• Estaimpuis : Voyage à Londres

    londres.jpg

    Daniel Senesael organise un voyage à Londres afin de participer au semi-marathon qui se déroulera le 20 mars 2016.

    Cette année un voyage de 3 jours et 2 nuits est prévu. Le départ se fera le vendredi 18 mars, à 12h et le retour le dimanche 20 mars, en début de soirée.

    Le coût du trajet, logement et petits-déjeuners est de 220 € par personne.

    L’inscription au semimarathon se fait de votre propre initiative !

    Réservations auprès de Quentin Huart par mail à quentin.huart@hotmail.com ou par téléphone au 056/48.13.45.

  • Estaimpuis: « Printemps jeunes » : appel à candidatures

    La Commune d’Estaimpuis reconduit l'opération « Printemps Jeunes Environnement ». Cette opération s’adresse aux jeunes qui résident dans l'entité, âgés de 15 à 18 ans et intéressés par une activité concrète et enrichissante.

    Elle se déroulera durant les vacances scolaires de Pâques : du mardi 29 mars au samedi 9 avril 2016 (jour de la Tornade blanche). La rémunération est fixée à 20€ bruts par jour. Le recrutement se fait par courrier adressé à Monsieur le Député-Bourgmestre, Daniel Senesael à l’Administration Communale sise rue de Berne, 4 à 7730 - Leers-Nord.

    Ce courrier doit reprendre : nom, prénom, date de naissance, adresse, numéro de téléphone et disponibilités, le tout suivi d’un petit texte de motivation. Les candidatures doivent être introduites pour le 4 mars 2016 au plus tard. Celles reçues après cette date ne seront pas prises en compte.

    Les jeunes choisis vont sillonner l’entité à vélo (celui-ci appartient au jeune et est en règle et en bon état) pour participer à des tâches diverses et variées visant à améliorer le cadre de vie de leurs concitoyens.

    Des activités ludiques et sportives sont également inscrites au programme. Renseignements : Service Jeunesse : 056/48.13.74 – candice@estaimpuis.be -

  • Leers-Nord : Repas de Saint Valentin

  • Le centre commercial Mains et Sabots s’agrandit

    Les travaux continuent du côté du centre commercial « Mains et Sabots ». Plusieurs poches sont encore prévues pour des enseignes.
     
    Comme annoncé depuis de nombreux mois, Go Sport et Basic Fit vont agrandir l’offre de « Mains et Sabots ». Et visiblement, ils sont pressés. Les travaux devraient être complètement terminés à la mi-mars. Et pourtant face aux très bons chiffres de fréquentation de cette nouvelle zone commerciale, les deux enseignes précitées souhaitent s’installer dès la mi-février. Une troisième enseigne va arriver plus tard. Il s’agit de l’enseigne « AMode ». « Elle ouvrira ses portes à la fin du mois de juillet. L’enseigne s’étendra sur 1.600 mètres carrés. Elle proposera des vêtements hommes, femmes et enfants ainsi que des tailles plus grandes qu’habituellement » , détaille Philip Vanmarcke, promoteur du centre via la société ABLI. Une quatrième enseigne s’installera dans cette partie. «Des tractations sont encore en cours avec plusieurs magasins. Nous allons choisir celle qui offre un meilleur mix et le plus d’attractivité. »
    Du côté gauche de l’entrée du parking, ce sera la partie horeca. Pour cette phase-là, les travaux devraient être terminés pour la fin du mois de mars. Deux enseignes s’y trouveront. « La première s’appellera « Le Grill ». Ce sera un restaurant. Le week-end, des karaokés et des soirées dansantes y seront organisés. La deuxième cellule sera occupée par « Au Bon’App ». Il s’agit de restauration rapide. Ce sont des gens locaux qui vont gérer ces deux enseignes » , complète Philip Vanmarcke.
    Dans la partie qui est déjà terminée, une enseigne horeca a pris ses quartiers juste à côté de « ZigZag». Par la suite, elle fermera ses portes et cette cellule sera occupée par une enseigne «d’équipements de la personne » .
    Enfin, une nouvelle zone sera construite sur le centre commercial. Elle se situera à côté du magasin Intermarché, elle sera d’ailleurs même plus près de l’usine Tréhout. Pour l’instant, la zone est délimitée par des barrières de chantier. « Nous avions prévu d’y installer plusieurs enseignes à cet endroit. Finalement, cette zone sera occupée par Mr Bricolage uniquement » , souligne le CEO de la société ABLI. Ce nouveau magasin s’étendra sur 4.000 mètres carrés. « Ce sera aussi bien pour les professionnels que les particuliers. Les travaux des bâtiments devraient être terminés pour le mois de mai. L’ouverture est prévue pour la fin mai ou début juin. »
    Le centre commercial se porte plutôt bien pour le moment. « Nous avons entre 550.000 et 580.000 visiteurs. Les chiffres sont plus élevés qu’espéré. Les chiffres ont un peu baissé suite aux attentats de Paris, surtout au niveau de la clientèle française, mais cela a repris depuis » , conclut notre interlocuteur.
     
