Web Analytics

Blog Estaimpuis - Page 4

  • A la une de votre Nord Eclair

    Edition Tournai

    Edition Mouscron

  • Estaimpuis: Cambriolage au café "La Passerelle"

     
     
    Résultat de recherche d'images pour "voleur"
    Un vol avec violences a eu lieu le dimanche 13 janvier à 3h40 au café « La Passerelle » situé rue du Canal. Le ou les auteurs ont forcé la porte d’une remise. Ils ont dérobé une vingtaine de bacs de bières. Après avoir entendu du bruit, la victime s’est levée et a constaté deux individus, occupés à prendre un scooter dans une seconde remise. Elle a alors crié faisant fuir les malfrats, partis en direction d’un véhicule de type camionnette blanche. On ignore leur identité.

  • ESTAIMPUIS : Une locale Ecolo en plein renouveau

    Un vent nouveau souffle sur le parti Ecolo d’Estaimpuis ! Et le bon résultat obtenu aux dernières élections communales (les Verts sont passés de deux à trois sièges) n’en est assurément pas l’unique raison.
     
    DSC_0395.JPG
    Ces derniers mois, dans le cadre de la campagne électorale mais pas seulement, l’équipe en place a en effet été rejointe par des personnes dynamiques et motivées. Depuis la fin de l’année 2018, les membres d’Ecolo Estaimpuis peuvent d’ailleurs compter sur deux nouveaux coprésidents, Tatiana Stellian et Thierry Graulich, élus pour les six années à venir.
     

    DSC_0402.JPG

     
    Ce vent de fraîcheur se traduit par de nouvelles idées, une communication améliorée. La veille de son apéro-vœux qui s’est tenu ce dimanche au «Cadichon », la locale Ecolo s’est par exemple prêtée à un nouvel exercice appelé à se renouveler tous les ans : dresser ses « tops » mais aussi ses «flops » de l’année écoulée. Nous étions, de la partie pour cette grande première, organisée au local « Es’Press’O ».
     
    DSC_0404.JPG
     
    Les cinq points
     
    Avant de se concentrer sur cette année 2019 qui sera la 27 e année d’existence d’une locale qui n’a jamais cessé d’évoluer, les Verts d’Estaimpuis ont donc tenu à tirer le bilan de l’année 2018. « On estime qu’il est important de balayer devant sa porte avant d’aller voir ce qui se passe chez les autres, il s’agit donc de notre propre bilan, de notre autocritique, avec nos réussites mais aussi les petits couacs », précise Tatiana Stellian.
     
    Au rayon des tops, Ecolo a relevé cinq motifs de satisfaction.
     
    1. Le résultat des élections :
    « en récoltant près de 19 % des voix, nous avons donc obtenu un conseiller communal supplémentaire, notre parti devenant même la deuxième force politique de l’entité », se réjouit M me Stellian.
     
    2. Les nouvelles têtes :
    « notre équipe a été ralliée par de nouvelles têtes qui sont restées à nos côtés une fois la campagne terminée. Et il n’y a pas que les coprésidents que sont Tatiana et Thierry, puisque nous avons également été rejoints par d’autres membres, ce qui est l’idéal pour augmenter le dynamisme et la force du groupe», explique la conseillère communale Pauline Trooster.
     
    3. Leurs idées qui se développent :
    « nous nous rendons compte que nos idées sont de plus en plus souvent adoptées par d’autres, notamment par la majorité en place. C’est tant mieux, car ça n’a pas toujours été le cas par le passé ! », se félicite Guy Trooster. « À la lecture du programme de politique communale qui devait être présenté par la majorité lors du conseil communal de ce lundi 14 janvier, j’ai pu repérer plusieurs points qui sont finalement des idées que nous avons faites valoir depuis que la locale existe, comme l’investissement au niveau des énergies renouvelables ou la création de conseils de village. »
     
    4. Le travail reconnu :
    « Ceux qui nous suivent au conseil communal le confirmeront, nous ne nous contentons pas de juste lire l’ordre du jour, nous travaillons sur les différents dossiers à fond. Et justement, nous sommes ravis de constater que notre travail commence tout doucement à être reconnu à sa juste valeur », s’enthousiasme le conseiller communal José Lericque. « Pour la prochaine législature, nous allons même avoir la présidence de la commission de l’environnement et de la participation citoyenne, que nous avons pu choisir ! C’est pour nous une belle preuve d’ouverture mais aussi une belle reconnaissance de la part de la nouvelle majorité. »
     
    5. La victoire contre le Cora :
    servi par Patrick Vantomme, le dernier top de la série concerne la victoire des riverains contre le fameux projet Cora. « C’est une lutte qui dure depuis plus de 20 ans ! Et pour la première fois, le permis a été refusé par le fonctionnaire délégué, refus qui a ensuite été confirmé par le ministre à la suite d’un recours du Cora », s’exclame le principal intéressé. « Nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle action de Cora mais c’est un tout de même un beau succès, d’autant plus que tous les arguments mis en avant par Ecolo et les riverains à la base, il y a près de 20 ans, ont été repris dans la décision de refus du permis. »

    DSC_0409.JPG

     
    source : article N Rz Nord Eclair
  • Estaimbourg : Exposition "Vu. Imptrévu. Poètes visuels"

    L’image contient peut-être : texte

    Les artistes, Sylviane Cateau, Nathalie Cuvelier, Christine Gauche, Elisabeth Halloo Joye, Guy Heranval, Françoise Joye, Luce Langelin et Emile Thibaut, vous invitent à leur exposition au sein du Château d'Estaimbourg.

    Vernissage le vendredi 18 janvier à partir de 18h30. Discours à 19h, suivi d'un concert de jazz.

    Exposition visible du 19 au 29 janvier, le week-end de 14h à 18h.

  • Estaimpuis : Depuis ce vendredi, la commune dispose d’une page Facebook intitulée « La commune d’Estaimpuis ». Une transition technologique au service du citoyen.

    la commune d estaimpuis a sa page facebook.JPG

    Depuis ce vendredi, la commune d’Estaimpuis dispose d’une page Facebook intitulée « La commune d’Estaimpuis ». Une transition technologique au service du citoyen.

    Depuis ce vendredi, « l’entité qui vit » a fait un pas de plus vers les nouvelles technologies. En effet, une page Facebook « La commune d’Estaimpuis » vient de voir le jour. Elle permettra à l’avenir d’informer les citoyens sur les services, les activités, les conseils communaux, etc….N’hésitez pas à la rejoindre. Bonne idée pour la commune d’Estaimpuis d’avoir fait le pas vers cette évolution technologique et sociologique qui devrait permettre encore plus de proximité avec le citoyen.

     

  • Estaimpuis : L'opérette par l'ADAL

    L’image contient peut-être : texte

    L'opérette par l'ADAL, dimanche 20 janvier 2019 à 16h au sein de la salle La Redoute à Estaimpuis.

    Entrée : 7€ ou 5€ avec Le Pass Culture