Web Analytics

Nouveau scandale de Facebook, qui a rendu publics les messages de 14 millions d’utilisateurs

Edition numérique des abonnés

Facebook a indiqué jeudi avoir par défaut rendu publics des messages postés par 14 millions d’utilisateurs pendant quatre jours en mai. C’est la dernière bévue en date pour le réseau social qui multiplie les controverses sur l’utilisation des données de ses membres.

«Nous avons récemment repéré un bug informatique qui suggère automatiquement de rendre publics les messages créés par certaines personnes», a indiqué Erin Egan, chargée des questions de vie privée chez Facebook.

Cette erreur est intervenue alors que le groupe travaillait à une nouvelle façon de partager certains éléments du profil des utilisateurs, comme les photos. Elle a affecté le réseau du 18 au 27 mai, Facebook étant parvenu à suspendre le bug dès le 22 mai mais ayant eu besoin de cinq jours supplémentaires pour rendre tous les messages privés.

Plus d'infos ICI

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel