depardieu

  • Néchin: La fameuse maison d’hôtes de Gérard Depardieu "La White Cloud" dans le rouge

    Comment se porte la « Villa White Cloud », la fameuse maison d’hôtes de Gérard Depardieu située à Néchin ? Bien, merci pour elle ! C’est du moins ce qu’on nous répond quand on appelle à la superbe demeure de la rue de la Station. Les derniers comptes publics de la sprl ne sont pourtant pas vraiment de cet avis.

    Plus d'infos dans votre Nord Eclair de ce 18 septembre ou dans l'édition numérique de sudpresse ICI

  • Estaimpuis : Liquidation à la cave Depardieu - De grands vins à moins 50 et même 70 %

    DSC06507.JPG

    Cela ne fait aucun doute, il y a de belles affaires à faire ce weekend puisque la cave de Gérard est en liquidation totale. Des banderoles et autres panneaux affichent clairement que tout le stock doit disparaître. «Il y a encore pas mal de bouteilles, et au lieu de rester avec tout ça, on a décidé de faire des soldes sur toutes les gammes restantes surtout que c’est le dernier week-end d’ouverture », affirme Ghislain Demarlière de la société Innovactions qui gérait la cellule de 120 m2.

    En dehors des vins de Gégé, il y a d’autres grands crus qui n’étaient peut-être pas dans votre budget mais qui le sont désormais avec cette liquidation. «On fait de -50 à -70 % sur des grands vins. Pour les amateurs, c’est une véritable aubaine et il n’y en aura pas pour tout le monde », assure M. Demarlière

    DSC06505.JPG

  • Néchin: non, Depardieu n'a pas délaissé le village

    depardieu.jpg

    Il y a quelques jours, un article consacré à Gérard Depardieu était publié sur le site de France Info. On pouvait y lire que l’acteur ne mettait plus les pieds à Néchin et que la mise en vente de sa cave à vin témoignait de son désintérêt pour le village. Toujours selon cet article, les Néchinois seraient déçus de l’attitude de Depardieu mais également de celle du Bourgmestre Daniel Senesael qui en aurait trop fait autour de l’arrivée de l’acteur. Un constat loin de la réalité que nous avons constatée en nous rendant sur place.

    Depuis l’annonce de l’arrivée de Gérard Depardieu à Néchin et la fameuse garden-party organisée chez lui à la fin de l’été 2013, le buzz qui s’était créé autour du village a laissé place au calme. Un retour à la tranquillité qui ne semble pas déplaire aux villageois et aux commerçants que nous avons rencontrés. « Il est venu s’installer dans notre entité pour échapper au fisc mais personnellement, ça ne me dérange pas du tout. Je suis sûr que beaucoup des personnes qui le critiquent sur ce point auraient fait la même chose dans sa situation. Son arrivée a fait un peu de pub au village de Néchin, on a en a parlé dans tous les médias et désormais, tout cela est retombé. C’est très bien comme ça », estime un habitant croisé sur la place de Leers-Nord.

    LA RÉACTION DU BOURGMESTRE

    Dans l’article de France Info, il est indiqué que Daniel Senesael avait régulièrement l’acteur au téléphone jusqu’à cet été mais qu’il n’y a désormais plus de contacts entre eux. Une affirmation réfutée par le Bourgmestre. « Je l’ai encore eu au téléphone la semaine dernière et je l’ai vu il y a moins d’un mois » nous indique-t-il sans dévoiler l’objet de ces discussions. En ce qui concerne la cave à vin qui porte le nom de l’acteur, il confirme qu’un repreneur est le bienvenu. « Il a donné son nom à cette cave mais elle est gérée par une autre société. Non, Gérard Depardieu n’a pas délaissé Néchin », a conclu le Bourgmestre.

    CE QU’EN PENSENT LES NÉCHINOIS

    Garagiste dans la rue principale de Néchin, Eric Gustin a croisé la route de Gérard Depardieu à plusieurs reprises. « Quand il est arrivé, c’était un truc de fou. Tout le monde ne parlait plus que de ça. Je pense que le Bourgmestre en a fait un peu trop à ce moment-là mais d’un autre côté, c’était un bon petit coup de pub pour notre village », estime celui qui a encore croisé l’acteur il y a peu.

    « Je l’ai vu il y a 1 mois et demi. Il était comme d’habitude, très sympa et content d’être là. Il aime venir ici car les belles voitures le passionnent. Il a d’ailleurs une superbe Cadillac dont je me suis occupé

    Yvon Marquette tient un magasin d’alimentation générale dans la rue principale. Gérard Depardieu, il l’a rencontré plus d’une dizaine de fois. « Ça doit faire deux mois qu’il n’est plus venu ici mais je sais qu’il est passé dans le village il n’y a pas très longtemps

    Chez Yvon, Depardieu est en photo derrière le comptoir, en compagnie des vendeuses. « Je me souviens de cette fois où un client n’en croyait pas ses yeux. Il était en face de lui et ils ont commencé à discuter. Lorsqu’il lui a dit qu’il était un grand fan de Johnny Hallyday, Gérard s’est mis à chanter «Allumer le Feu» et le client l’a suivi. Un moment que je ne suis pas près d’oublier. »

    source : sudinfo +

  • Estaimpuis : La cave de Gégé déjà à remettre !

    cave de Gérard.jpg

    La cave de Gérard, ouverte en novembre, n’apporte pas le rendement espéré. Les patrons de la société Innovactions, qui est spécialisée dans la blanchisserie et les lavoirs, avouent qu’au final le vin, ce n’était pas pour eux.

    Alors qu’on fêtera le premier anniversaire de la cave de Gérard sur le site d’Estaim’Services à Estaimpuis en novembre prochain, les patrons qui gèrent l’activité, les murs appartenant à la commune, veulent (déjà !) trouver un repreneur.

    Pour Ghislain Demarlière, si cela n’avait tenu qu’à lui, il n’aurait jamais lancé ce business. "Nous sommes des spécialistes de la blanchisserie, pas vraiment des amateurs de vins. On a été quelque peu poussés par le bourgmestre qui estimait que c’était bon pour Estaimpuis."

    Dès à présent, l’activité est donc à remettre et nul doute que la publicité faite pour cette cave à vin, la première en Belgique pour Gégé, va attirer des repreneurs. Des repreneurs qui pourront bénéficier du stock restant estimé à environ 20.000 euros. «Des vins de stars (Cabrel, Richard ou encore Brad Pitt) À cela il faudra ajouter le fonds de commerce qui, lui, s’élève à 40.000 euros. Ce qui fait donc une ardoise de 60.000 euros pour un bel espace, bien décoré, de 110m2 pour un loyer de 350 euros par mois.

    «On aimerait remettre pour le 31 décembre juste après les fêtes », précise Ghislain Demarlière. Toutefois, l’homme ne serait pas contre le fait de céder l’affaire avant la date butoir. «Si quelqu’un vient avec les fonds, cela pourrait aller plus vite que prévu. Avec également la possibilité d’entamer une nouvelle activité en ces murs

  • Mouscron : Gégé bientôt chez les Hurlus

    gegehurlu.jpgDepardieu ne se contentera pas d’une maison d’hôtes et deux caves à vins. Cette région de Wallonie picarde, il l’a déclaré, il l’aime, et lui et ses associés n’ont pas fini d’y mettre de l’argent. Mais ça concernera toute la Belgique, Bruxelles y compris, où l’acteur entend ouvrir une agence immobilière. Son empire vit ses premiers jours...

    Lire la suite