Web Analytics

  • Julie Maertens d'EStaimpuis a eu l’occasion de prouver qu’elle est douée, lors des cortèges d’Halloween

    Julie Maertens, 20 ans, a suivi une formation d’esthéticienne à l’IESPP Tournai. Elle a également suivi une année de perfectionnement pour le maquillage artistique. Même si elle n’en a pas encore fait son métier, notre esthéticienne ne reste pas les bras croisés puisqu’elle travaille dans une grande surface spécialisée dans le bricolage. Lors de notre rencontre, elle maquillait les nombreux figurants qui allaient animer la balade de l’horreur d’Halloween, organisée par sa maman Vivie et quelques commerçants locaux. Faux nez, masques, cicatrices, etc. Elle laissait libre cours à son imagination ou transformait ses personnages selon leurs souhaits. Grâce à sa panoplie de produits, elle donne vie à des personnages imaginaires ou des personnages plus connus. Pour Julie qui ne désespère pas de travailler un jour dans le domaine artistique, « le travail à effectuer pour une maquilleuse peut être très différent selon qu’elle travaille pour la télé, le cinéma ou le théâtre. Alors que le cinéma demande un travail impeccable parce que les visages sont agrandis à l’écran, pour la télé, ce qu’on nous demande, c’est que le maquillé soit beau. Pour le théâtre, par contre, c’est encore différent, on travaille plus sur les expressions du visage. J’ai une amie qui a terminé les cours avec moi qui est devenue maquilleuse à No Tele », indique-t-elle. Les maquillages les plus impressionnants réalisés lors de notre visite sont sans aucun doute les différentes cicatrices qui sont plus vraies que nature. À l’heure de la quitter,  le week-end n’était pas terminé pour Julie qui était également au service maquillage pour des participants à la fête Halloween du dimanche à Estaimbourg.

     

  • La collecte des sacs gris sur Estaimbourg, Bailleul et Néchindu 1 novembre reportée

    Aucun texte alternatif disponible.

    Avis aux Estaimpuisiens : la collecte des sacs gris sur Estaimbourg, Bailleul et Néchin, prévue ce mercredi 1er novembre, jour férié, est reportée au lendemain, jeudi 2 novembre

  • Info police Val de l'Escaut : Résultats du LIDAR à Pecq

    Le LIDAR de la région wallone a été placé sur la commune de Pecq du mardi 17 octobre 2017 aux environs de 10:00 Hr jusqu'au mardi 24 octobre 2017 à 08:00 Hr. Les résultats viennent de nous parvenir et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont une fois de plus éloquent.

    Au cours de cette semaine, le radar positionné sur la nationale 50 a totalisé le passage de 65.655 voitures dont 1.604 se sont fait "photographiés" et le passage de 2.320 camions dont 32 en excès de vitesse. Le pourcentage total des véhicules en infraction (camions compris) est de 2,40 %. Pour rappel, lorsque le Lidar était placé à Celles, il avait relevé 2,80 % de véhicules en infraction, alors que ce pourcentage était redescendu à 2,28 pour l'entité d'Estaimpuis.

    Malgré la communication faite autour de l'installation de ce radar (26.000 vues sur notre page FaceBook) les vitesses maximales relevées sont interpellantes. Nous avons relevé ici un triste record de 143 Km/Hr en lieu et place des 50 Km/Hr règlementaires. Le camion le plus rapide a été enregistré à 65 Km/Hr.

    Pour les distraits qui vont recevoir une perception immédiate pour un excès de vitesse à 51 Km/Hr, nous nous permettons de rappeler que les radars (pas rien que le LIDAR) appliquent une correction automatique de 6 Km/Hr (ou de 6 % pour les vitesses supérieures à 100 Km/Hr), ce qui signifie que la vitesse réelle était déjà de 57 Km/Hr.

    Restez vigilants, le LIDAR sera à nouveau installé très prochainement sur la zone.

  • A la une de votre Nord Eclair de ce 31 octobre

    Edition Tournai

    Edition Mouscron

  • La météo de l'IRM du 31 octobre 2017

    pont-à-celles,sudinfo,vandeplas,johnny,2017,irm,météo,prévision,31,octobre,forecast

    Aujourd'hui, le temps restera sec dans la plupart des régions avec des périodes très nuageuses mais aussi des éclaircies. Sur le nord du pays, quelques faibles pluies temporaires seront possibles. Dans le sud du pays, le temps sera souvent assez ensoleillé. Les maxima se situeront autour de 7 degrés en Hautes-Fagnes, de 12 degrés dans le centre et de 13 ou 14 degrés dans l'ouest. Le vent sera faible à modéré de secteur sud-ouest. 

    Ce soir, quelques gouttes de pluie seront encore possibles sur l'est du pays. Ensuite, le temps restera sec avec de larges éclaircies et la possibilité de formation de brume ou un banc de brouillard par endroits. Les minima seront compris entre 1 et 7 degrés avec risque de faibles gelées au sol dans le sud-est. Le vent sera faible à modéré de secteur sud-ouest à sud. 

    Ce mercredi, après la dissipation de la grisaille matinale, nous connaîtrons un temps calme et sec avec un soleil souvent voilé par des nuages d'altitude. Les maxima se situeront entre 11 et 13 degrés en Ardenne, et entre 13 et localement 15 degrés ailleurs. Le vent sera faible à modéré de secteur sud. 

    Jeudi, l'anticyclone s'affaiblira temporairement. La nébulosité sera variable à généralement abondante avec quelques ondées par endroits mais il fera le plus souvent sec. Les maxima seront compris entre 11 degrés sur les hauteurs ardennaises et 14 ou 15 degrés dans l'ouest. Le vent sera modéré d'ouest à sud-ouest. 

    Vendredi, le temps restera généralement sec sous un ciel partagé entre champs nuageux et éclaircies, avec des maxima de 9 à 14 degrés. Le vent sera faible de secteur sud. 

    Samedi, une perturbation active et ondulante traversera le pays d'ouest en est avec de la pluie parfois modérée. A l'avant de la perturbation, des éclaircies pourraient encore se développer et les maxima alors atteindre localement encore des valeurs autour de 15 degrés. 

    Dimanche, le temps sera déterminé par des courants maritimes instables d'ouest à nord-ouest avec des averses. Il fera plus nettement plus frais avec des maxima de 7 à 11 degrés. La nuit, de faibles gelées seront possibles en Ardenne où les premières flocons de neige pourraient faire leur apparition.