Pour le ministre Di Antonio: «Alfred s’est battu pour le père du jeune homme»

Pour ce qui est du meurtre : «  De ce que j’en sais, Alfred s’était battu pour sauver le père du jeune homme. Il avait proposé de le changer de service. Mais cela n’a pas fonctionné. À un moment, il a dû se séparer de cette personne. La fonction de bourgmestre vous amène à prendre des décisions difficiles, c’est d’autant plus compliqué que dans une commune vous connaissez souvent des proches de l’intéressé. Peu importe ce que vous choisissez, la décision est toujours mauvaise, sur un plan du fonctionnement de l’administration ou sur le plan de la personne licenciée  », exprime Carlo Di Antonio.

Pour la suite c'est sur l'édition digitale du Nord Eclair une très beau temoignage du ministre Di Antonio ICI

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel