Web Analytics

Julie Maertens d'EStaimpuis a eu l’occasion de prouver qu’elle est douée, lors des cortèges d’Halloween

Julie Maertens, 20 ans, a suivi une formation d’esthéticienne à l’IESPP Tournai. Elle a également suivi une année de perfectionnement pour le maquillage artistique. Même si elle n’en a pas encore fait son métier, notre esthéticienne ne reste pas les bras croisés puisqu’elle travaille dans une grande surface spécialisée dans le bricolage. Lors de notre rencontre, elle maquillait les nombreux figurants qui allaient animer la balade de l’horreur d’Halloween, organisée par sa maman Vivie et quelques commerçants locaux. Faux nez, masques, cicatrices, etc. Elle laissait libre cours à son imagination ou transformait ses personnages selon leurs souhaits. Grâce à sa panoplie de produits, elle donne vie à des personnages imaginaires ou des personnages plus connus. Pour Julie qui ne désespère pas de travailler un jour dans le domaine artistique, « le travail à effectuer pour une maquilleuse peut être très différent selon qu’elle travaille pour la télé, le cinéma ou le théâtre. Alors que le cinéma demande un travail impeccable parce que les visages sont agrandis à l’écran, pour la télé, ce qu’on nous demande, c’est que le maquillé soit beau. Pour le théâtre, par contre, c’est encore différent, on travaille plus sur les expressions du visage. J’ai une amie qui a terminé les cours avec moi qui est devenue maquilleuse à No Tele », indique-t-elle. Les maquillages les plus impressionnants réalisés lors de notre visite sont sans aucun doute les différentes cicatrices qui sont plus vraies que nature. À l’heure de la quitter,  le week-end n’était pas terminé pour Julie qui était également au service maquillage pour des participants à la fête Halloween du dimanche à Estaimbourg.

 

Les commentaires sont fermés.