estaimpuis blog sudpresse

  • «Facebook est mort et enterré», vive Snapchat!

    snap.JPGLe phénomène est observé depuis environ 3 ans : les jeunes désertent de plus en plus Facebook pour d’autres réseaux sociaux. Mais aujourd’hui, quelqu’un dit carrément que Facebook est mort.

    Le succès de Facebook auprès des adultes a sonné le glas de son succès auprès des jeunes. Si leurs parents s’y trouvaient, ils n’allaient tout de même pas y rester !

    Selon un rapport de iStrategyLabs relayée par Métronews, en 3 ans, 4,3 millions de lycéens ne seraient plus actifs sur Facebook, de même que 7 millions d’étudiants. Au total, il y aurait 25 % d’utilisateurs en moins dans la tranche 13-17 ans, depuis 2011.

    Daniel Miller, un anthropologue, n’hésite pas à déclarer : «  Facebook n’est plus cool. Facebook est mort et enterré  ».

    L’avenir, c’est Snapchat !

    Mais alors, où vont les jeunes pour communiquer ? Vers 4 autres réseaux sociaux, essentiellement : Twitter, Instagram, Snapchat et WhatsApp. Les 2 premiers sont déjà très bien implantés. WhatsApp, lui, remplace de plus en plus le SMS et compte déjà 430 millions d’utilisateurs à travers le monde.

    Mais le réseau social qui risque de devenir très vite numéro 1, c’est Snapchat. Il ne connaît encore que 30 millions d’utilisateurs mais il semble être le plus intéressant de tous. Il permet en effet d’envoyer photos et vidéos, avec commentaires ou pas, à des membres. Et une fois le message vu par ses destinataires, il disparaît. Il ne laisse donc aucune trace, contrairement à Facebook.