Web Analytics

- Page 2

  • La météo de l'IRM du 27 septembre 2017

    Ce matin, la journée débutera par endroits encore sous la grisaille avec des brumes ou brouillards localisés surtout sur l'ouest et le centre. Dans les autres régions, le ciel sera peu nuageux. Ensuite, la nébulosité deviendra variable avec un risque d'ondée mais relativement limité. En effet, en de nombreux endroits, le temps restera sec. Maxima entre 16 et 21 degrés sous un vent généralement faible de sud-est. 

    La nuit de mercredi à jeudi, de nombreux nuages, surtout d'altitude, envahiront d'abord le pays par le sud-ouest. Quelques champs de nuages bas ou bancs de brouillard localisés pourront aussi se former. Une faible averse isolée n'est pas exclue. 
    En seconde partie de nuit, une zone de pluie atteindra l'ouest et progressera vers l'est du pays. Minima de 10 à 15 degrés. Vent faible augmentant à modéré de sud-est puis de secteur sud. 

    Jeudi, le ciel sera d'abord très nuageux avec des périodes de faibles pluies. L'après-midi, la nébulosité deviendra variable avec quelques ondées. Il fera encore doux avec des maxima de 17 ou 18 degrés en Haute Belgique, autour de 19 degrés à la côte et de 20 ou 21 degrés ailleurs. Le vent sera faible à modéré de sud à sud-ouest. 

    Vendredi, des embellies alterneront avec des périodes très nuageuses accompagnées de faibles pluies surtout l'après-midi à partir de l'ouest. Maxima proches de 22 degrés dans le centre. Vent modéré de sud tournant vers le sud-ouest. 

    Samedi matin, le risque de précipitations est encore présent. En cours de journée, le temps deviendra sec sur la majeure partie du territoire sous un ciel partiellement nuageux. Maxima proches de 17 degrés. Vent faible ou modéré d'ouest à nord-ouest. 

    Dimanche, le ciel se couvrira et le temps deviendra pluvieux à partir de l'ouest. Températures limitées à 15 degrés. Vent de sud à sud-ouest devenant assez fort. 

    Lundi, le temps sera d'abord couvert avec de la pluie (probablement intense) avant une amélioration et le retour d'éclaircies. Maxima proches de 14 degrés. Vent modéré d'ouest à nord-ouest. 

    Mardi, temps frais avec des averses régulières. Maxima autour de 13 degrés. Vent modéré d'ouest.

  • Estaimpuis: actif le Comité des œuvres

    Possibilité de restauration : Filet de volaille sauce archiduc, gratin dauphinois, chicons braisés et salade pour 15€, café et dessert compris). Réservation obligatoire au 0474/59 50 36.

    Une partie des bénéfices sera aussitôt réinvestie puisque trois initiatives du comité se profilent : le 28 octobre : marche nocturne sur le thème d’Halloween avec départ à 18h30 de la cantine scolaire de l’Ecole d’Evregnies, suivie d’une collation, bienvenue à tous. Le 17 décembre de 11h à 12h, au domaine de Bourgogne à Estaimbourg : Noël des enfants de 0 à 8ans qui habitent l’entité. Et enfin, le 25 décembre à midi, les personnes seules de plus de 50 ans de l’entité et des environs sont invitées à partager le repas de Noël en la salle du Bon Accueil. De chouettes moments en perspective.

  • Mieux connaître les oiseaux à Néchin

    
Amateur de plantes.

    Les oiseaux et leurs plantes préférées, leurs interactions avec le monde végétal, c’est le thème de la prochaine conférence organisée à la Maison de l’Environnement.

    Ressource alimentaire, dispersion des graines, abri, instrument de musique, matériel de construction… Les oiseaux entretiennent une relation particulière avec les plantes, qu’il y a lieu de préserver. Une conférence donnée par Pierre Lambelin, zoologiste, le jeudi 28 septembre à 18h30, à la Maison de l’Environnement, rue Albert 1 er , 42 à 7730 Néchin. Entrée libre. Infos : 069/55.72.95.