    Source : Article Y.C NE

  • Sushis pour les nuls à domicile : En deux heures, avec Lise, vous devenez un pro.

    Il vous suffit d’inviter des amis, de libérer une table et de ménager une petite place dans le frigo, rien de plus ! Lise se charge du reste. Cette jeune Tournaisienne propose des ateliers « sushis pour les nuls » à domicile. Elle arrive avec ses courses, sa bonne humeur et son savoir-faire et, en deux heures, peut transformer n’importe qui en pro du sushi.  

    Envie d’une soirée originale entre amis autour d’un repas qui change vraiment ? Lise Grymonprez a la solution. Avec ses ateliers à domicile, les sushis pour les nuls, elle transforme en deux ou trois heures (selon le nombre de participants) vos convives en as du sushi. Et c’est même elle qui réalise les courses, que demander de plus ? « Les gens me contactent pour organiser chez eux, un atelier », explique la jeune Tournaisienne. « Et j’apporte tout ce qu’il faut. Je demande juste à l’hôte ou à l’hôtesse de prévoir une boisson, pour la convivialité et des petites choses à grignoter, sinon à la fin de l’atelier, il ne reste plus rien à mettre dans les sushis ».
     
    Coût d’un atelier : 25 € par personne… et au bout de deux heures, chaque convive dispose d’une quinzaine de makis et sushis (par personne) à déguster ensemble. « À la fin, je m’éclipse et je les laisse passer à table et comparer leurs créations, ce qui est souvent sujet à de grands fous rires », sourit Lise Grymonprez qui aime, certes, que les gens apprennent à maîtriser l’art du sushi, mais aussi et surtout s’amusent pendant la soirée : « C’est ce que j’aime dans ces ateliers à domicile, les gens se connaissent déjà, ils préparent ensemble le repas, l’ambiance est excellente, c’est très convivial ».
     
    Et c’est suite à une succession de circonstances que Lise, diplômée en communication, a mis au point ces ateliers originaux : « J’ai toujours été passionnée de cuisine. Et quand un de mes colocataires m’a appris à confectionner des sushis, cela a été une révélation. J’adore cette idée de pouvoir laisser libre court à son imagination et de faire, comme je le conseille toujours à mes clients, des mélanges qui leur ressemblent vraiment ». Au départ, Lise qui travaille au Forem de Mouscron, se laisse convaincre par un autre ami de se lancer, comme activité complémentaire, dans des ateliers sushis : « Cela se faisait chez moi… Puis, j’ai acheté une maison à Tournai et je trouvais que le quartier ne s’y prêtait pas. J’ai eu l’idée de me rendre chez les gens, et finalement, c’est la formule qui me plaît». Et qui peut s’adapter à toutes les habitations : «c’est l’avantage avec les sushis, on n’a pas besoin de cuisine. D’ailleurs, je propose même des ateliers sur la plage de Tournai-les-Bains en été. Aucun logement n’est trop petit, j’ai juste besoin d’une table, d’un évier et d’un coin dans le frigo. Et c’est parti ! ».
     
    Atelier 1001 Belges à Mouscron, le 21 février de 15h à 17h (35 €).
    Atelier chaque mois au magasin « 26 » à Ath. Infos : www.facebook.com/sushispourlesnuls ou au 0474/59.83.25.
  • Grosse perte pour le patrimoine Estaimpuisien : La petite chapelle de Bailleul totalement détruite

    C’est une perte pour le patrimoine Estaimpuisien. D'après un témoin, dans la nuit de vendredi à samedi, un accident entre deux automobiliste a eu lieu à proximité du monument et une des voitures a percuté la petite chapelle de Bailleul et l’a littéralement pulvérisée.

    Seul un pan de mur est encore debout. C’est la police du Val de l’Escaut qui est intervenue sur les lieux de l’accident, tandis que les pompiers d’Estaimpuis sont venus chercher la croix de la chapelle. Il faut dire que le petit édifice, situé d’ailleurs dans un virage en « S » réputé périlleux, datait de 1883. La commune d’Estaimpuis avait, il y a quelques années, décidé d’affecter un montant de 6.200€ afin de restaurer cet authentique petit morceau de patrimoine religieux.

    La « nouvelle » chapelle avait alors été inaugurée en 2010. Elle a été bénie et inaugurée quelques jours avant la  Fête de Noël .

    Voici quelques photos de l'époque de sa ‘jeunesse retrouvée’ !

     

    chapelle bailleul.JPG

    Pour les amateurs d'histoire, Il est à noter que la croix et les personnages (Jésus, la sainte Vierge et saint Jean) sont nettement postérieurs à la construction de la chapelle, comme en témoigne la photo ci-dessous, prise vers 1970, montrant la chapelle dépourvue de croix et de statues.



    Source : http://www.paroisse-val-escaut.be/

     

    Reportage NOTELE sur inauguration de la chapelle ICI