Web Analytics

  • Bravo les diables

    bravo les diables.JPG

  • A la une de votre Nord Eclair de ce jour

    Edition Tournai

    Edition Mouscron

  • Estaimpuis : présentation du P.L.P Saint Léger

    plp saintleger.JPG

    Estaimpuis dispose de 6 P.L.P sur les 7 villages

    Le PLP en quelques mots

    • Accord de coopération entre la police, les habitants d’un quartier déterminé et l’Administration ;
    • Se traduit par l’échange d’informations entre les citoyens et la police ;
    • Ne peut être assimilé à une garde civile ou une milice => pas de tâches policières pour les membres du PLP !!

    Objectifs du PLP

    • Accroître le sentiment de sécurité ;
    • Renforcer la cohésion au sein d’un quartier ;
    • Conscientiser à l’importance de la prévention ;
    • Renforcer la collaboration entre les citoyens et la police

    Fonctionnement du PLP

    Lorsque vous constatez dans votre quartier une situation ou un comportement suspect, vous pouvez signaler les faits de plusieurs manières :

    • Au commissariat de police de proximité d’Estaimpuis, en semaine de 08h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 au 056 / 48.13.90.
    • A son agent de quartier
    • Au commissariat central de PECQ au 069 / 53.29.30
    • Au 101

    Suite au signalement d’agissements suspects, l’information sera traitée, jaugée, vérifiée puis, éventuellement, diffusée à TOUS LES MEMBRES DU PLP. De ce fait, le terme « les voisins veillent » prendra tout son sens. Les citoyens du PLP joueront le rôle de relais et pourront, à leur tour, participer à l’ajout d’information. L’évolution de la situation pourra faire l’objet d’un feedback auprès des membres par l’envoi d’un sms.

     

    Pour le comité de pilotage de Saint-Léger

    Coordinateur : Marc Duqueesnoy

    adresse mail : marcduquesnoy@tvcablenet.be

    GSM: 0496/25 75 68

    Page Facebook PLP Saint-Léger-Estaimpuis

    Inspecteur de police : Tanis Goliath 0471/29.27.58

     

    Devenir Membre

    Vous pouvez devenir membre en remplissant le formulaire ICI et en le retournant auprès du coordinateur de votre village ou au commissariat de proximité

  • Leers-Nord : Courses de l'amitié franco-belge

    L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout et plein air

    Dans le cadre des fêtes de l'amitié franco-belge, les villes de Leers (F) et Leers-Nord (B) organisent des courses pédestres le dimanche 30 septembre a 9h00
    Il y aura un 10 kms, un semi et une course enfants (à partir de 7 ans). 1 € par coureurs du 10 kms et semi sera reversé à l'opération "Octobre rose".

     

  • Estaimpuis : Liste des candidats aux prochaines élections communales

    Occupant 16 des 21 sièges au conseil communal, la liste PS-LB a une avance confortable par rapport à tous ses opposants. Les autres partis sont toutefois bien décidés à mettre des bâtons dans les roues du duo Senesael-Huart.

     

    Le tout puissant PS déjà en ordre de bataille 

     

    Une liste renouvelée avec la présence de Miss Estaimpuis.

    1.Quentin Huart a personnellement présenté chaque membre de son équipe : 2. Christine Dubus, 62 ans, Estaimbourg, mariée et deux enfants ; 3. Frédéric. Douillet, 40 ans, Estaimbourg, chauffeur routier ; 4. Isabelle Marquette, 55 ans, Néchin ; 5. François Deconinck, 38 ans, Saint-Léger, éducateur spécialisé ; 6. Chloé Tratsaert, 33 ans, Estaimpuis, employée provinciale ; 7. Frédéric Di Lorenzo, 44 ans, Leers-Nord, directeur de concession automobile ; 8. Tania Becque, 50 ans, Evregnies, infirmière ; . 9. Dominique Cantat, 52 ans, Néchin, ouvrier à la tannerie Masure ; 10. Edithe Putman, 56 ans, Saint-Léger, aide-familiale ; 11. Jean-Daniel Desodt, 31 ans, maître-nageur à la piscine communale ; 12. Sabine Van Gysel, 55 ans, Néchin, assistante sociale, conseillère au CPAS ; 13. Philippe De Deurwaerder, 63 ans, Estaimpuis, gérant de « Gît’Emoi » ; 14. Adeline Vandenberghe, 30 ans, Estaimbourg, enseignante ; 15. Julien Lecomte, 25 ans, Estaimbourg, monteur-soudeur ; 16. Virginie Eggermont, 43 ans, Estaimpuis, épicière ; 17. Grégory Ottevaere, 46 ans, Estaimbourg, ouvrier à la tannerie Masure ; 18. Sophie Vervaecke, 30 ans, comptable fiscaliste ; 19. Jean-Michel Nottebaert, 67 ans, Estaimbourg, échevin de la ruralité ; 20. Mannon Verstaevel, 17 ans, Estaimpuis, étudiante en aspirante nursing ; 21. Daniel Senesael.

