contrôle

  • La police de la route fédérale organise des contrôles drogues et alcool supplémentaires pour une nuit de réveillon en toute sécurité

    alcootest campagne bob police.jpg

    BRUXELLES, 31/12/2013. – Durant le réveillon de nouvel an, la police de la route fédérale mobilise du personnel et des moyens supplémentaires afin de réaliser des contrôles de drogues et d'alcool au volant. Cette action cadre avec la campagne BOB de fin d'année.  

    Trois types de contrôles sont prévus, à savoir :

     -          les équipes mobiles qui patrouillent sur les autoroutes et qui peuvent contrôler des chauffeurs pressentis - par exemple en raison d'un comportement suspect - de conduire sous influence.

    -          les petits dispositifs très mobiles, déplacés régulièrement et qui réalisent des contrôles sur de courts laps de temps.

    -          les dispositifs importants qui sont mis en place afin de soumettre durant plusieurs heures tous les conducteurs à un alcootest.


    Quelques informations supplémentaires

    -          Au total, près d'une centaine de policiers fédéraux supplémentaires seront commandés de service.

    -          D'après une enquête de l'IBSR, 65% des conducteurs estiment que les chances sont faibles d'être l'objet d'un contrôle alcool.

    -          Une étude internationale (Sartre) révèle, suite à un sondage auprès de conducteurs belges, que 26% d'entre eux reconnaissent avoir roulé sous influence le mois précédent.

    -          Dans 1 accident mortel sur 4, l'usage d'alcool est un facteur déterminant.

    -          Il ressort d'un sondage réalisé par l'IBSR auprès de la population belge (enquête nationale d'insécurité routière 2012) que 90 % des sondés souhaitent davantage de contrôles sur l'usage d'alcool au volant.

    Le service presse vous souhaite d'ores et déjà un réveillon festif en toute sécurité.