Alerte Facebook: les hackers ont une nouvelle technique pour pirater votre compte, beaucoup de Belges peuvent être concernés

Donner son numéro de téléphone à Facebook
? Oui, mais...

Une faille de sécurité a été mise en lumière concernant Facebook, et notamment l’application. Les pirates arrivent à se servir de données personnelles afin d’accéder aux comptes Facebook visés. Bien que la pratique reste marginale, elle existe bel et bien en Belgique.

Une fois le numéro encodé dans l’app et l’abonnement résilié auprès de l’opérateur, il devient très facile de pirater votre compte Facebook et d’accéder à toutes vos données. Bien que la pratique reste marginale, elle existe bel et bien en Belgique.

De l’argent exigé

« Une personne qui souscrit un nouveau numéro de GSM peut en obtenir un qui est toujours lié au compte Facebook de son ancien utilisateur. Avec ce numéro, elle peut tenter de se connecter au réseau social. Si elle est malveillante, elle peut demander de réinitialiser le mot de passe. Elle reçoit alors un SMS avec un nouveau code pour entrer sur Facebook. Le profil de l’ancien propriétaire du numéro de GSM est entre ses mains, elle peut fouiller dans ses données et écrire à sa place sans que l’autre ne puisse rien y faire. Il peut juste supprimer définitivement son profil », explique un policier spécialisé dans l’informatique.

Si dans la majorité des cas, la personne rompt le lien entre l’application et l’ancien numéro. Certains en profitent et « s’amusent » de trois manières différentes.

«  Le premier cas de figure est rare mais il y en a déjà eu plusieurs en Europe. Les détenteurs du numéro réinitialisent le mot de passe et ils envoient des demandes d’argent aux amis de l’ancien détenteur. Ils font du chantage. En échange d’argent, ils acceptent de rendre le compte Facebook. Il faut savoir que certains internautes utilisent ce réseau social comme un album photos, ils y mettent tous leurs clichés pour ne pas les perdre et les cachent du grand public en les mettant sous le statut ‘privé’. Les arnaqueurs jouent là dessus. Un harcèlement de ce type a eu lieu récemment en France », continue le policier.

Des posts insultants

Les personnes malveillantes peuvent aussi utiliser les photos pour créer de faux profils sur les réseaux sociaux et monter, par exemple, des arnaques.

Enfin, elles peuvent s’amuser à écrire sous le nom du profil Facebook. Elles peuvent poster des messages d’insultes aux amis ou encore publier des propos racistes, des photos pornographiques, des menaces envers un employeur… Des actions qui peuvent nuire à terme à la vie sociale du détenteur de l’ancien numéro.

Pour éviter la moindre arnaque, il n’existe qu’une seule solution : mettre à jour le numéro de GSM dans l’application Facebook au moment où l’ancien numéro est résilié. Il est conseillé de changer en même temps le mot de passe de sa boîte mail. Les hackers déconseillent formellement de configurer l’application Facebook avec son numéro de contact. Ce dernier est, pour eux, bien plus facile à pirater qu’une adresse e-mail.

source : article ALISON VLT sudpresse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel