et puis, ça peut parfois coûter cher de bien manger. A côté de ça, les traiteurs se retrouvent souvent avec des surplus importants en fin de journée», explique Serge, 57 ans. Il fallait donc un lieu de rencontre entre ces consommateurs et ces traiteurs, afin que chacun y trouve son compte. L’homme et ses deux associés ont alors eu la bonne idée de créer une application, destinée aux smartphones et autres tablettes, sur laquelle les commerçants peuvent mettre en vente leurs surplus et ainsi les proposer à une série de consommateurs. Foodzor a deux publics cibles.

    Il y a d’un côté les utilisateurs: «des jeunes modernes et urbains». Sur cette application, ils peuvent consulter les deals proposés par les traiteurs, tout en affinant leur recherche en fonction de leurs positions géographiques ou encore du montant qu’ils ne souhaitent pas dépasser. Une fois après avoir confirmé leur commande, le consommateur n’a plus qu’à récupérer son repas chez le traiteur avant l’heure précisée par celui-ci. De l’autre côté, il y a donc les traiteurs qui peuvent alimenter Foodzor chaque jour avec de nouvelles promotions sur leurs invendus en fin de journée. «Ils sont ravis d’avoir cette possibilité.

    Avant de lancer le projet, nous les avons contacté afin de savoir si une telle application pouvait les intéresser. La réponse fut un grand oui. Ils n’aiment pas le dire mais les quantités de nourriture jetées au quotidien sont énormes. La pizzeria Mamma Roma est un des traiteurs que l’on retrouvera sur Foodzor.» Le traiteur paye un montant mensuel fixe qui lui donne accès à l’application. «De plus, les trois premiers mois sont gratuits», précise Serge. Foodzor est gratuitement téléchargeable sur Google Play, et sera prochainement disponible sur l’App Store. Le concept ne concerne aujourd’hui que Bruxelles mais devrai probablement s’étendre à une grande partie du pays.

    Une application innovante qui devrait changer nos habitudes.

    A.Do sudpresse+