    faire de la politique autrement, pour vous

     

    19 noms ont déjà pris place sur la future liste «
Pour Vous
!
», il reste deux places à prendre.

    Voici, par ordre alphabétique, les 19 candidats actuellement en lice : Adeline Capart (30 ans, Estaimpuis, responsable régionale d’une organisation de jeunesse), Vincent Delberghe (56 ans, Estaimpuis, brasseur), Laurent Delescluse (57 ans, Néchin, contrôleur social à l’ONEM), Samuël Depriestre (43 ans, Estaimpuis, technicien de surface), Bernadette Deviaene (57 ans, Estaimpuis, aide-ménagère), Sébastien Gillebert (44 ans, Estaimpuis, régent en histoire-géographie-économie), Stéphanie Hannebau (44 ans, Evregnies, employée télécom), Christel Heerman (53 ans, Estaimbourg, employée), Agnès Jamart (58 ans, Estaimpuis, collaboratrice au SPF Justice), Monique Leeuwerck (67 ans, Bailleul, infirmière), Jacques Lehoucq (68 ans, Bailleul, conseiller mutuelliste), Delphine Ottevaere (42 ans, Néchin – Saint-Léger, institutrice primaire), Anselme Pollet (70 ans, Estaimbourg, agent au Ministère des Finances), Florent Vandendriessche (51 ans, Leers-Nord, ouvrier textile), Patrick Van Honacker (69 ans, Estaimpuis, conseiller mutuelliste), Alain Vereecke (50 ans, Leers-Nord, opérateur de machine agro-alimentaire), Evelyne Verschuren (63 ans, Estaimpuis, éducatrice), Bernard Wattez (54 ans, Saint-Léger, professeur de mathématiques), Albert Willocq (67 ans, Estaimpuis, directeur secteur automobile).

     

    Ecolo espère participer à une nouvelle majorité

     

    Ecolo Estaimpuis a présenté ses 21 candidats pour les élections d’octobre 2018.

    1. José Lericque (66 ans), Estaimbourg, retraité de l’enseignement. 2. Pauline Trooster (35 ans), Estaimbourg, éducatrice spécialisée. 3. Xavier Adam (53 ans), Leers-Nord, enseignant. 4. Marie Balesse (45 ans), Néchin, antiquaire. 5. Christian Descheemaker (62 ans), Estaimpuis, préretraité du bâtiment. 6. Tatiana Stellian (29 ans), Evregnies, chargée d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire. 7. Steve Pape (47 ans), Estaimbourg, hypnothérapeute/infirmier. 8. Véronique Baert (57 ans), Bailleul, assistante manager. 9. Grégory Moutiez (37 ans), Evregnies, verrier. 10. Enza Panarisi (51 ans), Estaimbourg, secrétaire médicale. 11. Sébastien Bonte (46 ans), Néchin, cadre commercial IBM. 12. Axelle Dumortier (42 ans), Estaimpuis, infirmière. 13. Simon Trooster (29 ans), Estaimbourg, consultant automobile. 14. Chantal Bonte (57 ans), Bailleul, éducatrice spécialisée. 15. Thomas Bilterys (34 ans), Saint-Léger, collaborateur commercial chez Bpost. 16. Jocelyne Ruys (59 ans), Estaimbourg, accueillante extrascolaire. 17. Patrick Vantomme (69 ans), Evregnies, retraité. 18. Françoise Eliane (63 ans), Néchin, ménagère. 19. Jocelyn Duhamel (47 ans), Leers-Nord, éducateur sportif. 20. Maryse Claeys(37 ans), Estaimbourg, psychologue. 21. Yves Herpoel (59 ans), Bailleul, préretraité de l’enseignement.

    Résultat de recherche d'images pour "elections communales affichage sudpresse"

    ÉLECTIONS COMMUNALES DE 2018 :

    Interdiction de l’affichage électoral sur le domaine public régional


    Alors que la campagne électorale débute officiellement ce 14 juillet pour les prochains scrutins communaux et provinciaux d’octobre 2018, le Ministre wallon des Travaux publics Carlo DI ANTONIO rappelle la règlementation en vigueur en matière d’affichage électoral.

    La règle est qu’il est strictement interdit d’apposer des affiches électorales sur le domaine public routier régional. Concrètement, l’affichage électoral est interdit sur les arbres, les plantations, les poteaux, les panneaux qui bordent la voie publique régionale.

    Ce type d’affichage engendre en effet des nuisances en termes de propreté publique et de gestion des déchets. Ces panneaux et autres affiches peuvent également représenter un danger en matière de sécurité routière.

    Toute affiche électorale posée sur le domaine public régional sera enlevée par les agents du Service public de Wallonie, chargés de faire appliquer cette interdiction, et conservée un mois dans les locaux des districts routiers afin de permettre aux intéressés de récupérer le matériel saisi.

    Cette interdiction ne concerne pas l’affichage sur un domaine privé, moyennant l’accord du propriétaire.

  • La météo de l'IRM du lundi 16 juillet 2018

    Pont-à-Celles,sudinfo,johnny,vandeplas,nouvelle,gazette,charleroi,irm,météo,prévision,forecast,2018,juillet,16

    Cet après-midi, le ciel se partagera entre larges éclaircies, voiles d'altitude et nuages cumuliformes. Ces derniers pourront localement donner en fin d'après-midi quelques averses (notamment sur l'ouest). Toutefois, la plupart des régions devraient conserver un temps sec. Il fera chaud avec des maxima proches de 26 degrés à la mer, compris entre 26 et 28 degrés en Ardenne et entre 28 et localement 31 degrés ailleurs. Le vent sera généralement faible dans les terres et faible à modéré à la côte, de directions variées ou de secteur nord. 

    Ce soir, les dernières averses encore présentes dans l'ouest s'estomperont peu à peu. Cette nuit, le temps restera majoritairement sec avec des éclaircies mais aussi des périodes assez nuageuses. Les minima varieront entre 11 degrés en Hautes-Fagnes et 17 degrés à la mer, avec des valeurs voisines de 13 ou 14 degrés dans le centre. Le vent d'abord faible et variable deviendra modéré et s'orientera au secteur ouest à nord-ouest.

    Mardi, la journée débutera sous de larges éclaircies et quelques champs nuageux. Des nuages bourgeonneront ensuite graduellement sur le centre et l'est du pays, tandis que l'ouest pourrait conserver un temps ensoleillé. Durant l'après-midi, des averses et éventuellement des orages pourront éclater en Ardenne et en Campine. Il devrait faire sec ailleurs. Il fera un peu moins chaud avec des maxima proches de 21 degrés à la mer, 22 ou 23 degrés en Ardenne et entre 24 et 27 degrés dans les autres régions. Le vent de secteur ouest sera faible à généralement modéré dans l'intérieur, et modéré à parfois assez fort au littoral. 

    La nuit de mardi à mercredi, les dernières averses sur le relief s'éteindront rapidement et tout le pays retrouvera un temps sec et de larges éclaircies voire un ciel dégagé. Les minima oscilleront entre 11 et 15 degrés, sous un vent d'ouest à sud-ouest faible à modéré.

    Mercredi, le temps demeurera sec avec des périodes ensoleillées et quelques passages nuageux. Les maxima varieront entre 22 ou 23 degrés en Ardenne et localement 28 degrés en Campine. Le vent sera faible à parfois modéré de sud-ouest à ouest virant au nord-ouest.