- Page 5

  • Estaimpuis : "Arc en fête"

    IMG_0043.JPG

  • Evregnies : Une voiture recherchée après un vol

    Résultat de recherche d'images pour "peugeot 208 bleue"

    La nuit de mardi à mercredi, vers 23 h 50, la propriétaire de la Peugeot 208 bleue immatriculée 1 JFY 028 a surpris un voleur lui dérobant son véhicule presque sous ses yeux, dans la rue de la Nouvelle cure. Depuis la fenêtre de sa chambre, elle a vu le tableau de bord allumé et la lueur d’un écran d'ordinateur. Elle n’est pas parvenue à distinguer son ravisseur, qui a démarré en trombe avant qu’elle ait pu descendre de l’étage. Le véhicule allait avoir un an en septembre. Si vous détenez la moindre information, il vous est demandé de prendre contact avec les services de police

  • Oeufs contaminés au fipronil: des pâtes à base d'oeufs belges ou néerlandais, mais de fabrication française, ajoutées à la liste noire

    Résultat de recherche d'images pour "fabrication pates"

    Quatre références de pâtes fabriquées en France avec des oeufs belges ou néerlandais ont été ajoutées à la liste des produits contenant des traces de fipronil vendus en France diffusée sur le site du ministère de l’Agriculture.

    Trois références de pâtes de marque «Grand-mère» (groupe Heimburger), une marque de pâtes de marque «Nos régions ont du talent» (groupe Leclerc) et des pommes dauphines de marque «Système U» ont été ajoutées à la liste disponible sur le site du ministère de l’Agriculture (http://agriculture.gouv.fr/fipronil-liste-des-produits-retires-de-la-vente-en-france).

    Ce sont les premiers produits fabriqués en France à être inscrits sur cette liste qui ne comptait jusqu’ici que des produits directement importés d’usines néerlandaises ou belges, principalement des gaufres.

    Ces produits sont retirés du marché car ils contiennent du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire, mais ils ne présentent toutefois «pas de risques pour la santé», souligne le ministère qui précise qu’ils sont listés dans un souci d’information du consommateur.

    Cette liste est évolutive: elle sera complétée au fur et à mesure des confirmations de la présence de fipronil dans des produits au-dessus de la limite autorisée, assure encore le ministère.

    L’utilisation de cet insecticide interdit en Europe sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais a causé un scandale sanitaire qui touche désormais au moins 17 pays européens.

    source : afp via sudpresse