Estaimpuis-Herseaux « 9 inondations en 7 ans, il est temps de faire quelque chose »

Il n’aura fallu que trente minutes pour que certains endroits soient sous eaux. Du côté de la chaussée d’Estaimpuis, les riverains tremblent dès qu’un orage s’abat au-dessus de leurs maisons. La faute à un égouttage peu performant, un problème qui ne date pas d’hier. Leurs appels à l’aide tombent apparemment toujours… à l’eau.

Mardi soir de 18h30 à 19h00, de violents orages ont frappé la région de Mouscron. Dans la foulée, des pluies torrentielles sont tombées sur cette région et de nombreuses routes ont été coupées par l’eau et la boue. Les principales interventions des pompiers de Mouscron ont eu lieu sur l’axe routier au lieu-dit le « Montfort » à Herseaux-Ballons (Mouscron), le bas du quartier du « Mont-à- Leux » à Mouscron même, la route express Dottignies-Mouscron, le tunnel périphérique ainsi que le site des « Vingt et une maisons » le long de la route Herseaux-Dottignies, soit la chaussée d’Estaimpuis, où deux des habitations ont été inondées. Là-bas, les riverains en ont marre d’avoir les pieds dans l’eau à la moindre grosse pluie. Hier soir, une riveraine a décidé de montrer sur les réseaux sociaux l’état de la chaussée, ou plutôt de la naissance d’une rivière juste devant chez elle.

UNE VIDÉO IMPRESSIONNANTE


Les images de la vidéo prise par cette habitante de la chaussée d’Estaimpuis ont fait le tour de la toile et il faut dire qu’elles sont impressionnantes. « Il n’a fallu que trente minutes de pluies pour avoir de l’eau partout dans mon garage », peste Virginie Dhuyveter, la raclette à la main. « Nous vivons ici depuis 7 ans et c’est déjà la neuvième inondation que nous connaissons. La première fois, j’en ai pleuré et avec le temps on se dit qu’on doit vivre avec, surtout que rien ne bouge. Les autorités d’Estaimpuis et de Mouscron sont au courant de ce problème qui date de plusieurs décennies, mais ça en reste là. On nous dit que c’est une route provinciale et que ce n’est pas facile de faire bouger les choses. Ce n’est quand même pas à nous d’aller interpeller le SPW ? », se questionne Virginie Dhuyveter quelque peu résignée. Le problème ne date pas d’hier sur ce tronçon et dès qu’une grosse pluie tombe sur la région, les égouts ne parviennent pas à faire leur travail d’évacuation des eaux. « Cela commence du côté mouscronnois de la chaussée et une fois que l’eau monte de trop, elle se déverse chez nous. Hier, on voyait les poubelles flotter sur l’eau. » Même constat dans la rue de la Couronne, où là aussi, les habitants ont eu peur de revivre les grosses inondations d’il y a deux ans. Même si on ne déplore ni accident, ni le moindre blessé suite à ces violentes précipitations, ces riverains en colère espèrent qu’une solution soit trouvée rapidement pour pouvoir dormir tranquillement quand le tonnerre grondera à nouveau sur la région.

L’image contient peut-être : voiture et plein air

Source : article J. KASIER Nord Eclair

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel