Elections communales 2018 : Nos politiciens locaux dévoilent leurs idées - Aujourd'hui la pauvreté

La mobilité, la sécurité, la propreté et la pauvreté, nous avons demandé aux différents partis de développer une idée par rapport à ces quatre thématiques

Résultat de recherche d'images pour "cpas estaimpuis"

La pauvreté :

N’ayant pas encore accès à tous les comptes, son parti n’étant actuellement pas représenté au conseil, M. Veraeghe préfère « ne pas promettre monts et merveilles sans avoir la certitude que ses idées soient possibles ». Conscient que le moindre euro est primordial pour les personnes fragilisées, M. Van Honacker suggère de « revoir les taxes communales pour ces personnes ». « L’emploi est la pierre angulaire de tout ce qui peut être positif dans la vie. Près de 120 personnes ayant connu des parcours de vie chaotiques sont mis à l’emploi via l’Impact ou ESQ. C’est cette structure qu’il convient de renforcer », indique Daniel Senesael. Pour Mme Trooster, qui estime que les complexes du style « Mozaïk » ne sont pas une solution au problème de l’emploi, il faudrait « revitaliser les cœurs de village, ce qui donnerait la possibilité à des jeunes d’y installer de petites entreprises ou des commerces ».

source : article N.Rz Nord Eclair

Commentaires

  • oui cela et vraie mais quant un petit commercant veux s instalè ok sa lui coute chère mais enssuite ons accorde a de grande surface quil construise egalement exemple une petite dame charmente ouvre un fleuriste place d estaimpuis enssuite ons instale famiflora comment rivalisè avec sa c impossible et au dirrigent de faire en sorte que sa n arrive pas alor promesse de bisounourse ok mais pencè aussi au petit commerce qui heux pour ouvrire leur boutique puise dans leur economie et au finale avec tous c grande surface ouverte depuis peut ben qui en fait les fraie les petit commercant alor ou et la logique dans tous sa !!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel