• À Estaimpuis, une opposition muselée ?

    Depuis les dénonciations de Bernard Wattez, les tensions entre la majorité PS d’Estaimpuis et de l’opposition sont de plus en plus vives. Dorénavant, les questions posées par l’opposition lors du conseil communal devront être soumises au Collège 48 heures à l’avance. Il ne sera donné aucune réponse à toute autre question. Ecolo et le cdH estiment que la majorité veut museler l’opposition, ce que réfute Daniel Senesael.

    ecolo estaimpuis.jpgDécidément, l’opposition ne décolère pas à Estaimpuis. Alors qu’on est habitué à ce que ce soit le cdH qui lâche son « pitbull », Bernard Wattez, sur la majorité PS, il s’avère que les Ecolo ont décidé de donner comme cadeau de fin d’année une volée de bois « vert » au maïeur Daniel Senesael. Dans un communiqué posté sur leur site internet (ICI), les conseillers communaux estiment que la démocratie est en péril au sein de l’entité qui vit… depuis que Bernard Wattez a interpellé le maïeur lors du conseil communal au sujet de certains marchés publics passés par la commune. « Son interpellation était provoquée par le manque de réponses claires obtenues lors de la commission des travaux qui avait précédé la réunion du conseil. Il s’interrogeait même sur la légalité de la procédure utilisée en la matière. Le bourgmestre s’est alors engagé à se renseigner et à lui donner une réponse. Cette réponse, il l’a finalement théâtralisée, mise en scène lors d’une conférence de presse qui a suivi quelques jours plus tard. Il est vrai que pour se mettre en scène, on s’y connaît à Estaimpuis », souligne Ecolo.

    xavier.jpgDepuis, le bourgmestre a demandé aux conseillers d’envoyer leurs questions 48 heures à l’avance. « Ce qui veut dire qu’il sera interdit de débattre lors du conseil communal. Ce qui veut dire qu’on va nous imposer les choses, c’est inacceptable dans une démocratie… », souligne Pauline Trooster, Ecolo. « Il revient avec cet article du règlement alors qu’il ne l’avait jamais appliqué auparavant. Cette décision vise à interdire le débat au conseil communal. Dans ce cas, le conseil n’a plus lieu d’être car il arrive parfois qu’il y ait des questions faisant référence à l’actualité qui peuvent tomber à moins de 48 heures avant le conseil », peste Xavier Adam. « Lors de cette conférence de presse, il a affirmé haut et fort que rien n’était illégal dans la passation des marchés à Estaimpuis. Il s’est offusqué des propos tenus par Monsieur Wattez et a conclu qu’il déposerait plainte à son encontre pour propos diffamatoires. Faut-il comprendre que lorsqu’un membre de l’opposition s’interroge, questionne, investigue, cela devient diffamatoire aux yeux du bourgmestre ? »

    WATTEZ NE VEUT PAS LÂCHER

    wattez.jpgDu côté du cdH, Bernard Wattez est en colère, mais à peine surpris par cette décision soudainement prise par le maïeur estaimpuisien. « Il n’avait jamais fait respecter ce point auparavant, c’est clairement de l’excès de zèle de sa part », balance-t-il. « Je peux comprendre qu’il soit de mauvaise humeur après avoir ce qu’il s’est passé… D’ailleurs, j’attends encore sa plainte. Je suis pour ma part droit dans mes bottes. Mon but dans mon intervention n’était pas de faire le procès de quelqu’un mais plutôt de proposer quelque chose pour éviter ce type de problème. Mais bon, la proposition vient de Wattez donc ça doit forcément être réfuté. S’il le faut, on fera aussi des conférences de presse. », ajoute-t-il non sans une pointe d’ironie. Il ne fait aucun doute que les prochains conseils communaux seront tendus du côté d’Estaimpuis.

    senesael.jpgAlors que l’opposition ne le lâche pas depuis les tensions survenues après le déballage de Bernard Wattez, le bourgmestre Daniel Senesael assure qu’il n’est pas question de museler l’opposition. « C’est faux, tout à fait faux », martèle-t-il avec véhémence. Pour lui, ce rappel devait se faire et il n’y a pas lieu de polémiquer là-dessus. « Cela se fait dans toutes les assemblées. L’opposition veut des réponses concrètes et précises, c’est leur droit. Mais pour répondre à leurs attentes légitimes et surtout leur répondre de manière concrète et précise, il faut pouvoir se préparer afin de leur donner des réponses complètes et totales. Toutefois, s’ils ont des questions à poser lors du conseil communal et pour lesquelles je ne peux leur apporter une réponse directe, ils devront, comme cela se fait, attendre le prochain conseil. Ce n’est donc pas une révolution que de leur demander un délai de 48 heures », souligne Daniel Senesael. « Je ne cherche pas à museler l’opposition car on a besoin d’avoir le nez dans l’assiette. Avec elle et grâce à elle, nous devenons plus téméraires et c’est un plus d’avoir une opposition active. »

    source: article J.K - NE 

     

  • Leers-Nord : Des décorations de noël saccagées.

    Dans la nuit de lundi à mardi, une bande d’une dizaine de jeunes s’est amusée à saccager et détruire gratuitement les décorations de Noël extérieures de plusieurs maisons du village.

    Sapins et guirlandes arrachées boules cassées et jetées sur la rue, le spectacle était désolant  pour les personnes qui avaient donné de leur temps et de leur argent pour décorer les façades et essayer de donner aux enfants du village la magie de Noël.

    D’après plusieurs témoins, les vandales auraient été interceptés par la police du Val de l’Escaut pour un contrôle d’identité et suite utile.

  • Faites le plein  aujourd'hui ou demain!


    Les augmentations au 1er janvier 2016:

    • L'essence Super 95
    • L'essence Super 98
    • Le propane


    Les diminutions au 1er janvier 2016: 

    • Le diesel
    • Le gasoil de chauffage extra
    • Le gasoil "ordinaire" (50S)


    Fin du gasoil de chauffage

    Comme nous vous l'annoncions le 3 décembre dernier, les consommateurs de mazout dit "ordinaire" (par rapport au mazout extra) connaitront un changement en 2016, en effet, à partir du premier janvier le mazout "ordinaire" (ayant une teneur en soufre de 1000,00 mg/kg) ne pourra plus être commercialisé.

    Un nouveau mazout "ordinaire" (50S ou ayant une teneur en soufre de maximum 50,00 mg ) sera commercialisé à partir du 1er janvier. Mis à part un impact plus positif pour l'environnement, ce nouveau combustible est techniquement parfaitement compatible avec son prédécesseur.

    source : carbu.be

  • Le 31 décembre 2015, attention aux pétards ! rappel préventif pour vos animaux de compagnie…

    En ces périodes de fêtes, les disparitions d’animaux de compagnie sont assez courantes. Les détonations de pétards en sont souvent la  cause.

    Dans notre région, des commerces les proposent à la vente. Alors qu’auparavant les bruits de pétards se faisaient entendre durant la nuit de Noël ou de Nouvel An se concentrant surtout aux alentours de minuit, ce n’est plus le cas depuis plusieurs années et ils peuvent se faire entendre à n’importe quelle heure de la journée comme de la nuit ou en soirée.

    Afin d’éviter que vos animaux de compagnie, et l’on pense particulièrement aux chiens, ne soient apeurés par ces bruits et ne s’enfuient « la queue entre les pattes », pensez à les garder à la maison durant ces jours de fêtes ou tout au moins ne les exposez pas aux bruits de pétards.

  • Idée sortie sur Mouscron : Mouscron : Cars & Burgers

    Le rendez-vous des fans de voitures américaines,  a lieu chaque premier dimanche du mois, devant le Lunch Express de Mouscron, à partir de 9h.

    Pour ce premier rendez-vous Il y aura  des crêpes et du vin chaud pour démarrer correctement l’année.