coup de bouteille

  • VIOLENCE GRATUITE À TOURNAI - Bruno, massacré en rue sans raison

    Bruno.JPGDe la violence gratuite impensable ! Jeudi dernier, Bruno Decuyper, un Tournaisien de 35 ans, en a fait les frais. Il était de sortie au Come Back-Trendy Club, une boîte qui se situe en périphérie de Tournai. Aux environs de 4h du matin, lui et un ami décident de quitter la boîte.

    À COUP DE BOUTEILLE

    Au moment de regagner leur voiture, les deux hommes aperçoivent un véhicule garé au beau milieu de la chaussée de Bruxelles. «Nous sommes allés dire au chauffeur que c’était dangereux », confie Bruno Decuyper. À l’intérieur, quatre hommes. La situation s’est envenimée rapidement sans que les deux Tournaisiens en comprennent pourquoi. Le copain de Bruno Decuyper est parti chercher les sorteurs de la boîte. « Pendant ce temps-là, les quatre sont sortis de la voiture et m’ont violemment frappé avec une bouteille de Get 27. À partir de ce moment-là, je ne me souviens de rien sauf de m’être écroulé. Je me suis réveillé à l’hôpital. Je pense que les gars m’ont frappé avec une violence rare. La base de mon nez a carrément été renfoncée dans mon crâne. L’os de nez est complètement broyé. À l’hôpital, on m’a dit que ce genre d’accident était de plus en plus fréquent. J’ai l’impression que ce sont des bandes qui cherchent à tabasser le premier qui croisera leur chemin.»

    LLOYD DÉPLECHIN Sudpresse