  • Estaimpuis : Impressionnant le transport des pales d'éoliennes qui traversent le village d'Estaimpuis

    L’image contient peut-être : nuit et plein air

    Dans la soirée de lundi à Mardi un convoi exceptionnel tranportant des pales d'éoliennes ont traversé le village d'Estaimpuis. De par le caractère exceptionnel de ce convoi c'est forcément impressionnant. Merci à Adeline Capart pour sa photo

  • Estaimpuis : Les déchets sauvages et dépôts clandestins ont des effets négatifs sur le niveau économique, le niveau social et le niveau environnemental

    Résultat de recherche d'images pour "depot sauvage"

    Alors que depuis quelques jours les dépôts sauvages se multiplient il est sans doute interessant de faire une piqûre de rappel sur les conséquences de ces incivilités sur le niveau économique, le niveau social et le niveau environnemental

    Les déchets sauvages et dépôts clandestins existent probablement depuis toujours mais avec l’avènement de la consommation ‘on the go’ (hors foyer), de la multiplication des emballages et la mentalité du « tout, tout de suite », le problème s’est largement amplifié.

    Aujourd’hui, les dommages liés à la malpropreté ont des répercussions non seulement sur l’environnement mais également au niveau social et économique (les 3 piliers du développement durable).

    Des répercussions au niveau environnemental

    La malpropreté publique nuit à l’environnement. Les déchets abandonnés contribuent à polluer les sols, l’eau et menacent la biodiversité.

    Les déchets abandonnés ne disparaissent pas mais se dégradent à un rythme qui dépend fortement de leur composition en libérant leurs composants chimiques dans les sols et les eaux. Les déchets sauvages sont également susceptibles de boucher les avaloirs et de provoquer des inondations et des risques d’aquaplanage.

    Qui plus est, ces détritus peuvent être ingurgités par les animaux et entrainer leur mort. C’est le cas pour des animaux domestiques tels que des bovidés qui, lorsqu’ils mangent, avalent malencontreusement des débris métalliques ou plastique qui peuvent provoquer des occlusions intestinales ou des perforations d’organes vitaux. Mais c’est le cas aussi pour de nombreux animaux sauvages. En effet, l’autopsie de nombreux cadavres d’animaux sauvages a mis en évidence la présence de déchets dans leur estomac.

    Au niveau social

    La malpropreté a également un impact sociétal non négligeable. Ainsi, un cadre de vie ‘pollué’ provoque un sentiment d’insécuritéet est propice à favoriser un climat criminogène.

    Un cadre de vie dégradé peu avoir non seulement un impact sur l’attractivité d’un quartier pour ses citoyens mais également pour les touristes. Pour une commune, la propreté publique est une carte de visite importante pour attirer et conserver ses citoyens, au même titre que la présence d’espaces verts ou de lieux récréatifs de qualité.

    Au niveau économique

    Le maintien de la propreté publique représente un coût élevé pour les autorités publiques (communes, provinces, région…). Il n’existe pas de chiffre précis à l’échelle régionale mais une fourchette de 10 à 20 euros par habitant par an peut certainement être considérée comme un ordre de grandeur réaliste.  

    Ce coût important est supporté par l’ensemble de la collectivité et ce, au détriment d’autres dépenses d’intérêt public. 

    Même si le maintien de la propreté public aura toujours un coût (curage des avaloirs, vidange des poubelles publiques, enlèvement des feuilles mortes…), il est possible de le réduire sensiblement, d’une part, en sensibilisant la population à adopter un comportement plus ‘propre’ et, d’autre part, en optimisant les services existants.

    Si vous en avez assez qu'on dénature votre cadre de vie et que vous êtes témoin des agissements de ce genre n'hésitez pas a prévenir l'agent constatateur Dominique Olejnik que vous pouvez joindre au 056/48.13.47 ou par courriel à l’adressedominique.olejnik@estaimpuis.be

    source : https://www.walloniepluspropre.be

    voir aussi

    Estaimpuis : l'Agent constatateur Dominique Olejnik est assermenté et prêt à verbaliser les infractions environnementale

     

    Estaimpuis : Dominique Olejnik remplace Rémi Lepers comme agent constatateur environnemental.